Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Orange Gecko lance le EP « Amour & stupéfiants »

    9 novembre 2019, 00h00

    L’intention est claire et avouée. Orange Gecko a le groove à coeur et en fait sa signature, au fil des cinq pistes qui forment « Amour & stupéfiants », son EP initiateur au titre suggestif.

    Orange Gecko lance le EP « Amour & stupéfiants » Orange Gecko.Photo: Dominique Proulx

    Mené par Noémie Lafortune (Éric Lapointe) à la voix, et complété par Vithou Thurber-Promtep (Elliot Maginot, Laurence Nerbonne) aux claviers, Emmanuel Harvey-Langlois à la guitare, Olivier Couture (Ariel Lemercier) à la basse, Clément Fournier-Drouin à la batterie et Ismaël Koné au saxophone alto, le sextet s’amène avec une proposition rafraîchissante.

    Osant la « dense musique » et y allant d’un son que l’on n’a pas l’habitude d’entendre résonner sur la scène francophone québécoise par les temps qui courent, la formation se tient, pour ainsi dire, loin des dictats et des tempos à la mode. Du nombre de six, la jeune vingtaine bien campée et provenant du jazz, pour la plupart, ils se gardent à bonne distance de la crainte du mélange des genres. De la pesante pièce-titre à la lumineuse et sensuelle « Volcan », en passant par l’énergisante et efficace « Phosphore » (disponible sur les plateformes numériques dès le 15 novembre), le groupe s’aventure dans diverses énergies sans pourtant s’égarer. Avec cette envie irrésistible de rouler des épaules, hocher de la tête et bouger du bassin que celui-ci nous lègue, « Amour & stupéfiants » respecte sans contredit sa promesse de départ : celle du groove comme franche et vivifiante constante.

    1. « Amour & stupéfiants »
    2. « Phosphore »
    3. « Dans un snow globe »
    4. « Volcan »
    5. « Chrysalide »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité