Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Victime de la crise économique, la librairie et le bistro Olivieri ferment leurs portes définitivement

    28 avril 2020, 06h05

    La crise économique engendrée par la COVID-19 a raison d’une première librairie du Groupe Renaud-Bray qui annonce avec regret la fermeture définitive de la librairie et du bistro Olivieri, institutions visitées par leurs clients depuis plus de 35 ans.

    Victime de la crise économique, la librairie et le bistro Olivieri ferment leurs portes définitivement Olivieri.Photo: Courtoisie

    C’est avec beaucoup de regret que nous annonçons la fermeture définitive de la librairie et du bistro Olivieri fondés par Rina Olivieri et Yvon Lachance. La fermeture temporaire de l’établissement le 20 mars dernier en réaction à la pandémie de la COVID-19 a été le dernier clou dans le cercueil de la librairie et du bistro Olivieri.

    La marge de profit d’un libraire oscille entre 1 et 1,5 %, ce qui en fait un acteur particulièrement vulnérable dans la chaîne du livre. À ce jour, le gouvernement propose des prêts devant être remboursés, ce qui ne constitue pas une réelle solution pour les détaillants québécois. Avec 40 % des ventes de livres au détail dans tout le Québec, on pourrait penser que Renaud-Bray n’a rien à craindre de la crise actuelle, mais sans aide gouvernementale additionnelle à l’industrie québécoise du livre, Olivieri pourrait ne pas être la seule victime de cette crise.

    Malgré son acquisition par Renaud-Bray en 2016, de multiples travaux de rénovation et efforts de revitalisation, le modèle d’affaire de la librairie et du bistro Olivieri les exposaient aux difficultés du secteur de la restauration, du commerce au détail et du livre, ce dernier étant le plus précaire. De plus, le Chemin de la Côte-des-Neiges a subi d’importants travaux depuis plusieurs années et la démolition de l’immeuble voisin laisse présager de nouvelles limitations d’accès à la librairie et au bistro.

    « Olivieri est la première librairie québécoise victime collatérale de la pandémie, et ce même si elle est établie depuis plus de 35 ans, a fait savoir Émilie L. Laguerre, directrice des communications de Renaud-Bray. Il faut éviter à tout prix que cette catastrophe, pourtant annoncée, ne se reproduise et déclenche des fermetures en cascade. »

    « La fermeture d’Olivieri créera un énorme vide dans la vie culturelle de Côte-des-Neiges et de Montréal mais aussi dans le quotidien de beaucoup d’habitués qui la fréquentaient depuis 35 ans, ont déclaré Rina Olivieri et Yvon Lachance, co-fondateurs de la librairie Olivieri. Triste ou heureuse constatation, Olivieri fermera ses portes, radieuse et plus belle que jamais grâce à Renaud-Bray, qui nous aura permis de poursuivre notre engagement. Personne n’avait pu prévoir cette crise. »

    Source : Groupe Renaud-Bray

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité