Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    La Bordée : La murale « Foule » accessible au public jusqu’en mai 2021

    13 octobre 2020, 03h45

    Après des mois à y rêver, le théâtre La Bordée et le duo d’artistes Atwood s’apprêtent à allumer la projection sur l’immense oeuvre photographique « Foule », installée sur l’édifice entier du théâtre. Depuis le 6 octobre en soirée, les 20 visages de citoyen-ne-s s’illuminent, accompagnés de citations d’autant de pièces de théâtre.

    La Bordée : La murale « Foule » accessible au public jusqu’en mai 2021 «Foule».Photo: La Bordée

    Cette proposition évolutive est l’occasion pour les passant-e-s de découvrir durant les 8 prochains mois la part de théâtre qu’ils et elles portent aussi en eux.

    Murale - Une expérience en continu

    En journée, la murale imprimée de 2 440 pieds carrés célèbre la diversité et la résilience de La Cité-Limoilou avec 20 portraits d’individus liés à ce quartier au coeur de Québec. Au coucher du soleil, une courte projection spéciale est symboliquement proposée en boucle du 6 au 28 octobre tous les soirs.

    Ainsi, de jour comme de nuit, les passant-e-s peuvent surprendre cette impressionnante oeuvre au détour de leurs déplacements à l’intersection Dorchester et Charest. Une rencontre étonnante qui permet d’ajouter de la lumière pendant une période de reconfinement où l’offre culturelle est limitée. Les citations projetées jusqu’au 28 octobre, quant à elles, seront redévoilées progressivement au cours des mois à venir, tant sur le mur que sur la plateforme numérique complémentaire au projet.

    Pour les photographes en résidence à l’origine du projet – Éric LeBlanc et Jean-François Bolduc du duo Atwood –, ce projet symbolise la rencontre entre les arts, mais surtout entre les gens. « C’est une manière de montrer la beauté d’un quartier diversifié, résilient, enraciné dans un terreau riche, précise Jean-François Bolduc. C’est la mise en valeur de parcours à la fois quotidiens et insoupçonnables, exactement comme le théâtre, ou la photo, sait si bien le faire. »

    Réfléchi en étroite collaboration avec l’équipe de La Bordée, ce projet invite à poser un regard plus intime sur le théâtre. Pour Michel Nadeau, directeur artistique de l’organisme, « c’est une manière de garder le théâtre vivant en dépit des circonstances. S’il ne peut être sur les planches, il sera dans les rues, sur les visages. Sans l’avoir prémédité, cette oeuvre devient une manière de réaffirmer notre solidarité tant envers notre milieu qu’envers notre communauté. »

    Choix des participant-e-s

    À partir d’une sélection de 20 pièces de théâtre présentées à La Bordée par le passé, l’équipe de « Foule » a recherché par le biais d’organismes de la Ville de Québec 20 personnes du quartier faisant écho à autant de personnages. En plus de prêter leur image, ces dernières ont accepté de partager leur histoire qu’il sera possible de découvrir sur la plateforme numérique du projet où s’animeront photographie et littérature, sous la plume d’Éric LeBlanc, aussi auteur.

    Cette plateforme permettra, de chez soi, d’aller à la rencontre de ce qui fait la richesse de l’oeuvre : les citoyen-ne-s. Au total, la murale représente une égalité des genres et une grande diversité culturelle. En collaboration avec la Ville de Québec, cinq photos de « Foule » seront aussi reproduites et exposées sur le Parvis de l’église Saint-Roch tout au long du mois de novembre, comme une manière d’ajouter de la lumière à un mois généralement plus gris.

    Exposition dans la ville

    En collaboration avec la Ville de Québec, cinq photos de « Foule » seront aussi reproduites et exposées sur le Parvis de l’église Saint-Roch tout au long du mois de novembre, comme une manière d’ajouter de la lumière à un mois généralement plus gris.

    Atwood

    Afin de compléter leur équipe autour de « Foule », le duo Atwood s’est entouré de créateur-rice-s chevronné-e-s. Notons que la conception de la projection est signée par Émile Beauchemin.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité