Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Des accusations d’abus planent sur le développement d’« Aeon Must Die ! »

    11 août 2020, 12h21
         |      Article rédigé par Pascal Lévesque.

    La sortie le jeu d’action et de science-fiction « Aeon Must Die ! » prévu pour 2021 et présenté au dernier State of Play de Sony, s’avère actuellement incertaine alors que des anciens employés pointent un climat de travail toxique chez le développeur du jeu, Limestone Games.

    Des accusations d’abus planent sur le développement d’« Aeon Must Die ! » «Aeon Must Die!».Photo: Limestone Games

    Avec son esthétique dystopique futuriste le « beat them all » avait plu à de nombreux joueurs lors du State of Play. Des accusations de la part d’anciens employés dénonçant la direction du studio Limestone Games viennent toutefois de faire de l’ombre à ce jeu. Une grande partie des développeurs qui ont travaillé sur le titre aurait quitté le studio. Les anciens employés ont accusé la direction d’avoir conçu la bande-annonce du jeu dans la « manipulation, l’abus et le vol ».

    On dénonce aussi de multiples menaces de licenciement ainsi que des renvois augmentant la charge de travail des employés, les retards de paiement, les heures supplémentaires non payées et le harcèlement dans la boite estonienne. Parmi ceux qui auraient quitté le navire se trouve Aleksei Nehoroskin, cofondateur du studio, qui a, entre autres, reproché à la direction de les faire travailler parfois jusqu’à 16 heures par jour, plusieurs fois par année et de ne pas leur octroyer plus de deux jours de congé par mois, contribuant à l’épuisement de l’équipe. Il est à noter que les revendications de huit employés ayant quitté le studio en juin dernier ont été compilés dans un lien Dropbox accessible au public.

    Face à ces accusations, Focus Home Interactive, l’éditeur du jeu, a répondu par un bref communiqué dans lequel il affirme traiter ses développeurs avec respect et équité et qu’il entend « enquêter sérieusement sur ses allégations ».

    Il reste donc à voir si avec toutes les tensions internes qui ont affecté le développement d’« Aeon Must Die ! », Focus Home Interactive et Limestone Games sauront tenir leur promesse et sortir le jeu au début de l’année 2021.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité