Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Marie-Christine Drolet, présidente d’AtmanCo, entrepreneure malgré elle

    4 décembre 2019, 07h15
         |      Article rédigé par Sophie Bernard.

    Fille d’entrepreneur, Marie-Christine Drolet avait juré qu’elle ne se lancerait jamais en affaires. En étudiant en éducation et en faisant une maîtrise en orientation, puis en travaillant dans un centre d’emploi pour immigrants, elle a tout fait pour ne pas être associée au milieu des affaires. Sa route dévie en 2013, alors qu’elle devient vice-présidente, Services-conseils et partenariats dans la division Atman classique de ATW Tech. Elle y développe un produit à l’interne, qui devient rapidement son bébé, a-t-elle expliqué au Lien MULTIMÉDIA. Et c’est à ce moment qu’elle met le doigt dans l’engrenage de l’entrepreneuriat.

    Marie-Christine Drolet, présidente d’AtmanCo, entrepreneure malgré elle Marie-Christine Drolet.Photo: Sophie Bernard

    En 2016, elle devient directrice générale de la division Atman classique. En novembre 2018, l’occasion se présente, ATW Tech veut se départir de sa division Atman et Marie-Christine Drolet en achète les actifs. L’entreprise se concentre dorénavant autour de la plateforme psychométrique, le bébé qu’elle avait développé quelques années plus tôt. « Notre produit est accessible partout dans le monde, il suffit d’avoir Internet, explique la dirigeante. Nous fonctionnons en B2B, les clients ont accès à notre plateforme qui propose différents types de tests, par exemple sur la capacité intellectuelle d’un employé potentiel, ses traits de personnalité, ses préférences. »

    AtmanCo vise à soutenir les entreprises clientes à mieux créer et gérer leurs équipes. L’utilisateur, que ce soit le PDG, les vice-présidents ou les responsables de ressources humaines, utlise la plateforme pour voir la correspondance entre le candidat potentiel et l’entreprise. « Nous avons ajouté un facteur culturel, précise Marie-Christine Drolet. Notre plateforme accompagne pour l’embauche, mais aussi pour les différentes phases de la carrière de l’employé. Nous ne sommes pas une banque de candidats. Nous entrons en jeu à partir du moment où l’entreprise sélectionne un candidat pour voir comment il peut être un employé idéal pour la compagnie, pour les équipes et pour les défis qu’on pourra lui confier. »

    Elle donne en exemple un employé envisagé pour un poste en TI. La première chose à évaluer s’avère sa capacité intellectuelle et son intelligence. La plateforme psychométrique va aussi évaluer à quel point la personne sera vivable au sein de la boîte. Est-ce qu’on cherche quelqu’un qui fait profil bas ou plutôt quelqu’un qui va monter au front. En vente, s’il s’agit de la conclusion d’une transaction, on cherche une personne qui s’affirme, mais s’il s’agit du service à la clientèle, on recherche quelqu’un de patient.

    Mais la plateforme d’Atman dépasse la simple sélection de candidats. Ainsi, lorsque Christine Chartrand, aujourd’hui vice-présidente services-conseils, est arrivée dans l’entreprise en 2011, elle n’avait pas d’enfant et voulait faire une carrière. Une dizaine d’années plus tard, elle est mère de deux jeunes enfants et a besoin de faire davantage de télétravail afin de concilier sa carrière et sa famille. « Si je veux la garder, je dois lui proposer un environnement adéquat, pour un rapport gagnant-gagnant », note Marie-Christine Drolet.

    Aujourd’hui, la plateforme est proposée en trois langues, trois autres s’ajouteront d’ici la fin de l’année 2019. Atman compte des clients dans de nombreux pays du monde : Chilie, Espagne, Grande-Bretagne, France, Koweït, Rwanda, Maroc... Certains clients appellent directement l’entreprise qui compte aussi des bureaux de services-conseils collaborateurs. « Toutes les industries peuvent faire appel à nos services, le seul dénominateur commun étant la recherche des meilleures pratiques, confie la présidente. Nous travaillons avec des PME qui ont la volonté d’être aussi efficaces que des grandes entreprises. » Parmi les clients d’Atman, on compte, entre autres, Transat et CGI.

    Pour la suite, Atman veut automatiser plusieurs processus et continuer de faire grandir la plateforme en y ajoutant vidéos et formations. « Je voudrais que nous devenions le petit joueur que personne n’a vu venir, confie Marie-Christine Drolet. Dans notre industrie, on compte de gros dinosaures, dont le but est de faire de l’argent et du profit, et non de l’innovation. Atman se veut très agile et se colle sur les besoins de nos clients. »

    Le Lien MULTIMÉDIA a réalisé cette entrevue avec Marie-Christine Drolet dans le cadre du Rendez-vous Réseau M 2019, propulsé par la Fondation de l’entrepreneurship.

    Cet article figurera dans la deuxième édition du Guide de survie :: STARTUP, un ouvrage de référence unique regroupant, dans plus de 200 pages, des conseils d’experts et d’entrepreneurs pour s’inspirer ; des trucs et astuces pour démarrer et développer son entreprise ; une série de reportages sur des entreprises émergentes à surveiller ainsi qu’un guide pratique présentant des centaines de ressources pour vous aiguiller et vous accompagner

    Il est possible de commander, de contribuer ou de soutenir cette publication en > cliquant ici <.

    https://bit.ly/2YQg2TD - info lienmultimedia.com

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité