Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    OLO Fusion développe des outils optimisant l’apprentissage des maths

    24 octobre 2020, 07h35
         |      Article rédigé par Laura Taloté.

    Les horloges pédagogiques d’OLO Fusion ont été testées et approuvées par les enseignant.e.s, ergothérapeutes, orthopédagogues, parents et surtout par les enfants. Ces ressources sont idéales pour apprendre à lire l’heure à un enfant âgé de 6 à 11 ans. Mais également nécessaires pour comprendre l’importance de l’apprentissage de l’heure analogique. Ces outils peuvent s’utiliser autant à la maison qu’à l’école et s’adaptent à chaque enfant ayant des difficultés ou non. L’entreprise travaille d’ailleurs actuellement sur une application mobile en parallèle. Rencontre avec Geneviève Guindon, fondatrice et directrice chez OLO Fusion, pour en apprendre davantage.

    OLO Fusion développe des outils optimisant l’apprentissage des maths OLO Fusion.Photo: Courtoisie

    Pensé et imaginé au Québec par Geneviève Guindon en 2017, OLO Fusion a finalement pointé le bout de son nez en 2019. L’idée a commencé à germer notamment parce que Geneviève Guindon, maman de trois enfants, souhaitait trouver un produit pour les aider à comprendre davantage les mathématiques.

    Cette femme entrepreneure inspire par ses dix années d’expérience passées en comptabilité et prouve de son expertise avec ses créations de nouveaux outils tels que des tableaux de bord, des tableaux de rendement, des tableaux de flux de trésorerie dans le domaine de la comptabilité et, maintenant, avec ses produits OLO Fusion dans le domaine de l’apprentissage.

    Dans l’optique de trouver des outils adaptés aux enfants, Geneviève Guindon et son conjoint ont décidé de comprendre comment les accompagner dans leur processus d’apprentissage. Elle souligne que, parfois, quand on est parent on se sent coupable, et une question revient souvent : « qu’est ce que l’on peut faire pour les aider lorsque c’est difficile  ? » OLO Fusion se veut donc encourageant et pédagogique.

    Geneviève Guindon

    L’acquisition de compétences en mathématiques

    Des recherches ont donc été menées par Geneviève Guindon, sur les mathématiques et sur la dyscalculie, pour analyser comment un enfant apprend davantage les différents facteurs qui influencent son apprentissage. Elle s’est intéressée aux outils qui pourraient les accompagner. C’est à partir de ces réflexions qu’ont été créées les trousses OLO Fusion, incluant plusieurs pivots, arrivant finalement avec les produits que l’on retrouve actuellement sur le site web, qui ont été testés par 11 enseignant.e.s en classe. Un test préliminaire de différentes versions a été réalisé en mai 2019. Tous ces tests ont permis à l’entrepreneure de créer les modèles actuels. La gamme de produits OLO Fusion a donc été mise en place et permet de combler les lacunes. Ces outils contribuent à aider les enfants à apprendre à lire l’heure et à les rendre plus autonomes dans leur routine.

    En parallèle, Geneviève Guindon travaille sur des outils qui pourront être utilisés en classe. « L’idée, ce n’est pas uniquement l’horloge, car finalement cette horloge est un outil qui permet de travailler les mathématiques de différentes façons », explique-t-elle. Apprendre à lire l’heure est un module de mathématiques très complexe. Avec l’horloge, l’enfant apprend les additions, les soustractions, les fractions, les bons de 5. C’est aussi une image complexe pour l’enfant, car il y a deux niveaux de chiffres à comprendre et on ne se base pas sur le 100, on se base sur un tout et sur 60. L’idée est donc d’intégrer l’apprentissage de l’heure, travailler les mathématiques, c’est aussi un outil qui permet de gérer son temps.

    La gestion du temps et l’autonomie des jeunes

    Avec l’horloge analogique, un jeune peut avoir une perspective globale du temps, contrairement à l’horloge numérique qui est linéaire. À l’heure actuelle les enseignant.e.s ne peuvent pas utiliser l’apprentissage de l’heure comme indice d’identification de difficulté d’apprentissage car les moyens en classe sont limités au niveau de l’apprentissage qu’ils peuvent en faire.

    « Dans le livre de première année, les jeunes apprennent à lire l’heure, sauf que dans le livre il n’y a pas les minutes, explique Geneviève Guindon. À ce moment-là, les enseignant.e.s sont obligé.e.s de développer, de faire des cadrans à la main, des marguerites en fleurs, c’est donc un pan de mathématiques que nous laissons de côté. » L’horloge analogique, c’est aussi une image forte qui permet de développer les stratégies mathématiques et la résolution de problèmes. Avec les outils d’OLO Fusion, il est aussi question de redorer l’importance de l’horloge analogique et d’en voir les impacts sur les jeunes. Ces outils permettent donc aux enfants de devenir autonomes et de réduire les incompréhensions liées aux temps.

    La ludification des apprentissages pour acquérir des compétences académiques

    Depuis quelques mois, Geneviève Guindon travaille également sur une application mobile qui sera complémentaire à ses produits actuels. Cette application sera accessible à partir de décembre prochain. Elle souhaitait une application utilisant de la ludification, car c’est par ce moyen que l’intérêt des enfants reste le plus longtemps. Elle voulait à tout prix éviter que ça soit ennuyeux, elle souhaite avant tout que les enfants aient du plaisir à apprendre. « On apprend beaucoup mieux quand on s’amuse. C’est pareil pour tout le monde », précise l’entrepreneure.

    L’apprentissage de l’heure s’est fait de façon générale, sans tenir compte de l’horaire d’un enfant. Il est important que l’enfant voie l’impact sur son quotidien, et l’application mobile lui permettra de faire du lien entre sa routine et l’apprentissage de l’heure. L’idée est donc d’offrir une application mobile qui permettra d’avoir accès à des exercices mathématiques via l’horloge analogique, qui sera ludique avec des jeux, des exercices auto-correcteurs, compilables, pour que l’enseignant.e ait la possibilité de comprendre les difficultés des élèves. Et d’ainsi identifier quel élève a plus de difficultés dans l’ensemble du groupe et avoir ainsi les clés pour l’aider.

    Cette application permettra aux jeunes de jouer avec des avatars, et lorsque le jeune gagne des points, il peut acheter des accessoires pour habiller son avatar. Ces cinq avatars reflètent des personnalités, le but est que l’enfant s’identifie à l’avatar pour s’amuser et apprendre en même temps.

    Des ateliers en classe pour apprendre ensemble

    Des ateliers vont être mis en place, avec un accès d’un an, et seront organisés chaque année en classe. Comme le souligne Geneviève, « les ateliers en groupe stimulent et sont valorisants pour les enfants. Ça leur permet d’expliquer, et en expliquant, l’enfant comprend mieux, ça consolide ses acquis. » L’application sera accessible à la maison et à l’école, et disponible sur les plateformes téléchargeables. Le contenu sera adapté si l’utilisation se fait en classe ou à la maison.

    L’enseignant.e va pouvoir faire travailler les jeunes avec un cadran qui va être au tableau, faire avancer, reculer les aiguilles. S’il y a une activité spéciale, les jeunes pourront le visualiser et même ajouter l’activité sur le tableau. Il sera possible d’utiliser l’application sans l’horloge, mais les deux seront complémentaires. Le but est que cela devienne un outil international, qui puisse être téléchargé et fonctionnel partout.

    Être bon en mathématiques, un investissement pour la vie !

    Le système scolaire est basé sur les compétences en mathématiques. Beaucoup d’opportunités peuvent ne pas voir le jour à cause des compétences en mathématiques. Les outils d’OLO Fusion sont aussi un moyen d’aider les jeunes à cheminer plus loin. Selon une étude de l’Université Vanderbilt, « les difficultés en mathématiques sont un grave problème de santé publique qui conduit à des difficultés scolaires et professionnelles pendant toute la vie et qui occasionne un fardeau financier pour la société. Les compétences en mathématiques expliquent la variance de l’emploi, du revenu et de la productivité au travail... ». L’importance accordée à ce concept mathématique est souvent sous-estimée. Geneviève Guindon a donc envie de faire changer les choses et de proposer des outils adaptés aux enfants pour leur permettre d’être à l’aise avec les mathématiques.

    Des études complémentaires convergent avec la vision d’OLO Fusion

    Selon une étude de Ghent University, « un enfant éprouvant des difficultés majeures à apprendre à lire l’heure sur une horloge analogique, au premier cycle du primaire, rencontrera des difficultés en mathématiques plus tard dans son cheminement scolaire. Les enseignant.e.s, intervenant.e.s et parents doivent donc être attentifs aux enfants de première et deuxième année du primaire, qui démontrent de grandes difficultés à comprendre le concept de l’horloge analogique. » Apprendre à lire l’heure avec une horloge analogique participera à l’acquisition des compétences en mathématiques pour les jeunes. Mais pourra également permettre aux parents, enseignant.e.s d’analyser les difficultés rencontrées et d’adapter au besoin, selon l’enfant.

    « Les compétences ne sont pas atteintes, car les outils ne sont pas adaptés, estime Geneviève Guindon. Les professeur.e.s font de leur mieux pour proposer des exercices, mais c’est difficile. » Un besoin est vraiment là et le but est de le combler avec OLO Fusion. Selon ses recherches, utiliser l’analogique et le numérique en parallèle est facilitateur. L’acquisition de connaissances est alors plus performante.

    Une étude de l’Université de Delaware révèle que « les difficultés en mathématiques sont courantes. Jusqu’à 10 % des élèves reçoivent pendant leurs années d’école un diagnostic de trouble d’apprentissage en mathématiques. Encore plus d’élèves éprouvent de grandes difficultés avec les mathématiques sans toutefois obtenir un tel diagnostic officiel. Les difficultés en mathématiques sont persistantes, et ceux qui en éprouvent ne pourront peut-être jamais rattraper leurs pairs qui réussissent normalement. » Geneviève Guindon souhaite donc sensibiliser sur ce point et proposer des outils utiles et ludiques.

    Le numérique au coeur de l’expérience

    OLO Fusion a opté pour une stratégie numérique afin de mettre en lumière ses produits, une de ses trousses est d’ailleurs apparue à l’émission : l’école à la maison de Télé-Québec, et Madame Audrey a expliqué aux enfants à lire l’heure avec une de ses trousses.

    Geneviève Guindon participe également à un programme de coaching : défi Montréal. Cela lui permet d’enrichir ses compétences entrepreneuriales. Environ 600 entrepreneurs ont été formés au sein de ce programme. En participant à ce programme de trois mois, elle souhaitait établir la meilleure stratégie d’affaires pour OLO Fusion.

    Un objectif commun : aider les enfants à comprendre les mathématiques

    Le but ultime d’OLO Fusion est d’aider le plus d’enfants possible à développer leurs compétences en mathématiques. « Pour offrir des ressources qui aideront les enfants, ça prend une équipe de personnes engagées, explique Geneviève Guindon. Ça permet d’amener le projet plus loin. » Elle est entourée d’une graphiste et d’un programmeur qui ont un objectif commun : faire la différence auprès des enfants.


    Le Lien MULTIMÉDIA prépare la première édition d’un guide pratique mettant en valeur l’écosystème techno-pédagogique du Québec : « L’école en ligne ». La série de textes que nous proposons se compose d’articles originaux — dont celui-ci — sur le thème de la formation à distance, à la fois sous la forme de portraits d’entrepreneurs, de portraits de pédagogues, d’étudiant.e.s et de parents, de présentations d’outils, de présentations de méthodologies et de bilans sur les enjeux de la formation à distance. Il est possible de commander, de contribuer ou de soutenir cette publication en > cliquant ici <. https://bit.ly/2Cl9AuE - ou en contactant Laura Taloté : laura lienmultimedia.com

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité