Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Millagram lance en ligne son album « Minimum »

    28 mai 2020, 00h10

    Créée au gré des sept dernières années que Millagram a consacré à la fertile scène musicale indépendante locale, « Minimum » se veut une collection de chansons enregistrées avec les moyens du bord. Coréalisé avec Paul Cargnello (Tomas Jensen, Lakes of Canada, Satelites, Jonathan Émile) à ses studios Upper China, ce nouvel album propose une expérience auditive des plus satisfaisantes.

    Millagram lance en ligne son album « Minimum » Millagram .Photo: Courtoisie

    « Minimum » débute sur une note positive avec « I Can Tell », dédiée au regard que l’on pose sur l’amour, suivi de « Do You Know », créé avec des sons enregistrés improvisés. Arrive alors « End Of Violence », qui envoie un message fort au système patriarcal, tandis que « For the End to Come » plaide pour un amour qui semble condamné. Milligram démontre ensuite de l’attitude avec la dansante « Cool Me Down », puis propose un interlude acoustique avec « Not Reaching Behind », une chanson appréciative du temps présent. L’extrait suivant, « Pay My Bail » est influencé du son reggae-dancehall des années 90, avec sa partie dub.

    Paul Cargnello a contribué la chanson « No Easy Change », mettant en vedette un duo de Milligram avec le chanteur Clerel, un message poignant sur la période difficile que nous vivons. « Just A Dream » nous amène faire une balade jazzy dans ses pensées existentielles, alors que « Mention Your Name » expose encore plus profondément ses convictions. « I Need You », réalisée par le Torontois No Fauxs, qui avait d’ailleurs participé à son album précédent « Creative Destruction » (2016) est une ode à l’affection. L’album se termine avec la reprise de sa première piste, une version francophone de « I Can Tell » (« Je Sais Bien »), traduite avec l’aide d’amis montréalais, comme un remerciement à la ville d’avoir rendu ce projet musical possible.

    .

    Crédits de l’album

    • Toutes les chansons écrites et composées par Millagram (sauf « No Easy Change », écrite et composée par Paul Cargnello ; « For the End to Come » et « I Need You », composées par No Fauxs)
    • Mixé et masterisé par Paul Cargnello aux studios Upper China Studios, Montréal
    • Co-réalisé par Millagram et Paul Cargnello
    • Avec la participation de :
      • Clerel au chant (« No Easy Change »)
      • Mark Haynes à la basse (« Just A Dream » et « End the Violence »)
      • Simon Millerd à la trompette (« Just A Dream »)
      • Jean-Michel Fredric aux synthétiseurs (« Cool Me Down »)
    • Réalisateur invité : No Fauxs (« For the End to Come » et « I Need You »)

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité