Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    [PODCAST] Un confinement créatif pour Kingdom Street

    19 juin 2020, 07h57
         |      Article rédigé par Marie-Hélène Brousseau.

    Le duo pop-électro Kingdom Street vient de lancer « Walked away », une toute nouvelle chanson pour l’arrivée de l’été. La pièce, accompagnée d’un clip tourné pendant le confinement, donne le ton du prochain album du groupe, qui paraîtra à l’automne. Le Lien MULTIMÉDIA a discuté avec Patrick Donovan et Pamela Lajoie, les membres fondateurs de ce projet musical bien inscrit dans la lignée pop contemporaine.

    [PODCAST] Un confinement créatif pour Kingdom Street Kingdom Street.Photo: Courtoisie

    L’auteur-compositeur et réalisateur musical Patrick Donovan a vu passer dans son studio de Québec un bon lot d’artistes locaux et internationaux. Parmi eux, on compte Mohambi, artiste suédois-congolais, et Makassy, artiste et joueur de foot français, aussi originaire du Congo. Plus récemment, il a coécrit, avec Jeffrey Piton, le succès radiophonique « Figé dans le temps » de Ludovick Bourgeois.

    La chanteuse Pamela Lajoie a débuté très jeune une carrière artistique : il y a plus de 10 ans, elle faisait paraître un premier album à 14 ans. Elle a notamment collaboré avec la star pop américaine Akon sur deux chansons parues en 2010.

    Les deux collaborateurs se sont rencontrés en 2013. Patrick Donavan a découvert le matériel de Pamela Lajoie sur le Web. Intéressé alors à collaborer avec elle, il l’a invitée dans son studio de Québec. Ç’a été le début d’une complicité artistique et personnelle qui se poursuit aujourd’hui. Après quelques années d’exploration, Kingdom Street s’est officiellement formé il y a trois ans.

    « Il y a eu une période pendant laquelle on testait des trucs, explique le réalisateur, on faisait des maquettes et on explorait différents styles pour trouver notre son. On a même fait des chansons country... » « C’était difficile [de définir notre style] parce qu’on aime tous les styles de musique, renchérit la chanteuse. On ne se donne pas de limites artistiquement. » C’est donc la pop-électro qui a gagné au terme de cette recherche, les deux musiciens étant influencés par des icônes du passé comme les Backstreet Boys ou Michael Jackson, mais aussi surtout par des grands noms de la pop contemporaine comme Kygo et Calvin Harris.

    Pour accompagner la sortie de leur nouvelle pièce, « Walked away », single très estival, les deux complices ont réalisé un clip et ce, en pleine période de confinement. Une expérience intense, sur deux jours, à équipe réduite et avec toutes les mesures de distanciation en place, qui a permis à tout le monde sur le plateau de remplir plusieurs tâches et de sortir de sa zone de confort. Coréalisé par le duo, qui produit tout son contenu visuel et avait déjà réalisé le clip « Love à donner », paru à l’été 2019, « Walked away » plonge le spectateur dans un univers en ruine, post-apocalyptique, sans imposer de récit, laissant beaucoup de place à l’interprétation. « Quand on crée des chansons, précise le réalisateur, la musique sécrète des images dans nos têtes, sans qu’on sache d’où elles viennent vraiment. C’est l’inspiration, et parfois ça donne de bons résultats ! »

    Signé depuis peu sous l’étiquette STE-4, qui représente aussi Sarahmée et Sydney, Kingdom Street lancera donc à l’automne un nouvel opus. Créé en grande partie à deux en confinement, il comptera aussi des collaborations, dont deux ou trois apparitions (featuring) qu’on garde secrètes pour l’instant, effet surprise oblige ! Si les musiciens se comptent chanceux d’avoir pu travailler à la création durant cette période d’isolement, ils entrevoient l’avenir avec beaucoup d’optimisme.

    « Le 26 juin, on commence à faire les Musi-parcs, les spectacles dans les ciné-parcs, raconte Pamela Lajoie. Ça va être une expérience complètement nouvelle mais on a très hâte de présenter nos chansons ». « Et on a espoir, ajoute Patrick Donovan, que les choses vont reprendre un semblant de normal éventuellement. Les gens ont besoin de voir des spectacles et de se rassembler. C’est une question de temps avant qu’on puisse avoir un public et partager notre passion de la musique avec lui. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité