Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    « Conversations entre adultes » de Costa-Gavras diffusé en ligne dès le 22 mai

    20 mai 2020, 00h00
         |      Article rédigé par Qui fait Quoi.

    Distribué par Maison 4:3, le plus récent film du célèbre réalisateur Costa-Gavras sera disponible pour les cinéphiles à Montréal et ailleurs au Canada dès le 22 mai. Afin de soutenir le Cinéma Du Parc dans cette crise, le film est lancé de façon numérique dès le 22 mai. Il est donc possible d’acheter un billet virtuel sur le site du cinéma et de visionner le film en ligne en primeur avant sa sortie sur toutes les plateformes le 2 juin.

    « Conversations entre adultes » de Costa-Gavras diffusé en ligne dès le 22 mai «Conversations entre adultes».Photo: Affiche (portion)

    Présenté en première à Montréal lors du Festival du nouveau cinéma où le réalisateur était venu donner une classe de maître, le film est inspiré du livre « Adults in the room » de l’ex-ministre des finances grec Yánis Varoufákis. Premier film tourné en Grèce par le cinéaste comme une docufiction, « Conversations entre adultes » met en vedette Chrístos Loúlis (Yánis Varoufákis, ministre des finances grec), Aléxandros Bourdoúmis (Aléxis Tsípras, Premier ministre grec), Ulrich Tukur (Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand), Daan Schuurmans (Jeroen Dijsselbloem, président de l’Eurogroupe), Dimítris Tárloou (Euclide Tsakalotos, ministre des finances grec), Josiane Pinson (Christine Lagarde, présidente du FMI), Valeria Golino (Danái Strátou, épouse de Varoufákis), Aurélien Recoing (Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires), Vincent Nemeth (Michel Sapin, ministre français de l’Économie et des Finances), Francesco Acquaroli (Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne), George Lenz (le chef de la troïka), Philip Schurer (George Osborne, ministre des Finances anglais) et Damien Mougin (Emmanuel Macron, ministre français de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique) dans les principaux rôles.

    Après 7 années de crise la Grèce est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.

    « C’est le pouvoir du plus fort, comme toujours, a souligné Costa-Gavras à Franceinfo. Mais, à côté de ce pouvoir, aujourd’hui, nous avons aussi le pouvoir de l’argent, de l’économie, des banques et des grandes institutions économiques. Il y a un affaiblissement des démocraties et ça retombe sur le peuple ».

    Costa-Gavras s’est principalement consacré à un cinéma politique engagé, depuis son célèbre « Z » en 1969 sur la dictature des colonels en Grèce (1967-1974) qui lui vaut deux Oscar et deux prix à Cannes. Puis il réalisera « L’Aveu » (1970), « État de siège » (1973), « Section spéciale » (1975) et « Missing » (1982). De la politique à l’économie, il n’y qu’un pas que franchissait son film « Le Capital » en 2012 en adaptant le roman éponyme de Stéphane Osmont, sur l’hégémonie du monde financier dans les sociétés modernes. Il est président de la Cinémathèque française depuis 2007.

    « Conversations entre adultes » est présenté en ligne par le Cinéma du Parc.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité