Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    La moitié des entreprises canadiennes ne pensent pas pouvoir supporter le télétravail sur le long terme

    31 juillet 2020, 07h26

    La moitié (48 %) des entreprises canadiennes ont affirmé qu’elles n’étaient pas préparées aux changements technologiques engendrés par la COVID-19, selon un sondage récent réalisé par OVHcloud en collaboration avec la société de solutions de services de données Maru/Blue. Parmi les personnes interrogées, 48 % estiment qu’elles devront maintenir leurs opérations à distance sur le long terme.

    La moitié des entreprises canadiennes ne pensent pas pouvoir supporter le télétravail sur le long terme Télétravail.Photo: TinaVal via Twenty20

    En effet, seulement un tiers des compagnies (32 %) se disent « très confiantes » dans leur capacité à adapter sans entrave leur infrastructure infonuagique aux nouvelles réalités du télétravail. De plus, même si la plupart des organisations (90 %) aimeraient accélérer leurs opérations numériques, seules 32 % d’entre elles pensent être en mesure d’y parvenir. D’après le sondage, deux tiers (66 %) des entreprises interrogées estiment que l’impact de la COVID-19 sur leur organisation aurait été moins grave si elles avaient eu en place une stratégie numérique plus robuste pour gérer leurs opérations en ligne.

    « De nombreuses organisations canadiennes ont besoin d’un soutien immédiat pour adapter leurs infrastructures numériques aux nouvelles réalités du marché du travail, explique Stéphane Malouin, directeur des ventes Amériques chez OVHcloud, un fournisseur mondial de solutions infonuagiques dont le centre de données canadien est situé à Beauharnois, au Québec. La pandémie a démontré que les entreprises doivent et veulent optimiser leur présence en ligne, mais aussi mieux protéger et gérer leurs données. »

    En plus d’exprimer des regrets, les entreprises s’inquiètent également pour l’avenir. En Ontario, 73 % d’entre elles reconnaissent que l’implémentation d’une stratégie numérique aurait permis de minimiser l’impact immédiat de la COVID-19. Un diagnostic qui divise au Québec, puisque partagé par seulement 53% des organisations interrogées.

    Sur le plan opérationnel, seule une entreprise sur trois (33 %) estime son fournisseur de services infonuagiques prêt à l’aider à supporter la migration vers le télétravail. Pour les organisations de moins de 100 employés, 23 % doutent que leur équipe informatique ait l’expérience nécessaire pour gérer ou utiliser des services infonuagiques. Quatre compagnies sur dix (40 %) craignent également de ne pas disposer des infrastructures et ressources nécessaires pour gérer des opérations infonuagiques hybrides ou « multi-cloud » et accélérer leur stratégie numérique (38 %).

    Dans la perspective de mettre à niveau leurs infrastructures infonuagiques pour répondre à cette nouvelle réalité numérique, les entreprises estiment que leurs plus grands défis sont les coûts (37 %) et les risques liés à la cybersécurité et la protection de données (44 %). Au total, 58 % se disent préoccupées par la sécurité au moment d’engager des stratégies numériques plus robustes. « Il n’y a aucun doute là-dessus, explique Stéphane Malouin. À mesure que les organisations accentuent leurs activités numériques, le risque de cybermenace augmente également. La protection des informations sensibles est devenue une nécessité d’autant plus incontournable dans le paysage actuel. »

    Le contrôle et la localisation des données sont donc au cœur des préoccupations des Canadiens. Les entreprises étant de plus en plus dépendantes des services numériques, elles doivent composer avec les lois et les structures gouvernementales appropriées pour héberger leurs données, avec l’incertitude que cela peut susciter. Ainsi, seulement 32 % des répondants se sont dit très confiants dans la capacité de leur fournisseur de services infonuagiques à protéger la souveraineté des données de leur organisation.

    Pour répondre aux nouveaux défis auxquels sont confrontées les entreprises canadiennes, OVHcloud a récemment enrichi son portfolio cloud en ajoutant des solutions d’hébergement web à ses offres de serveurs dédiés, de cloud privé et de cloud public. Grâce à un ensemble d’outils variés, les offres d’OVHcloud sont faciles d’usage, évolutives, et s’adaptent à une grande variété d’utilisateurs, allant des petites entreprises aux grandes organisations gérant des activités complexes. OVHcloud accompagne les sites web professionnels, les blogues, les détaillants en ligne, les agences web, et tout type de projet qui nécessite l’appui de l’infonuagique pour démarrer et se développer efficacement. De plus, les entreprises canadiennes conservent un total contrôle de leurs données, OVHcloud garantissant une offre émancipée du Cloud Act.

    Au Québec, seulement 38 % des entreprises ont pu instaurer le télétravail pour tous leurs employés dès le début de la pandémie. Parmi les autres résultats intéressants pour les entreprises du Québec, on constate que :

    • Seulement 8 % des répondants estimaient avoir les mesures de sécurité nécessaires (VPN, réseau sécuritaire, etc.).
    • 53 % des répondants pensent que l’impact de la COVID-19 sur leur organisation aurait été moins grave si une stratégie numérique plus robuste pour gérer les opérations en ligne avait été mise en place.
    • Seulement 32 % des répondants sont d’accord pour dire que leur fournisseur de services infonuagiques est prêt à les aider à effectuer un virage vers une généralisation des opérations en télétravail.
    • 34 % des répondants conviennent que d’autres entreprises ou concurrents sont mieux équipés pour gérer les opérations en ligne.
    • 54 % des répondants disent craindre que leur organisation doive maintenir des opérations à distance à long terme.
    • 60 % des répondants se disent préoccupés pour la sécurité de leur réseau si leur organisation adopte une stratégie numérique plus robuste.
    • 44 % des répondants estiment que leur organisation n’a pas les ressources nécessaires pour accélérer sa stratégie numérique.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité