Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le MAC fait l’acquisition de 18 nouvelles oeuvres d’artistes québécois

    16 juillet 2020, 08h17

    Dans la foulée de ses actions pour soutenir le milieu de l’art québécois, le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) vient d’annoncer l’acquisition de 18 nouvelles oeuvres de 13 artistes actifs et établis au Québec. Les acquisitions ont été recommandées par le Comité consultatif de la collection lors de leur première rencontre de l’année le 1er juin dernier et entérinées durant la séance du conseil d’administration du 16 juin dernier.

    Le MAC fait l’acquisition de 18 nouvelles oeuvres d’artistes québécois Hannah Claus, chant pour l’eau [Kinosipi], 2019.Photo: Courtoisie

    Certaines œuvres ont également été acquises à l’occasion de la dernière foire Papier (4 au 21 juin 2020). Trois autres rencontres du Comité consultatif de la collection auront lieu en septembre, novembre et mars prochain au cours desquelles se poursuivra la démarche d’acquisition.

    Ces nouvelles oeuvres sont à l’image de la variété et de la richesse des champs de pratiques spécifiques aux arts actuels représentés dans la collection du MAC, qui s’enrichit ainsi de nouvelles photographies, peintures, sculptures, installations variées, d’œuvres vidéographiques et de nouveaux médias.

    Le Musée avait notamment la volonté de faire une place spéciale aux artistes émergents dans ses choix en 2020. Ainsi pour tous ces artistes, il s’agit d’une première œuvre acquise dans la collection du MAC.

    Le MAC a réitéré l’importance de consolider dans sa collection la représentation des artistes d’origine autochtone, ainsi que des artistes provenant de la diversité culturelle du Québec. La collection du MAC est attentive aux pratiques actives à l’extérieur de la métropole et respecte la parité des genres.

    Moridja Kitenge Banza, Christ Pantocrator no 10, 2020

    Acquisitions 100 % québécoises en 2020

    Rappelons qu’en avril dernier, le MAC annonçait que la totalité de son budget d’acquisition en 2020 serait dédié à acquérir des oeuvres d’artistes actifs et établis au Québec, souhaitant ainsi soutenir l’écosystème artistique d’ici durement touché par la crise actuelle. Le Musée se réjouit de la réception de cette annonce et a reçu depuis plusieurs centaines de propositions d’acquisitions. Les artistes et galeristes qui souhaitent soumettre une proposition peuvent le faire en tout temps sur le site Web du MAC.

    Le Musée et sa Fondation se sont mis au défi de doubler le budget d’acquisition du Musée pour l’année 2020, le faisant passer de 300 000 $ à 600 000 $. Pour atteindre cet objectif, la Fondation du MAC a lancé une campagne de financement ciblée pour l’acquisition d’oeuvres d’artistes établis et actifs au Québec, sollicitant les grands partenaires du MAC, les collectionneurs et le public.

    Tous peuvent toujours participer à cette campagne et soutenir le milieu artistique. Chaque don compte ! Tous les dons recueillis servent directement à acquérir des oeuvres d’artistes d’ici.

    Andrée-Anne Rousse et Samuel St-Aubin, Distance critique, 2020

    Artistes-oeuvres

    Andrée-Anne Roussel et Samuel St-Aubin

    • Distance critique, 2020
    • Nouveaux médias ; boîtier
    • Écran LCD, fils HDMI, Raspberry Pi, cadran 7-segment, Arduino Micro

    Anne-Marie Proulx

    • Les falaises se rapprochent, en conversation avec Mathias Mark, 2017-2020
    • Installation ; 9 éléments ; ensemble sécable
    • Dimensions variables

    Cindy Dumais

    • Dialogue III : Regarde le miroir, 2016-2017
    • Installation ; 5 éléments ; non sécable
    • Gravure sur plexiglass, encre sur papier FAB, bois, lumière LED
    • 150 x 140 cm

    Hannah Claus

    • chant pour l’eau [Kinosipi], 2019
    • Installation
    • Impression numérique résistante aux rayons U.V. sur film Jetview transparent, fil, colle PVA, acrylique
    • 609 x 335 x 46 cm

    Jackson Slattery

    • Siamese Dream, 2019
    • Peinture
    • Huile sur toile
    • 182,88 x 243,84 cm

    Luce Meunier

    • (Bradley Ertaskiran)
    • Eau courante # 4, 2018
    • Acrylique sur toile de coton
    • 178 x 142 cm

    Margaret Haines

    • The Stars Down to Earth, 2016
    • Vidéogramme, 1/3
    • 24 min, son

    Moridja Kitenge Banza (Galerie Hugues Charbonneau)

    • Christ Pantocrator n°10, 2020
    • Acrylique et feuille d’or sur contreplaqué
    • 25,2 x 18 x 11 cm
    • Christ Pantocrator n°11, 2020
    • Acrylique et feuille d’or sur contreplaqué
    • 25,2 x 18 x 11 cm
    • Christ Pantocrator n°12, 2020
    • Acrylique et feuille d’or sur contreplaqué
    • 25,2 x 18 x 11 cm

    Yan Giguère

    • Visite libre, 2009-2013
    • Installation photographique ; 259 éléments ; non sécable
    • Dimensions variables

    Nouvelles acquisitions à l’occasion de la foire Papier

    Artistes - Oeuvres

    Lorna Bauer (Galerie Nicolas Robert)

    • Untitled (Erickson View #2), 2020
    • Photographie ; impression à jet d’encre pigmentée sur papier archives ; 1/5
    • 101,5 x 80 cm (encadrée sous verre UV)

    Jinyoung Kim (Galerie Patrick Mikhail)

    • Gaepo Complex 4 de la série « Apparitions of Collective Disposition », 2019
    • Photographie ; Impression jet d’encre ;
    • 1/5
    • 121,92 x 96,52 cm (encadrée)
    • CCTV de la série « Apparitions of Collective Disposition », 2019
    • Photographie ; Impression jet d’encre ;
    • 1/5
    • 121,92 x 96,52 cm (encadrée)
    • Fallen Tree on a Path, Gaepo de la série « Apparitions of Collective Disposition », 2019
    • Photographie ; Impression jet d’encre ;
    • 1/5
    • 121,92 x 96,52 cm (encadrée)

    Laurence Veri (Galerie Pangée)

    • Misérable Nuit, 2019
    • Porcelaine, ilménite, sable
    • 37,5 x 30 x 1,5 cm
    • Signal, 2019
    • Porcelaine, ilménite
    • 40 x 28 x 2,5 cm
    • Distance entre deux figures, 2019
    • Porcelaine, chamotte, sable, ilménite
    • 40 x 28 x 2,5 cm

    Remerciements

    Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) est une société d’État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et il bénéficie de la participation financière du gouvernement du Canada et du Conseil des arts du Canada.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité