Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    L’Usine C propose « Atteintes à sa vie » de Martin Crimp du 24 mars au 4 avril

    28 février 2020, 00h05

    Après « J’aime Hydro », « Le brasier » et « Ce qu’on attend de moi », Philippe Cyr s’attaque une fois de plus à un grand défi de mise en scène et présente l’intrigante pièce « Atteintes à sa vie », un texte de Martin Crimp présenté pour la première fois au public québécois. Une brillante distribution, composée de Maxime Genois, Karine Gonthier-Hyndman, Jade Hassouné, Iannicko N’Doua et Ève Pressault, livre un texte au langage acéré qui plonge dans les formes insidieuses de la violence. À voir en première mondiale du 24 mars au 4 avril à l’Usine C.

    L’Usine C propose « Atteintes à sa vie » de Martin Crimp du 24 mars au 4 avril Ève Pressault et Karine Gonthier-Hyndman.Photo: Jérémie Battaglia

    L’oeuvre dresse le portrait diffracté d’une femme qu’on ne verra jamais sur scène. Figure aux identités multiples, Anne, Anny, Annie, Annushka est terroriste, artiste visuelle, star de porno ou marque de voiture. Mise en jeu par le regard des autres, elle est la cible de tous. « Atteintes à sa vie » joue d’un langage aussi précis que mythomane pour faire apparaître une partition sans pitié, à l’image du monde qu’il dissèque. Une réflexion essentielle sur les représentations, les identités et les violences collectives.

    « Atteintes à sa vie » est considérée comme le chef-d’oeuvre de Martin Crimp, texte phare du théâtre post-dramatique, il se construit comme un kaléidoscope énigmatique et corrosif de dix-sept scénarios pour le théâtre. C’est un terrain de jeu rêvé pour Philippe Cyr qui privilégie les projets hors normes. Le metteur en scène approche chaque projet en leur conférant une esthétique singulière. Ici, il aborde cette nouvelle création dans un mélange des genres déroutant, entrainant ses cinq acteurs dans ce qui constitue un grand défi d’interprétation.

    Horaire

    • 24 au 26 + 31 mars + 1→2 avril 19h
    • 27 mars + 3 avril 20h
    • 28 mars + 4 avril 15h
    • Discussion avec le public après la représentation du jeudi 2 avril

    Metteur en scène : Philippe Cyr

    Philippe Cyr est diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM. Il a fait ses débuts au Théâtre Prospero où il signe ses premières mises en scène, « Les Escaliers du Sacré-Cœur », « Et si je n’étais pas passée par là ? », « Norway.Today ». Il complète une maîtrise en théâtre, toujours à l’UQÀM, où il travaille sur une adaptation de « Mère Courage et ses enfants » de Brecht. Par la suite il co-met en scène le « iShow » (Prix de l’AQCT – Meilleur spectacle Montréal 2013), « J’aime Hydro » (Prix de l’AQCT - Meilleur spectacle Montréal 2017), « Prouesses et épouvantables digestions du redouté Pantagruel » et « Le poids des fourmis ». En musique, il met en scène Chloé Sainte-Marie, Safia Nolin, Organ Mood et bientôt Ariane Moffat. De plus, il collabore à la vie académique de l’UQÀM et de l’École Nationale de Théâtre du Canada.

    En 2012, il créé sa compagnie, L’Homme allumette et présente au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui une adaptation du texte poétique de Jean-Paul Daoust « Les Cendres bleues » et « Selfie » de Sarah Berthiaume. Il y crée également « Le brasier » de David Paquet. Par la suite, il propose au public « Ce qu’on attend de moi », une collaboration avec Gilles Poulin-Denis et la compagnie 2PAR4 de Vancouver.

    Plusieurs de ces spectacles ont été vus au Québec, au Canada, en France et se sont vu décerner plusieurs récompenses.

    Philippe Cyr entretient une étroite relation avec l’Usine C. En plus d’y avoir présenté le « iShow », « J’aime Hydro », « Le brasier » et « Ce qu’on attend de moi », il est artiste associé pour la période 2018-2021.

    Auteur : Martin Crimp

    Martin Crimp est l’un des dramaturges phares du théâtre britannique contemporain. Traduites et jouées à travers le monde, ses oeuvres abordent les travers de notre époque avec humour et cruauté. Ses pièces « Le reste vous le connaissez par le cinéma », « Face au mur » et « Dans la république du bonheur » ont été montées au Québec dans les dernières années.

    Équipe de création et de production

    • Texte : Martin Crimp
    • Traduction : Christophe et Michelle Pellet, © L’Arche, 2009
    • Adaptation et mise en scène : Philippe Cyr
    • Interprétation : Ève Pressault, Iannicko N’doua, Karine Gonthier-Hyndman, Jade Hassouné, Maxime Genois
    • Assistance à la mise en scène : David Emmanuel Jauniaux
    • Scénographie : Étienne René-Contant
    • Conception lumières : Cédric Delorme-Bouchard
    • Costumes : Elen Ewing
    • Environnement sonore : Christophe Lamarche-Ledoux
    • Dramaturgie : Emmanuelle Sirois
    • Direction de production : Andrée-Anne Garneau
    • Direction technique : Jenny Huot
    • Production : L’Homme allumette
    • Résidence de création : Usine C
    • Martin Crimp est publié et représenté par L’ARCHE, éditeur & agence théâtrale.
    • Présentation : Usine C

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité