Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Bogdan Anifrani, réalisateur de film d’animation

    19 janvier 2021, 08h52
         |      Article rédigé par Fanny Tan.

    Le Lien MULTIMÉDIA donne la parole à Bogdan Anifrani, réalisateur de film d’animation. Contracteur en animation chez Caribara Montréal et diplômé du programme de cinéma d’animation à l’université Concordia, Bogdan Anifrani a notamment travaillé sur de nombreux projets de films, dont « Ville Neuve » et « Archipel » de Félix Dufour-Laperrière. Il travaille présentement à la réalisation de son premier projet de court métrage, « Self ».

    Bogdan Anifrani, réalisateur de film d’animation Bogdan Anifrani.Photo: Autoportrait

    Le Lien MULTIMÉDIA (Le Lien) : Ça fait quoi, un réalisateur de film d’animation ?

    Bogdan Anifrani  : En tant que réalisateur, tu fais pas mal tout. Tu fais de la recherche au début, t’as ton concept, t’as ton idée, tu fais le script, puis après tu fais le storyboard, qui devient une animatique, puis une animation « rough ». Puis le « coloring », les effets, le « compositing », le son aussi... il y a beaucoup de choses à faire ! Tu décides de tout, en fait. Le réalisateur, c’est l’esprit créatif du projet.

    Le Lien : Qu’est-ce qui t’a mené vers cette carrière-là ?

    Bogdan : J’ai fait un double DEC au cégep, en arts et en sciences humaines. Je voulais être psychologue, mais j’avais du talent en art, donc j’ai pris les deux. À ce moment-là, je commençais à me découvrir une passion pour le cinéma, donc quand j’ai fini le cégep, je me suis dit : j’adore dessiner, j’aime le cinéma, et le domaine qui applique les deux, c’est l’animation. Je suis allé à l’université Concordia et je me suis rendu compte que vraiment j’avais une passion pour ça.

    Le Lien : À ton avis, c’est quoi les compétences essentielles pour devenir réalisateur ?

    Bogdan : Je dirais que ce qui est essentiel, c’est pouvoir raconter une histoire. Une histoire qui capte les gens, qui les garde sur ton oeuvre du début à la fin, que ce soit expérimental, que ce soit narratif, que ce soit abstrait... tant que ton histoire capte l’audience, c’est tout ce qu’il te faut. Je connais beaucoup de réalisateurs qui sont pas très techniques, mais qui savent bien raconter des histoires et ils ont beaucoup de succès.

    Le Lien : Qu’est-ce qui te fait tripper dans ta job ?

    Bogdan : Il y a une satisfaction que ça m’amène, quand je fais de l’animation : je fais des dessins et là, à un moment donné, après des heures de travail, je peux regarder le résultat et voir quelque chose qui vient à la vie... Je trouve ça juste magique !


    « Portraits - Les métiers du numérique » est une série d’entrevues qui explore les métiers du numérique et des jeux vidéo à travers les portraits de jeunes professionnel.les du Québec. Pour en savoir plus sur les métiers du numérique et pour découvrir des portraits inspirants et fouillés, procurez-vous notre guide sur Les métiers du numérique et du jeu vidéo.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité