Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    68 % des Canadiens envisagent faire leurs achats en magasin pour les Fêtes

    19 novembre 2020, 06h58

    Bien que les achats en ligne soient en hausse, en raison de la pandémie de COVID-19, deux Canadiens sur trois (68 %) envisagent quand même de visiter les magasins durant la période de magasinage des Fêtes, selon le sondage annuel sur le magasinage des Fêtes 2020 réalisé par Accenture (NYSE : ACN).

    68 % des Canadiens envisagent faire leurs achats en magasin pour les Fêtes Centre d'achats.Photo: Steve Buissinne (Pixabay)

    Parmi les répondants qui prévoient aller en magasin, une majorité (71 %) considèrent que les détaillants offrant des produits de sécurité comme le désinfectant pour les mains et les masques à usage public sont un facteur clé de leur confort. Permettre la distanciation sociale en limitant le nombre de personnes autorisées à entrer dans un magasin en même temps est également important pour 67 % des consommateurs.

    Plusieurs Canadiens planifient faire leurs achats en magasin et en ligne. En effet, le 9e sondage annuel en ligne mené auprès de 1 500 consommateurs canadiens a révélé que 71 % des répondants ont l’intention d’acheter en ligne.

    « En cette année particulière qui a touché les entreprises de tout le pays, les Canadiens cherchent tout de même à célébrer et ont l’intention d’acheter des cadeaux. Les détaillants peuvent donc toujours s’attendre à un trafic en magasin et en ligne », affirme Robin Sahota, un directeur général du secteur du commerce de détail pour Accenture au Canada. « Les consommateurs portent une grande attention aux mesures de santé et de sécurité mises en place dans les magasins. Il sera donc important que les commerçants déploient des efforts diligents pour aider les acheteurs à se sentir en sécurité au milieu de l’agitation de la saison. »

    Bien que les Canadiens se rendent dans les magasins pour se préparer en vue des Fêtes, plus de la moitié (58 %) des personnes interrogées ont déclaré qu’elles seraient moins tentées de s’y aventurer le lendemain de Noël, parce qu’elles ne se sentent pas en sécurité dans les grandes foules. De plus, un Canadien sur quatre (25 %) a déclaré que le lendemain de Noël n’est plus l’un des jours de magasinage les plus importants de l’année.

    Les Canadiens s’attendent à dépenser 516 $ cette année, en comparaison avec 721 $ l’année dernière, ce qui représente une réduction du budget de 30 %. Toutefois, la bonne nouvelle pour les détaillants est que les couples avec enfants s’attendent à dépenser 701 $ en moyenne.

    La loyauté est menacée alors que les détaillants cherchent à satisfaire les préférences des consommateurs pour le magasinage des Fêtes

    L’expérience de magasinage en ligne est aussi importante pour les consommateurs. Parmi les principales frustrations, on note les frais d’expédition élevés (62 %) et les retards de livraison (52 %). Deux acheteurs sur cinq (40 %) s’attendent à une livraison rapide et gratuite, alors que près des deux tiers (63 %) ont déclaré qu’une expérience de livraison décevante les dissuaderait de faire à nouveau leurs achats chez un détaillant.

    « En mars, au début de la pandémie, de nombreux détaillants se sont empressés de mettre en place des plateformes de commerce électronique nouvelles ou améliorées, et ont eu le temps de corriger les problèmes », constate monsieur Sahota. « La période des Fêtes sera un véritable test de leur capacité à offrir une expérience de magasinage sécuritaire et fluide, qui sera mémorable pour les bonnes raisons. Les commerçants doivent adapter le commerce électronique en fonction des habitudes numériques des consommateurs et se préparer à communiquer de manière transparente sur l’état des stocks, tout en faisant face à la hausse des coûts de livraison, afin d’éviter les expériences négatives qui pourraient nuire à la fidélité des clients à long terme. »

    L’achat local et éthique toujours en vogue

    Le sondage a également révélé que les Canadiens appuient les achats locaux et éthiques. Par exemple, 57 % cherchent à acheter davantage de produits locaux. Par ailleurs, 54 % ont déclaré qu’ils seraient motivés à faire leurs achats chez un commerçant qui s’est démarqué en soutenant ses employés durant la pandémie de COVID-19. La moitié (51 %) des Canadiens interrogés ont aussi l’intention de faire des achats écologiques ou éthiques. Enfin, 71 % ont déclaré qu’ils seraient heureux de faire un don à une œuvre de bienfaisance en leur nom.

    « Le moment n’a jamais été aussi important pour les détaillants de démontrer leur engagement envers leur personnel, leurs clients et la communauté au sens large », affirme Grace Ayoub, une directrice générale du secteur du commerce de détail pour le bureau de Montréal. « Notre étude de cette année confirme que les Canadiens préfèrent les commerçants qui ont fait preuve d’un véritable engagement en matière de responsabilité sociale. Avec l’émergence du consommateur conscientisé, les commerçants doivent intégrer la durabilité au cœur de leurs activités et chercher de nouveaux moyens de se développer. »

    Moins de voyages durant les Fêtes signifie plus de temps pour prendre soin de soi

    Quels que soient les types de cadeaux que les Canadiens offriront cette année, les célébrations auront une allure différente, avec 56 % d’entre eux prévoyant se connecter avec leur famille et leurs amis par vidéo-conférence plutôt qu’en personne. Moins de voyages signifie plus de temps à la maison : plus de la moitié (57 %) des gens interrogés prévoient consacrer plus de temps à prendre soin d’eux et de leur bien-être mental, à essayer de nouvelles recettes (52 %) et à s’adonner à des passe-temps (48 %).

    Voici quelques autres conclusions importantes de l’étude :

    • Se défaire de l’emballage : Près de la moitié (45 %) des Canadiens ont l’intention de renoncer à l’emballage des cadeaux cette année pour éviter le gaspillage de papier.
    • Les dons physiques ont la cote : Un peu plus de la moitié (54 %) des Canadiens prévoient donner des cadeaux physiques plutôt que des cadeaux de type expérience cette année.
    • Gain de popularité du côté des abonnements : Plus du tiers (37 %) des Canadiens ayant une préférence pour les cadeaux d’expérience offriront des abonnements de divertissement, dont ils pourront profiter au fil du temps, tels que des services de diffusion vidéo en continu.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité