Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Jean-Luc Godard et Orson Welles sur Studiocanal en mai

    1er mai 2020, 09h25

    La chaîne StudioCanal propose au mois de mai un programme de cinéma d’auteurs et de vedettes. Derrière la caméra, on retrouve Jean-Luc Godard et son film « Détective », Orson Welles et « Le Procès », ou encore Jean-Marie Poiré et son classique « Papy fait de la résistance ». Et sur le plateau, le public pourra retrouver Nathalie Baye, Gérard Jugnot, Michel Galabru, Vanessa Paradis, Gérard Depardieu, Romy Schneider, Jean-Pierre Léaud, et l’incontournable Jeanne Moreau.

    Jean-Luc Godard et Orson Welles sur Studiocanal en mai «Le procès» – Orson Welles.Photo: Courtoisie

    « Papy fait de la résistance » – le 2 mai à 20h

    • De Jean-Marie Poiré, avec Michel Galabru, Gérard Jugnot, Roland Giraud et Dominique Lavanant
    • En 1943, les Bourdelle se voient eux aussi envahis par les Allemands, et se retrouvent logés à la cave. Le fils, GuyHubert, dissimulé derrière les traits d’un coiffeur homosexuel, est en fait Super-Résistant, sorte de Zorro du moment, et qui complote contre les nazis.

    « Une semaine de vacances » – le 7 mai à 20h

    • De Bertrand Tavernier, avec Nathalie Baye, Flore Fitzgerald et Jean Dasté
    • Une jeune femme, professeur de français à Lyon, s’interroge sur les finalités de son métier et sur sa propre personnalité. Elle a une semaine de vacances pour trouver une réponse aux questions essentielles pour elle.

    « Mina Tannenbaum » – le 10 mai à 20h

    • De Martine Dugowson, avec Romane Bohringer et Elsa Zylberstein
    • L’histoire de deux jeunes femmes à travers leur amitié, leurs échanges de vues sur le monde et leurs expériences, de l’adolescence à l’âge adulte.

    « Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et mal foutu » – le 12 mai à 20h

    • De Max Pécas, avec Victoria Abril, Sylvain Green, Claus Obalski
    • Convoqué chez le notaire à la suite de la mort de son père, Christian fait la connaissance de son demi-frère, Rudy. Ils apprennent que pour pouvoir toucher l’héritage, ils doivent retrouver Carole, leur sœur, dont ils ignoraient l’existence. Leur mission s’annonce difficile, d’autant plus que la jeune fille fait partie d’une secte...

    « Élisa » – le 18 mai à 20h

    • De Jean Becker, avec Vanessa Paradis, Gérard Depardieu et Clotilde Courau
    • Marie a dix-sept ans et s’enfuie d’un foyer de la protection des mineurs avec ses amis Solange et Ahmed. Vivant de larcins et usant de sa séduction pour parvenir à ses fins, Marie survit avec le poids du suicide de sa mère dont elle tient son père inconnu pour responsable. Elle décide finalement de retrouver la trace de son géniteur afin d’assouvir sa vengeance.

    « Détective » – le 21 mai à 20h

    • De Jean-Luc Godard, avec Claude Brasseur, Jean-Pierre Léaud, Nathalie Baye et Laurent Terzieff
    • Au cours d’un match de boxe, le meurtre d’un Prince déclenche un étrange ballet entre la mafia et la police. Dans un grand hôtel parisien, près de la gare St-Lazare, deux flics enquêtent sur la mort prématurée du Prince. Dans les couloirs, tel un labyrinthe, des personnages cherchent leur chemin. Et leurs histoires se croisent par instants.

    « Le Procès » – le 27 mai à 20h

    • D’Orson Welles, avec Anthony Perkins, Jeanne Moreau et Romy Schneider
    • Joseph est réveillé à l’aube par des policiers présents dans son appartement. Ni une ni deux, il est embarqué et traîné devant un tribunal sans savoir ce qui lui arrive. Ce fonctionnaire pris dans les rouages d’une société tentaculaire et absurde va tout faire pour s’en sortir...

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité