Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Planète+ diffusera la série « Mystères d’épaves »

    10 décembre 2020, 00h00

    La chaîne Planète+ présentera la série documentaire « Mystères d’épaves », les dimanches, à 19 h 30, dès le 13 décembre prochain. Au cours de six épisodes exceptionnels, PLANÈTE+ emmènera les téléspectateurs à la recherche d’épaves enfouies au fond des océans. Des Philippines à l’Écosse, de la Corse au Canada, la série fera resurgir des pans complètement immergés de l’Histoire du 20e siècle, lors d’explorations sous-marines haletantes. Grâce à des animations 3D, des archives inédites et des témoignages clés de rescapés ou d’historiens, « Mystères d’épaves », navigue entre terre et mer, passé et présent, histoire et découverte.

    Planète+ diffusera la série « Mystères d’épaves » « Mystères d'épaves ».Photo: Planète+

    Cette nouvelle série documentaire débutera avec « Guerre des Philippines : la chute », diffusé le 13 décembre à 19 h 30, et avec « Guerre des Philippines : La reconquête », diffusé le 20 décembre, deux épisodes consacrés au volet Pacifique de la Seconde Guerre mondiale, en plongeant les téléspectateurs dans les eaux profondes des Philippines, à la découverte des cuirassés immergés, mais aussi des tanks et des avions de combat, qui raconteront d’abord l’invasion japonaise et la résistance désespérée des forces alliées dans l’archipel, puis ensuite la reconquête américaine qui conduisit finalement à la défaite nippone.

    Les trois épisodes suivants présenteront « Scapa flow : Le tombeau de la flotte allemande », diffusé le dimanche 27 décembre à 19 h 30, dans lequel le plongeur Kévin Sempé et son équipe iront explorer les épaves de sept navires germaniques, sabordés par l’armée allemande au large de l’Écosse pendant la Première Guerre mondiale afin d’empêcher les forces anglaises de s’en emparer.

    Suivra le 3 janvier, « USS Corsica : l’île porte-avions », nous emmenant, pour sa part, à la découverte d’épaves américaines enfouies dans les eaux turquoises de la Méditerranée, révélant ainsi la position stratégique de la Corse pour le camp des Alliés au dénouement du conflit. Ensuite, escale au Québec pour « Empress of Ireland : le naufrage oublié », diffusé le 10 janvier, Kévin Sempé et son équipe braveront les eaux glaciales du fleuve Saint-Laurent à la recherche de l’épave du paquebot transatlantique Empress of Ireland, qui a sombré au large de Rimouski en mai 1914, à peine deux ans après le Titanic.

    Enfin, retour en Europe pour le sixième et dernier épisode, « Opération Dragoon : L’autre débarquement », diffusé le dimanche 17 janvier à 19 h 30, au cours duquel des plongeurs offriront un éclairage sous-marin totalement inédit sur l’Opération Dragoon, qui, grâce au débarquement de Provence en août 1944, a permis d’accélérer la libération de la France.

    À noter que la chaîne Planète+ est exceptionnellement en débrouillage jusqu’au 4 janvier, permettant ainsi à tous de découvrir et de profiter des programmes de la chaîne documentaire pendant le temps des Fêtes, et ce, sans publicité.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité