Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Guiz de Pessemier explique les processus de création de « PewDiePie’s Pixelings »

    27 novembre 2019, 07h30
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    C’est en collaboration avec le YouTuber suédois Felix Arvid Ulf Kjellberg, plus connu sous son nom d’emprunt PewDiePie, que Outerminds a créé son tout dernier jeu : « PewDiePie’s Pixelings ». La spécificité du studio vidéoludique montréalais pour la création de ses jeux est en effet de s’associer à des personnalités très en vue du Web pour développer des propriétés intellectuelles fortes. Depuis qu’Outerminds l’a mise en place, cette stratégie a ainsi permis au studio de se faire un nom dans l’industrie vidéoludique mondiale. Entrevue avec Guiz de Pessemier, cofondateur de Outerminds, qui s’occupe du développement des affaires et de la monétisation des jeux, pour en savoir davantage sur les processus de création de « PewDiePie’s Pixelings ».

    Guiz de Pessemier explique les processus de création de « PewDiePie’s Pixelings » Guiz de Pessemier (Outerminds).Photo: Oriane Morriet

    Connectez-vous pour lire la suite

    Vous n'êtes pas abonné.e?
    Accéder à notre écosystème complet d'informations, à partir de 20$/mois

    Vous êtes abonné.e?, connectez-vous

    MOT DE PASSE PERDU ?

    LES DERNIERS ARTICLES


    Attila Glatz Concerts Productions rendra « Hommage à Vienne » le 1er janvier 2020 à la PdA

    Attila Glatz Concerts Productions rendra « Hommage à Vienne » le 1er janvier 2020 à la PdA

    « Hommage à Vienne », le concert du Nouvel An a su ravir les spectateurs jeunes et moins jeunes tant aux États-Unis qu’au Canada. La musique de Johann Strauss et de ses contemporains reprend vie lors de ce spectacle festif combinant un orchestre symphonique à des chanteurs et des danseurs de salon et de ballet européens. Des notes intemporelles de la valse du « Blue Danube » aux ouvertures et arias d’opérettes célèbres, le concert propose chaque année un nouveau programme musical et une nouvelle distribution. Dédié à la préservation d’un patrimoine musical, « Hommage à Vienne » célèbre l’âge d’or de la musique viennoise.

    9 décembre 2019, 00h00

    Planète+ diffusera le documentaire « Sur la piste des Van Gogh »

    Planète+ diffusera le documentaire « Sur la piste des Van Gogh »

    Le 9 décembre dès 20 h, la chaîne Planète+ propose le documentaire « Sur la piste des Van Gogh ». Vincent Van Gogh connaît une renommée internationale au fil des siècles. Une valeur inestimable est accordée à son art. « Sur la piste des Van Gogh » suit l’historien et critique d’art Andrez Graham-Dixon à la recherche de deux toiles dérobées au Musée Van Gogh d’Amsterdam.

    8 décembre 2019, 00h05

    Jocelyn Couture, cofondateur de Tink, prépare sa relève au sein de l’agence

    Jocelyn Couture, cofondateur de Tink, prépare sa relève au sein de l’agence

    En 1995, Jocelyn Couture et Michel Tremblay fondent Tink, agence de marketing numérique montréalaise. Depuis lors, l’entreprise, qui compte aujourd’hui 125 employés, n’a jamais dérogé de sa philosophie : accompagner ses clients sur le long terme dans leur développement d’affaires. Dès qu’il a commencé ses études, Jocelyn Couture avait tracé sa voie : il sera entrepreneur. Il fera donc des études en informatique de gestion, puis fera une maîtrise en administration des affaires, avec une spécialisation en finance et marketing. « J’avais déjà la fibre entrepreneuriale », confie-t-il au Lien MULTIMÉDIA.

    7 décembre 2019, 07h35

    Nesrine Zemirli favorise le lien entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée en IA

    Nesrine Zemirli favorise le lien entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée en IA

    Faire le lien entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée en IA est la mission que s’est donnée Nesrine Zemirli. Tout à la fois professeure au Collège Bois-de-Boulogne et chargée de projets au JACOBB, la chercheuse est convaincue que l’avenir de l’intelligence artificielle est son application concrète afin d’aider l’économie à se dynamiser. Un positionnement qu’elle a eu à coeur d’expliquer aux jeunes filles ayant participé au forum Techno au féminin organisé par le Mouvement Les Filles & Le Code en octobre 2019 à l’ÉTS. Entretien avec Nesrine Zemirli, professeure en Big Data et IA au Collège Bois-de-Boulogne, pour en savoir plus sur la manière dont on passe de la recherche fondamentale à la recherche appliquée en IA.

    7 décembre 2019, 07h31

    Fadjiah Collin-Mazile oeuvre comme scientifique des données chez Shopify

    Fadjiah Collin-Mazile oeuvre comme scientifique des données chez Shopify

    Pour favoriser la présence de femmes dans les milieux des nouvelles technologies, comme celui de l’intelligence artificielle par exemple, il faudrait encourager leur engagement dès leur formation à l’école. C’est la conclusion à laquelle est arrivée Fadjiah Collin-Mazile, suite à une réflexion sur son parcours académique et professionnel. Ayant en effet expérimenté les systèmes éducatifs québécois comme français, avant de fonder la startup GrowClean puis d’être embauchée chez Shopify, Fadjiah Collin-Mazile est un modèle de réussite pour les jeunes filles qui souhaitent se lancer dans l’intelligence artificielle. Entretien avec Fadjiah Collin-Mazile, scientifique de données à Shopify, pour parler de sa formation universitaire, de son expérience comme scientifique des données et de ses réflexions sur la présence des femmes dans le secteur des nouvelles technologies.

    7 décembre 2019, 07h31

    Gradiant AI aide les créateurs des industries culturelles à accélérer leurs processus de production grâce à l’IA

    Gradiant AI aide les créateurs des industries culturelles à accélérer leurs processus de production grâce à l’IA

    C’est pour aider les industries culturelles en recherche de solutions technologiques que Gaëlle Ramboanasolo et Marina Pavlovic Rivas ont fondé Gradiant AI. La start up en intelligence artificielle propose en effet aux créateurs de contenus en tout genre — artistiques, médiatiques, culturels — des outils adaptés à leurs besoins. Le but ? Leur faire gagner du temps, de l’argent et de l’énergie afin de se consacrer à des tâches plus intéressantes. Une activité que Gradiant AI présente comme un apport de plus-value pour les produits créatifs. Entrevue avec Gaëlle Ramboanasolo, cofondatrice et directrice générale de Gradiant AI, afin d’en savoir davantage sur l’histoire de la start up, ses solutions technologiques et son modèle d’affaires.

    7 décembre 2019, 07h30

    Marie-Christine Drolet, présidente d’AtmanCo, entrepreneure malgré elle

    Marie-Christine Drolet, présidente d’AtmanCo, entrepreneure malgré elle

    Fille d’entrepreneur, Marie-Christine Drolet avait juré qu’elle ne se lancerait jamais en affaires. En étudiant en éducation et en faisant une maîtrise en orientation, puis en travaillant dans un centre d’emploi pour immigrants, elle a tout fait pour ne pas être associée au milieu des affaires. Sa route dévie en 2013, alors qu’elle devient vice-présidente, Services-conseils et partenariats dans la division Atman classique de ATW Tech. Elle y développe un produit à l’interne, qui devient rapidement son bébé, a-t-elle expliqué au Lien MULTIMÉDIA. Et c’est à ce moment qu’elle met le doigt dans l’engrenage de l’entrepreneuriat.

    7 décembre 2019, 07h25

    Antoine Normand dénonce l’exploitation sexuelle des enfants en ligne par l’intermédiaire du deepfake

    Antoine Normand dénonce l’exploitation sexuelle des enfants en ligne par l’intermédiaire du deepfake

    Intitulée « Reconnaissance visuelle de contenus, images et vidéos : tendances actuelles », l’intervention d’Antoine Normand à l’occasion de la Journée Techno sur la Désinformation à l’ère de l’intelligence artificielle au CRIM portait sur un sujet pour le moins sensible : l’exploitation sexuelle des enfants en ligne. Suite à une mise au point lexicale, puis à un historique de l’exploitation sexuelle des enfants sur le Web, le conférencier s’est livré à une explication détaillée des tendances actuelles en matière de deepfake à caractère pornographique. Compte rendu de l’intervention d’Antoine Normand, PDG de BlueBear, pour en apprendre plus sur l’exploitation sexuelle des enfants en ligne par l’intermédiaire du deepfake.

    7 décembre 2019, 06h04


    Tous les articles

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité