Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le théâtre de l’Opsis attend son public en salle le 29 septembre

    4 septembre 2020, 09h00

    Maintenant que la rentrée culturelle s’amorce, malgré la pandémie, le Théâtre de l’Opsis va de l’avant en présentant un spectacle à l’automne. Dès le 29 septembre, la pièce « That Moment — Le pays des cons » de la dramaturge moldave Nicoleta Esinencu, mise en scène par Luce Pelletier sera présentée à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier. Au plaisir d’y retrouver le public en toute intimité... Enfin.

    Le théâtre de l’Opsis attend son public en salle le 29 septembre «That Moment — Le pays des cons».Photo: Hugo B. Lefort

    « La première année du cycle Cycle des territoires féminins s’est vue écourtée par la pandémie qui bouleverse le monde entier, explique Luce Pelletier, directrice artistique et générale. Et la suite des choses est pour le moins incertaine. Après cet arrêt forcé et cette fin de saison catastrophique, j’ai une féroce envie de renouer avec la création. Sans oublier la rencontre avec le public, cette étape essentielle à mon art. »

    « Rien n’est plus pareil en ces temps où la distanciation sociale prend le dessus sur tout, il faut se réinventer et redoubler de prudence, mais le projet que j’avais à mon agenda pour cet automne 2020 pouvait se monter en mode pandémie sans que j’y perde mon âme, poursuit Luce Pelletier. Il était aussi très important pour moi de permettre à ces créatrices et créateurs qui font partie de ce projet d’exercer leur métier. Si vous saviez comme il me tarde que les mots d’Esinenscu résonnent dans une salle et trouvent écho chez des spectatrices et spectateurs avides de renouer avec le théâtre. Le reste de la saison se décidera au fur et à mesure, je vais avancer à petits pas et prendre le temps de bien faire les choses. »

    « That Moment — Le pays des cons »

    Théâtre politique, entre le récit réaliste et le conte, « That Moment — Le pays des cons » dépeint les tourments d’une société où tout se vend et tout s’achète ; les médecins pour qu’ils soignent comme il faut, les enseignants pour qu’ils accordent de bonnes notes, etc. On peut même vendre le rein de l’enfant d’un voisin pour acheter un IPhone à son fils. Inspirée de faits réels ayant eu cours en Moldavie, cette oeuvre inusitée, au ton incisif et provocateur, est une critique cinglante de la société contemporaine, où la poursuite de la réussite individuelle pousse chacun à renier les valeurs humaines. On y parle d’argent, de cupidité, de corruption et de mensonges, lesquels, de la cellule familiale à la sphère politique, finissent par éclabousser un pays entier. Nicoleta Esinencu, dont les textes n’ont jamais été joués au Québec, est une figure majeure de la nouvelle scène théâtrale de l’Europe de l’Est. Elle est considérée comme la « voix en colère de la Moldavie ».

    Une production du Théâtre de l’Opsis

    • Texte : Nicoleta Esinencu
    • Traduction : Alexandra Lazarescou
    • Mise en scène : Luce Pelletier
    • Chorégraphie : Sylvain Émard
    • Avec : Christophe Baril, Sylvie De Morais-Nogueira, Caroline Lavigne, Daniel Parent et Léonie St-Onge
    • Assistance à la mise en scène : Martine Richard
    • Scénographie : Olivier Landreville
    • Costumes : Caroline Poirier
    • Éclairages : Erwann Bernard
    • Conception sonore : Martin Tétreault
    • Maquillage : Sylvie Rolland-Provost
    • Direction de production et direction technique : Melissa Perron

    Il est possible d’acheter ses billets dès maintenant. Les représentations ont lieu au Théâtre Denise-Pelletier.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité