Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Studio de musique ancienne de Montréal présente « Guerre d’amour »

    20 janvier 2021, 00h00

    Après le succès de son premier concert Bach en deux choeurs, le SMAM invite le public à son deuxième concert en ligne « Guerre d’amour ». Ce sera l’occasion de plonger au coeur d’une oeuvre musicale monumentale, un condensé du génie de Monteverdi, comptant parmi les plus belles pages et les plus expressives de sa musique : le Huitième Livre de madrigaux de Monteverdi.

    Le Studio de musique ancienne de Montréal présente « Guerre d’amour » L'Ensemble du SMAM 2020.Photo: Katya Konioukhova

    Publiés en 1638, les madrigaux du Huitième Livre de Monteverdi n’ont de madrigaux que le nom. Faisant éclater le genre polyphonique de la Renaissance, ces oeuvres exceptionnelles exploitent les distributions vocales les plus diverses et font appel aux instruments, annonçant la cantate baroque et son expression si proche de l’opéra. Monteverdi les qualifie de «  guerrieri et amorosi  »  : quoi de mieux pour un tel programme esthétique que d’évoquer la guerre d’amour, ses assauts, ses conquêtes et ses ravages du coeur.

    « Guerre d’amour » sera diffusé en direct le dimanche 24 janvier à 15 h depuis la salle Bourgie et il sera possible de l’entendre durant la semaine qui suit au moment qui vous convient le mieux. Au coût de 10 $, un concert enlevant, plein de contrastes et d’intensité dramatique pour commencer l’année du bon pied.

    « L’accès aux salles de concerts étant impossible pour le mois de janvier, le SMAM souhaite, grâce à de nouvelles méthodes d’écoute de nos concerts, partager la beauté de la musique chorale avec le plus grand nombre de mélomanes à travers le monde, indique Andrew McAnerney, directeur musical du SMAM. D’ailleurs, les "spectateurs virtuels" ont été fort nombreux à assister à notre précédent concert en ligne Bach en deux choeurs présentant l’intégrale des Motets de Bach dans le cadre du festival Bach Montréal. Près de 500 accès ont été achetés ; si on compte une moyenne de 1,5 personnes par accès, c’est plus de 700 personnes qui y ont assisté. »

    Le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) a pour mission d’interpréter les musiques vocales sacrées et profanes composées en Occident du 15e siècle à 1750. Fondé en 1974 par Christopher Jackson, Réjean Poirier et Hélène Dugal, et placé aujourd’hui sous la direction musicale d’Andrew McAnerney, le SMAM est formé de 12 à 18 chanteurs professionnels choisis pour la pureté et la clarté de leurs voix. Depuis quarante-cinq ans, guidé par un souci d’excellence, il s’est taillé une place de choix dans le monde de la musique vocale au Canada.

    Le SMAM a produit au fil d’un demi-siècle une remarquable discographie. Le dernier enregistrement en cours de finalisation, « L’Homme armé », est consacré aux maîtres franco-flamands de la polyphonie. Il paraîtra sous étiquette ATMA Classique au mois de mars 2021.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité