Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Démystification du rôle de lead technique CoreTech Dev dans l’industrie vidéoludique

    3 novembre 2020, 07h30
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    La multiplication des LiveOps demande une plus grande agilité dans la mise au point des technologies et pousse les studios de jeux vidéo à se doter d’experts technologiques en interne plutôt que de travailler avec des fournisseurs externes. Chez Ludia, une équipe complète, avec différents métiers, est dédiée au développement de technologies pour appuyer les équipes de jeux et leur faciliter la vie. Cette équipe est celle du Coretech Dev. Entretien avec Bruno Loyer, Lead technique au sein du département Corectech Dev pour parler de son métier.

    Démystification du rôle de lead technique CoreTech Dev dans l’industrie vidéoludique Bruno Loyer (Ludia).Photo: Ludia

    En tant que lead technique au sein du département CoreTech Dev chez Ludia, Bruno Loyer ne fait pas partie de l’équipe qui développe les jeux en eux-mêmes, mais de celle qui travaille sur les plateformes permettant aux équipes de jeux d’administrer et de piloter le back-end. Le métier qu’il exerce est donc essentiel à l’industrie vidéoludique. De nombreux studios intègrent ce profil à leurs équipes internes, plutôt que de faire appel à des collaborateurs externes, afin de faire bénéficier aux équipes des réponses rapides, plus appropriées et moins coûteuses. « Avec une équipe interne, on peut faire un produit véritablement aligné aux besoins du studio », confirme Bruno Loyer.

    « Ma tâche consiste à diriger mon équipe dans les choix techniques : les conseiller sur l’architecture à adopter pour développer le produit et partager les bonnes pratiques pour avoir une meilleure qualité de code », explique Bruno Loyer. Le lead technique CoreTech Dev fonde ses décisions sur ses études passées, ses recherches sur Internet, des formations ponctuelles et, surtout, son expérience du milieu. « J’ai fait beaucoup de code dans la vie, ce qui fait que j’ai appris ce qui fonctionne plus ou moins bien. Le fait d’avoir travaillé sur plusieurs projets me donne une perspective sur ce qui se répète d’une fois à l’autre ou non », explique Bruno Loyer.

    Pour démystifier le travail de Bruno Loyer, rien de mieux qu’un exemple concret. « Ce qu’on fait en ce moment, c’est de développer un outil pour gérer les serveurs de jeu et les LiveOps. Pour préparer ces événements, il y a besoin d’éléments, comme des images, qui ne sont pas dans le jeu, mais que tu vas mettre sur un serveur externe. Nous avons créé un système pour visualiser les chemins vers les répertoires », explique le lead technique. Les LiveOps sont des événements en ligne et en direct, réunissant des joueurs de façon simultanée, de partout dans le monde. Il est donc nécessaire d’avoir une technologie robuste pour assurer le bon déroulement de ces événements.

    Pour aider à la prise de décision technologique, Bruno Loyer et son équipe organisent très souvent des réunions avec les clients du studio pour faire le point sur ce qui fonctionne bien, sur ce qui fonctionne moins bien et sur ce qu’il faut améliorer. Dans le cadre des jeux en ligne, les besoins des clients changent très rapidement, au gré des envies des joueurs. Il est donc important d’opter pour une technologie facile à adapter. « J’essaie d’aligner mon équipe de façon à ce que notre produit soit facile à maintenir, facile à mettre à jour, afin qu’on soit capable de réagir rapidement aux changements des besoins de nos clients », explique Bruno Loyer.

    Pour illustrer l’agilité de la technologie qu’il recommande, Bruno Loyer développe un autre exemple. « Nous avons un nouveau moteur interne chez Ludia et une équipe de jeu a commencé à s’en servir. Parce que c’est un nouveau moteur, il fallait définir les outils graphiques pour gérer les images dans les serveurs. Nous avons fait un écran pour gérer les éléments du jeu. Ça faisait la job, mais ce n’était pas facile à utiliser », raconte-t-il. Pour simplifier la vie de l’équipe de jeu, le lead technique a donc mis en place des solutions d’amélioration de l’outil. L’ensemble a été livré en une semaine, suite à une intense période de travail de l’équipe.

    Chez Ludia, le département CoreTech Dev se compose d’une trentaine de personnes dont huit personnes dans l’équipe de Bruno Loyer aidant à développer les outils graphiques pour gérer les jeux, et six d’entre-eux/elles qui programment directement. « Nous avons une autre personne qui fait plus de l’automation : elle ne fait pas vraiment de développement Web. Et il y a une personne qui supervise le projet : elle gère plus le personnel, c’est-à-dire les relations entre les gens, les emplois du temps et les priorités, tout ce qui n’est pas technique », précise Bruno Loyer. La manière dont l’équipe fonctionne est très organique, notamment grâce à l’action du lead, technique et du chef de projet. « Si nous avons fait les bons choix, on ne doit idéalement pas se rendre compte des problèmes », conclut Bruno Loyer.

    Cet article est également disponible dans le guide « Les métiers du numérique et du jeu vidéo » du Lien MULTIMÉDIA. Destiné aux étudiant.e.s, conseiller.ères en orientation, aux parents, et professionnel.les du milieu, ce guide pratique donne la parole à des artisans du milieu du numérique et du jeu vidéo ainsi qu’à des décideurs et professionnels qui les soutiennent dans leur évolution. Les journalistes du Lien MULTIMÉDIA vont à la rencontre de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé de travailler dans ces domaines. Il s’agit d’une belle opportunité de mettre en valeur des professions émergentes, mais aussi de discuter des enjeux, défis et de découvrir les forces vives du secteur et de l’émergence de nouveaux talents et de nouvelles compétences. Il est possible de contribuer ou de soutenir ce projet en > cliquant ici <. https://bit.ly/2QMo6z5 - Pour en discuter, nous vous invitons à contacter Laura Taloté, laura lienmultimedia.com ou Steeve Laprise, slaprise lienmultimedia.com.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité