Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Léandre W. Bolduc, développeur QA chez Warner Brothers Games Montréal

    14 janvier 2021, 00h40
         |      Article rédigé par Fanny Tan.

    Le Lien MULTIMÉDIA donne la parole à Léandre W. Bolduc, développeur QA (« Quality Assurance ») chez Warner Brothers Games à Montréal. Diplômé du programme de design de jeu vidéo à l’UQAT, Léandre a tout d’abord travaillé dans un studio indépendant avant de se lancer dans le studio AAA en tant que testeur QA, puis plus récemment, en tant que développeur QA.

    Léandre W. Bolduc, développeur QA chez Warner Brothers Games Montréal Léandre W. Bolduc.Photo: Carel Faucher-Desjardins

    Le Lien MULTIMÉDIA (Le Lien) : C’est quoi ton emploi ?

    Léandre W. Bolduc : Je suis développeur QA : c’est le genre de poste flou entre développeur (artiste, programmeur ou designer), et QA. Les développeurs font le jeu, tandis que les QA le testent. Le développeur QA est le contact entre les testeurs et les développeurs. C’est le pont entre l’équipe des QA et celle des développeurs et des producteurs.

    Le Lien : Ça fait quoi de passer d’un studio indépendant à un studio AAA ?

    Léandre : Pour avoir un impact dans un studio AAA, il faut que tu donnes ton 130%. C’est gros gros gros, et il y a énormément de hiérarchies. Il faut vraiment travailler fort pour se prouver.

    Le Lien : Pensais-tu un jour travailler dans un studio aussi gros ?

    Léandre : J’ai eu un parcours assez normal. Je suis heureux d’être arrivé où je suis. Par contre, je me demande parfois si j’aime mieux le indie ou le triple A. Le triple A, c’est stressant, c’est gros, c’est un show. L’environnement des studios indépendants est plus serein. Par contre, travailler dans le triple A, c’est une expérience à vivre, une corde à avoir à son arc.

    Le Lien : Tu es spécialisé en design de jeu. Peux-tu m’expliquer c’est quoi, le design en jeu vidéo ?

    Léandre : C’est un domaine qui est difficile à expliquer aux gens. Le design, c’est le jeu. L’art, c’est ce que tu vois : c’est visuel. C’est beau ou c’est pas beau. La programmation, c’est ce qui marche ou qui marche pas. Tandis que le design, c’est psychologique, c’est ce que le joueur vit. C’est créer du fun. Le design, c’est la partie « jeu » du « jouet ».

    Le Lien : Sur quoi travailles-tu en ce moment ?

    Léandre : Le jeu a été annoncé officiellement, c’est un jeu de Batman ! C’est pas mal tout ce que je peux dire. Mais le trailer est sorti, sur Youtube.

    Le Lien : Travailler dans un studio AAA en tant que junior, c’est réaliste ?

    Léandre : Quand tu rentres dans le triple A, c’est parce que tu as des années d’expérience. Les postes juniors en triple A, c’est pour les génies. Y’en a, mais c’est rare ! Il faut que les étoiles s’alignent. C’est une grosse machine, c’est plein de gens très talentueux, c’est sérieux.


    « Portraits - Les métiers du numérique » est une série d’entrevues qui explore les métiers du numérique et des jeux vidéo à travers les portraits de jeunes professionnel.les du Québec. Pour en savoir plus sur les métiers du numérique et pour découvrir des portraits inspirants et fouillés, procurez-vous notre guide sur Les métiers du numérique et du jeu vidéo

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité