Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Arjun Nagendran promeut la formation par simulation grâce à la VR et à l’AI

    4 septembre 2020, 09h00
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    La formation grâce aux expériences de réalité virtuelle semble avoir un bel avenir devant elle, notamment en cette période de distanciation physique. C’est en tout cas ce que défend l’équipe de recherche de Mursion, une compagnie américaine concevant des programmes de simulation. Les technologies au coeur de ces programmes ? La réalité virtuelle et l’intelligence artificielle. Arjun Nagendran, cofondateur et directeur de Mursion, exposera de fait sa vision sur l’utilisation des nouvelles technologies pour changer les comportements humains lors de l’édition 2020 de MTL connecte. Nous l’avons rencontré en amont de sa conférence pour en apprendre davantage sur son expérience, ses activités et ses valeurs.

    Arjun Nagendran promeut la formation par simulation grâce à la VR et à l’AI Arjun Nagendran (Mursion).Photo: Lisa Warnke

    Arjun Nagendran possède plusieurs années d’expérience comme chercheur. Il a notamment travaillé pour l’Institut de simulation et de formation en Floride, aux États-Unis, de 2010 à 2015. « L’un de nos sujets de recherche était d’explorer la possibilité d’utiliser la réalité virtuelle pour changer les comportements humains. Nous avons pour cela reçu du financement de la Gates Foundation et de la National Science Foundation », confie Arjun Nagendran. L’idée était d’utiliser des avatars pour créer des interactions dans un espace virtuel. « Nous modifions le scénario pour générer du stress chez les utilisateurs, afin qu’ils puissent apprendre à gérer ce type de situations virtuellement, avant d’y être confrontés réellement », développe-t-il.

    Les premiers essais d’Arjun Nagendran en matière de formation par simulation ont donc consisté à placer de futurs enseignants dans des classes virtuelles afin de leur apprendre à développer leurs compétences pédagogiques. L’entraînement ne portait pas sur la transmission des connaissances en elle-même, mais sur la bonne gestion des élèves en classe. Les futurs enseignants entraînaient ainsi leurs capacités à interagir avec les élèves, à gérer leurs émotions, à construire une relation de confiance, etc. « Nous avons ensuite étendu l’expérience à d’autres situations, comme celle où des soldats doivent interagir avec les populations lorsqu’ils sont dépêchés en Afghanistan, par exemple », poursuit Arjun Nagendran.

    En 2015, Arjun Nagendran cofonde Mursion avec ses collègues de l’Institut de simulation et de formation de Floride. Son but est de protéger les programmes de réalité virtuelle développés au sein du laboratoire de recherche en déposant légalement leurs licences d’utilisation. « De 2015 à 2020, nous avons aussi étendu notre champ de compétences. Nous utilisons maintenant la plateforme que nous avons créée pour former en leadership corporatif, en activités commerciales, en gestion de clients, etc. L’éducation fait bien sûr toujours partie prenante de notre mandat », détaille Arjun Nagendran. Pour répondre aux différents besoins de ses clients, Mursion développe ainsi différents scénarios fondés sur l’interaction avec des avatars.

    L’équipe au sein de Mursion est véritablement interdisciplinaire. Elle regroupe une soixantaine de personnes : des psychologues en comportement, des spécialistes en réalité virtuelle, des programmeurs en intelligence artificielle, des ingénieurs en nouvelles technologies, des spécialistes en éducation, etc. « Nous avons aussi l’équipe en charge de l’exploitation et celle qui s’occupe des ventes qui nous permettent de commercialiser nos produits et services », détaille Arjun Nagendran. Mises ensemble, les expertises de ces différents membres permettent d’évaluer les besoins des clients pour ensuite construire des solutions précises et efficaces. « Il y a au sein de Mursion une collaboration continue entre la science, la technologie et le marketing », affirme-t-il.

    Les valeurs au coeur de Mursion sont de deux ordres. Il y a d’abord la curiosité. L’équipe de recherche souhaitait savoir si les nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle constituaient des outils efficaces pour améliorer les relations humaines. « Les relations entre les gens sont tellement complexes qu’espérer que l’AI reproduise cette complexité était un défi », commente Arjun Nagendran. Il y a ensuite la solidarité. Les programmes développés par Mursion visent à augmenter l’inclusion, le respect et la compréhension entre des personnes de genre, d’origine et de culture différents. « Les gens connectent entre eux grâce à l’empathie et aux émotions », poursuit-il.

    Lors de sa conférence à MTL connecte, Arjun Nagendran insistera sur l’importance de ne pas faire la part belle aux nouvelles technologies parce que c’est à la mode. « N’utilisez pas les nouvelles technologies pour les nouvelles technologies. Utilisez-les parce qu’elles constituent une solution vis-à-vis d’un problème », prévient-il. Son discours sera ainsi centré sur la manière de recourir à la réalité virtuelle et à l’intelligence artificielle pour répondre à des problèmes précis, comme la gestion des élèves dans une classe, l’interaction avec des populations en zone de guerre, la relation avec les clients, etc. Il parlera aussi de la façon de combiner la VR et l’AI dans des expériences de formation à haute valeur ajoutée.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité