Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier proposeront « Pas Perdus » au CTD’A du 14 avril au 9 mai

    24 janvier 2020, 00h00

    Sur scène, des gens. De ceux-ci, aucun n’est acteur. Simplement des êtres choisis pour leur vie singulière et la façon surprenante qu’ils ont de se raconter. Des individus aux parcours et aux bagages très différents, tous unis par un lien aussi inattendu que fascinant. Cette série de courts portraits tire sa force réaliste du cinéma documentaire tout en profitant de l’extraordinaire proximité qu’offre la représentation théâtrale, transportant la scène et la salle sur un terrain véridique, intime, révélateur.

    Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier proposeront « Pas Perdus » au CTD’A du 14 avril au 9 mai «Pas Perdus».Photo: CTD'A

    Après « Vrais mondes » et « Pôle Sud », « Pas perdus » est le troisième spectacle du duo Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier. Plusieurs heures d’entrevues audio ont été captées pour en constituer la trame narrative, magnifiée par un traitement sonore préservant toute la force et l’authenticité d’une parole spontanée qui ne se rejoue pas. « Pas perdus » explore notre rapport à la mémoire et à la transmission et démontre l’étonnante pluralité de nos histoires et de nos quêtes individuelles.

    « Pas Perdus »

    • Recherche et entrevues : Anaïs Barbeau-Lavalette
    • Conception narrative et mise en scène : Émile Proulx-Cloutier
    • Assistance à la mise en scène et régie : Charlotte Ménard
    • Scénographie : Julie Vallée-Léger
    • Éclairages : Alexandre Pilon-Guay
    • Musique originale : Guido Del Fabbro
    • Conception sonore : Ilyaa Ghafouri
    • Vidéo et animation 2D : Marielle Dalpé
    • Intégration vidéo : Pierre Laniel
    • Sonorisation : Hugo Trépanier
    • Assistance à la scénographie et aux accessoires, Conseil aux costumes : Pierre-Luc Boudreau

    Anaïs Barbeau-Lavalette

    Née en 1979, artiste pour la Paix en 2012, Anaïs Barbeau‐Lavalette a réalisé plusieurs longs métrages documentaires, maintes fois primés, dont « Les petits princes des bidonvilles » (2000), « Si j’avais un chapeau » (2006), « Les petits géants » (2010, récipiendaire d’un Gémeaux), « Se souvenir des cendres » (2010), qui suivait l’aventure du film « Incendies » de Denis Villeneuve et remportait le Gémeaux du Meilleur documentaire, ainsi que « Le plancher des vaches » (2014). Elle réalise trois films de fiction « Le ring » (2008, sélectionné À Toronto et à Berlin), « Inch’allah » (2012, sélectionné à Toronto, à Berlin, prix Fipresci de la critique internationale, prix du jury oecuménique) et « La déesse des mouches à feu » (sortie prévue en 2020). Elle est l’auteure des chroniques de voyage « Embrasser Yasser Arafat » (2011), du livre pour enfants « Nos héroïnes » (2018) et des romans « Je voudrais qu’on m’efface » (2010) et « La femme qui fuit », grand succès critique et populaire (Prix des libraires du Québec, Grand Prix de la ville de Montréal, Prix France-Québec, élu best-seller de la décennie 2010-2020).

    Émile Proulx-Cloutier

    Finissant du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2006, Émile Proulx-Cloutier a déjà plusieurs années d’expérience dans le milieu artistique. Très jeune, il a été remarqué dans les films « Mathusalem » I et II ainsi que dans les séries télé « Deux frères » et « Mon meilleur ennemi ». À peine sorti du Conservatoire, on lui offre le rôle de Damien Paquin dans la populaire série « Les hauts et les bas de Sophie Paquin ». Nous avons aussi pu le voir dans « Toute la vérité », « 30 vies », « Blue Moon », « Boomerang », « Plan B », « Faits divers » et « Demain des hommes », réalisée par Yves-Christian Fournier. En 2008, Simon Lavoie lui confie le rôle titre du film « Le déserteur ». Il a aussi tourné en Suisse dans le film « Opération Casablanca » réalisé par Laurent Nègre. Par la suite, il a été de « L’autre maison », « Mémorable moi », « Un printemps d’ailleurs », « Nous sommes les autres » et « La Bolduc ». En 2018, il fait partie de « Mont Foster », une réalisation de Louis Godbout. En 2014, il participe à la websérie « Agent secret » réalisée par Julien Hurteau. Au théâtre, il a joué dans « Ubu roi » au TNM ainsi que dans la pièce « Marie Stuart » au Rideau Vert. À l’automne 2009, il était de la pièce « Tout est encore possible » et en 2010/2011, dans « Une musique inquiétante », pièce qu’il a également jouée en anglais. Il a aussi fait partie de la pièce « Frères » de Francesco Silvestri au Théâtre de l’Opsis et plus récemment, de la pièce « La bonne âme du Se-Tchouan », mise en scène par Lorraine Pintal. Il se retrouve derrière la caméra et réalise des courts métrages dont « Papa » (qui lui permet de gagner un prix Jutra en 2005), « Les réfugiés » et « La vie commence ! » Il est aussi coréalisateur du documentaire « Les petits géants » avec lequel il remporte le prix Gémeaux du meilleur documentaire en 2010. En 2015, il coréalise « Le plancher des vaches » (Choisir la terre) avec Anaïs Barbeau-Lavalette puis, en mai 2016, ils signent ensemble la mise en scène de « Pôle Sud », documentaires scéniques.

    En 2016, Émile et Anaïs reçoivent tous les deux la Médaille de l’Assemblée nationale remise par Françoise David pour leur engagement social et leur contribution à la culture québécoise. Émile est aussi auteur-compositeur-interprète. Il a fait la tournée de son album « Aimer les monstres » de 2013 à 2016. Depuis 2017 il fait la tournée de son album « Marée Haute » pour lequel il a été en nomiation au Gala de l’Adisq 2018 (Album de l’année - Adulte contemporain / Mise en scène & scénographie de l’année) et 2019 (Script de l’année).

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité