Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Du cinéma à la réalité virtuelle, Les Films de la Récré développe une riche palette de projets audiovisuels

    14 février 2020, 08h15
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    Longs métrages de cinéma, courts métrages de cinéma, séries télévisées, expériences de réalité virtuelle : la palette des types de projets produits par Les Films de la Récré est très diverse et variée. Une richesse permise par le positionnement de la société de production belge qui n’hésite pas à collaborer avec des producteurs et auteurs de l’international. Bien que fondée récemment, celle-ci a d’ailleurs remporté un nombre significatif de prix en festivals grâce à ses créations, notamment au Tribeca Film Festival. Rendez-vous avec Boris Baum, CEO des Films de la Récré, pour découvrir les productions passées, présentes et futures de la société.

    Du cinéma à la réalité virtuelle, Les Films de la Récré développe une riche palette de projets audiovisuels Boris Baum (Les Films de la Récré).Photo: Oriane Morriet

    Société de production de films belge fièrement indépendante, Les Films de la Récré est fondée en 2015 à Bruxelles. « Depuis 2015, nous avons produit trois longs métrages et deux courts métrages. Nous travaillons également sur notre première expérience de réalité virtuelle que nous avons mise en production en 2018 », explique Boris Baum. Pour la production de films classiques, la société belge vient de terminer une coproduction avec le Brésil — le long métrage « Bula » — qu’elle espère présenter en 2020 lors du Festival International du Film de Rotterdam. « Nous avons envie d’accueillir des projets de films extérieurs, parce que nous avons accès à des fonds en Belgique, mais aussi exporter nos projets à l’étranger », rapporte-t-il.

    Au sein des Films de la Récré, l’équipe est composée de deux producteurs associés : Boris Baum et Sébastien Tixador. « On a aussi des assistants de production, des lecteurs, ainsi qu’un studio de post-production », détaille Boris Baum.

    L’expérience de réalité virtuelle développée par Les Films de la Récré s’intitule « 11.11.18 VR ». Elle plonge l’utilisateur dans l’univers de la Première Guerre Mondiale. « C’est une expérience qui se déroule le jour de la signature de l’armistice, au moment où les soldats ne savent pas encore que la guerre est finie. Une rumeur commence pourtant à se propager parmi les troupes », raconte Boris Baum. Incarnant un de ces soldats de la dernière heure, l’utilisateur est amené à faire une série de choix ayant pour horizons deux positionnements distincts : continuer la guerre d’une part ou faire la paix d’autre part. « Ici, la réalité virtuelle est intéressante parce qu’elle met en abyme le libre arbitre : qu’est-ce qu’on ferait, nous, à la place de ce soldat ? », interroge le CEO.

    À l’heure actuelle, le projet se présente en deux volets. Sous la forme d’une version linéaire de l’expérience de réalité virtuelle, le premier volet a été présenté au Tribeca Film Festival en avant-première en 2019, puis au Melbourne International Arts Festival, à Sunny Side of the Doc et au Bogotá Film Festival. Le second volet de « 11.11.18 VR », soit la version interactive de l’expérience, est quant à elle encore en développement. « Nous essayons de faire en sorte que ce soit le plus convainquant possible. Nous devons encore travailler la technique, l’application, la fluidité de l’expérience. Nous améliorons aussi le travail des VFX avec les nouvelles technologies à disposition. Nous avons hâte de faire découvrir l’oeuvre aux gens », explique Boris Baum. L’ambition du studio est ainsi de terminer « 11.11.18 VR » dans les mois à venir.

    Si la société de production ne s’est pas encore lancée dans la coproduction à l’international en ce qui concerne la réalité virtuelle, elle espère toutefois s’ouvrir à ce type de collaboration pour augmenter le nombre et l’importance des projets qu’elle porte. « Nous aimerions notamment collaborer avec le Canada. Nous avons rencontré Felix & Paul Studios lors de Tribeca. Nous aimerions beaucoup travailler avec eux », affirme Boris Baum. Pour nourrir son réseau, le CEO des Films de la Récré se renseigne sur les acteurs de l’industrie, se déplace en festival et organise des rencontres avec des partenaires potentiels, producteurs comme auteurs. « Lorsqu’on identifie des projets qui résonnent avec notre ligne artistique, on y va ! », déclare-t-il.

    Actuellement, Les Films de la Récré a deux projets en production. Le premier est un long métrage sur la poésie de l’imposture qui sera tourné entre l’Italie, l’Espagne et la Belgique. « C’est une histoire qui met en scène un couple à la Fitzgerald qui essaye de réinventer le réel. C’est un film poétique en road movie », raconte Boris Baum. Le second projet est une série pour Netflix dont le CEO des Films de la Récré ne peut rien dire pour l’instant dans la mesure où c’est encore tenu secret. « En ce qui concerne la réalité virtuelle, nous sommes en train de brainstormer. Il n’y a encore rien de concret, mais j’aimerais beaucoup faire un documentaire à destination des gens incarcérés dans les prisons », conclut Boris Baum.

    La réalité virtuelle vous intéresse ? Découvrez le Guide de l’industrie :: RÉALITÉ VIRTUELLE, un ouvrage de référence unique pour comprendre les rouages de l’industrie québécoise de la réalité virtuelle : ses entreprises, ses personnalités, les grands studios, les processus, ses marchés, ses principaux pôles de production, ses forces et les défis qui l’animent.

    Il est possible de commander, de contribuer ou de soutenir cette publication en > cliquant ici <.

    https://bit.ly/2YQyE5P - info lienmultimedia.com

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité