Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Planète+ diffuse une 3e saison de « Pourquoi nous détestent-ils ? » dès le 13 octobre

    12 octobre 2019, 00h00

    Après le succès des deux premières saisons consacrées au détricotage des clichés sur les Juifs, les Noirs, les Arabes ainsi que les homosexuels, les femmes et les pauvres, la série continue de se pencher sur ces fractures communautaires et identitaires avec une 3e saison de « Pourquoi nous détestent-ils ? » dès le 13 octobre 20h. Après la religion, la couleur de peau, les normes sociales, c’est aux fractures plus physiques et psychologiques que s’intéresse la série. La peur d’être diminué, la peur de ce que l’on peut ou va devenir.

    Planète+ diffuse une 3e saison de « Pourquoi nous détestent-ils ? » dès le 13 octobre «Pourquoi nous détestent-ils?».Photo: Planète+

    Les gros, les vieux, les malades, tout comme les minorités religieuses et sociales, ont statistiquement plus de chance que les autres d’attirer injures, coups, mépris, exclusion, et ainsi d’être victimes de discrimination extrême. Tolérées voire ignorées, la grossophobie, l’âgisme et la nosophobie sont pourtant des réalités tout autour de nous. « Pourquoi nous détestent-ils ?, nous les gros, les vieux, les malades ? cherche à raconter la haine actuelle et latente envers les personnes obèses, malades ou âgées. L’objectif est de réaliser un portrait sociétal des problématiques en rapport avec la grossophobie, l’âgisme et la nosophobie. Et plus généralement de la haine.

    13 octobre 20h – « Pourquoi nous détestent-ils, nous les gros ? »

    Avec humour, autodérision et pédagogie, Charlotte Gaccio, comédienne, chanteuse et mannequin grande taille déconstruit nos clichés et stéréotypes envers les gros et nous questionne tous sur notre propre grossophobie, discrimination invisible trop longtemps socialement acceptée et banalisée.

    20 octobre 20h – « Pourquoi nous détestent-ils, nous les vieux ? »

    Marcel Amont a 90 ans, il est chanteur, comédien, écrivain. Il nous amène à la rencontre de sociologues, de neuropsychologues, de sexologues mais aussi d’autres personnes âgées qui luttent contre les idées reçues afin de tenter de comprendre les mécanismes et les racines de cette discrimination. C’est aussi, avec humour et légèreté, la découverte d’une vieillesse bien plus riche et surprenante qu’on ne l’image, l’occasion de nous questionner sur notre propre âgisme et la façon dont imaginons notre vieillesse.

    27 octobre 20h – « Pourquoi nous détestent-ils, nous les malades ? »

    C’est par le regard avisé de Pierre Ménès, chroniqueur phare de Canal + qui a frôlé la mort qu’on s’interrogera : les malades dérangent-ils ? Et si oui pourquoi ? Pourquoi leur en veut-on ? Rejetés, mis à l’écart, rendus invisibles, ostracisés, marginalisés, délaissés, quittés, les personnes touchées par la maladie sont souvent confrontées à ces réalités méconnues.

    La troisième saison de « Pourquoi nous détestent-ils ? » sera présentée sur Planète+ les dimanches à 20h à compter du 13 octobre.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité