Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Phi expose « Cadavre exquis » : l’art contemporain à travers la réalité virtuelle

    9 octobre 2019, 09h08

    Pour sa deuxième et dernière exposition de l’année, Phi présente « Cadavre exquis », une expérience remplaçant la feuille de papier par l’espace infini de la réalité virtuelle. La nouvelle exposition rassemble des contributions individuelles d’artistes ayant choisi le médium de la réalité virtuelle comme nouveau moyen d’expression, dont les oeuvres produites par Acute Art de Marina Abramović, Olafur Eliasson et Antony Gormley ainsi que les plus récentes créations de Paul McCarthy et Laurie Anderson, présentant ainsi l’art contemporain sous un tout autre angle.

    Phi expose « Cadavre exquis » : l’art contemporain à travers la réalité virtuelle «To the Moon».Photo: Laurie Anderson

    Dépassant les canons conventionnels, « Cadavre exquis » invite les spectateurs, par le biais de la technologie, à voyager dans l’univers créatif de chaque artiste, à l’image de ce jeu collectif et artistique inventé par les surréalistes donnant souvent lieu à des compositions poétiques et fantaisistes mues par les forces de l’inconscient.

    Ainsi, loin des impératifs de la raison, le spectateur navigue dans un récit mystérieux aux multiples interprétations possibles. Au cours de son exploration, la transmission d’impulsions et d’idées universelles le transporte dans des mondes étranges et captivants, fruits de l’imagination de ces artistes d’aujourd’hui.

    La programmation :

    Laurie Anderson (Première montréalaise de la trilogie)

    Enfin, pour la première fois à Montréal, les amateurs pourront explorer les trois volets de la grande trilogie d’oeuvres complémentaires créées par la célèbre artiste américaine d’avant-garde Laurie Anderson en collaboration avec l’artiste taïwanais Hsin-Chien Huang.

    « To the Moon » (Première canadienne)

    Oeuvre en plusieurs tableaux, « To the Moon » comprend « Constellation », constituée par des formes de vie en voie d’extinction ; « DNA Museum », où des fossiles de dinosaures se transforment en Cadillac nourrie aux combustibles fossiles ; « Technology Wasteland », où une Lune dystopique est devenue un dépotoir d’objets plastiques et de déchets nucléaires ; et « Snow Mountain », inspirée des films d’aventure spatiale, happe le spectateur vers les profondeurs du cosmos.

    « Chalkroom »

    De retour au Phi, la populaire oeuvre de réalité virtuelle « Chalkroom » entraîne le spectateur dans une immense structure constituée de mots, de dessins et d’historiettes. Les lettres volent dans les airs, tombent en poussière et se reforment autour du spectateur libre de se promener virtuellement de pièce en pièce.

    « Aloft » (Première canadienne)

    Premier projet en réalité virtuelle du duo, « Aloft » assoit le spectateur dans un avion qui décolle et se désintègre au-dessus de New York. Ce cauchemar appréhendé de tous est cependant vite transformé en exploration spatiale, alors que le spectateur se voit entraîné dans un vortex lumineux où ses mains devenues virtuelles peuvent saisir au choix de multiples objets et débris environnants...

    Marina Abramović - « Rising » (Première canadienne)

    Produite par Acute Art, « Rising » est la toute première oeuvre de réalité virtuelle de Marina Abramović. Dans cet appel à l’action aussi inquiétant que poétique, l’artiste sensibilise le public aux changements climatiques en l’amenant à observer et à « vivre » les effets irréversibles de l’élévation du niveau de la mer.

    Olafur Eliasson - « Rainbow » (Première canadienne)

    Olafur Eliasson s’intéresse depuis longtemps à la relation entre soi et autrui ainsi qu’entre soi et la réalité environnante. Sa réflexion a richement nourri son oeuvre « Rainbow », un arc-en-ciel éphémère produit par des moyens numériques et dont la fonction multiparticipante est un aspect fondamental ouvrant la voie à la création de nouveaux espaces pour l’art en réalité virtuelle. En collaboration avec Acute Art.

    Antony Gormley et Priyamvada Natarajan - « Lunatick » (Première canadienne)

    La première collaboration de réalité virtuelle d’Antony Gormley et de Priyamvada Natarajan, « Lunatick », utilise des données recueillies par la NASA pour cartographier un voyage réel et interactif. Dans cette œuvre produite par Acute Art, le visiteur y est convié à quitter la Terre et à rejoindre l’espace en traversant l’atmosphère, la stratosphère et la ceinture d’astéroïdes.

    Hsin-Chien Huang - « Bodyless » (Première canadienne)

    Oeuvre solo du complice de longue date de Laurie Anderson, présentée en compétition durant la Mostra de Venise 2019, « Bodyless » nous entraîne dans le Taiwan des années 60, durant la loi martiale. Un vieux prisonnier politique passé à trépas se métamorphose en formes digitales et plonge vers l’au-delà avant que son fantôme ne revienne hanter les lieux de sa vie d’antan perdue. Mais pour combien de temps... ?

    Paul McCarthy - « C.S.S.C. Coach Stage Stage Coach VR experiment Mary and Eve »

    Cette expérience virtuelle de Paul McCarthy, produite par Khora Contemporary, s’inscrit dans le grand projet à long terme de l’artiste, « Coach Stage Stage Coach » (ou « CSSC »), et conjugue un vaste éventail de médias, dont un film inspiré par le western du même nom avec John Wayne. L’artiste y imagine une nouvelle scène où deux personnages — et le spectateur — sont entraînés dans un cercle vicieux... Mettant à nu l’obscurité au coeur de la culture dominante, Paul McCarthy explore les systèmes de genre, de politique et de culture populaire qui gouvernent notre monde de manière plus ou moins imperceptible. 16 ans et plus.

    Koo Jeong A - « density » (Première canadienne)

    Produit par Acute Art, ce premier projet en réalité augmentée de l’artiste coréenne Koo Jeong A réunit les dessins 2D et 3D de son livre « Nomos Alpha » (2018) et de son compte Instagram. Ses croquis éphémères, poétiques et ludiques s’animent sous nos yeux et prennent une tout autre dimension grâce à la réalité augmentée. À l’aide d’un téléphone intelligent, les spectateurs peuvent activer ces œuvres géolocalisées à travers le monde.

    Visites guidées

    Nouveau cette année, Phi propose une visite guidée de l’exposition sous forme de discussion avec une médiatrice culturelle les mardis et jeudis à 10h ainsi que les premiers dimanches de chaque mois.

    Partenaires

    L’exposition « Cadavre exquis » est présentée en collaboration avec Bell, Hôtel William Gray et Tourisme Montréal.

    À la Fondation Phi dès le 8 novembre

    Cet automne, les amateurs d’art contemporain seront également ravis de découvrir les nouvelles expositions de la Fondation Phi pour l’art contemporain.

    Dans la galerie du 451 de la rue Saint-Jean, « Eva & Franco Mattes : What Has Been Seen », interpellera activement les contenus d’Internet, certaines pratiques comme le partage de vie, de même que nos sentiments et nos réactions quand nous regardons et partageons notre monde en ligne.

    Au 465 de la rue Saint-Jean, la galerie présentera « Phil Collins ». Depuis la fin des années 1990, l’artiste construit un important corpus d’oeuvres faisant appel à diverses pratiques sociales, communautés et régions du monde afin d’étudier la manière dont nous comprenons la culture populaire et y prenons part.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité