Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Festival Quartiers Danses vient de clôturer sa 17e édition

    23 septembre 2019, 10h00

    Du 6 au 15 septembre, la 17e édition du Festival Quartiers Danses (FQD) a su capter l’auditoire grâce à 50 performances en salle et en contexte urbain, comptant 27 chorégraphes et 148 interprètes, présentées dans sept quartiers montréalais, spécifiquement à la Cinquième Salle de la Place-des-Arts et à la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Le FQD s’est également engagé à explorer la danse autrement par l’entremise de courts métrages, de performances déambulatoires dans des lieux atypiques et musées, d’ateliers, d’une exposition photo sur la place publique et de tables rondes.

    Le Festival Quartiers Danses vient de clôturer sa 17e édition Focus Cia De Dança - Focus Danse Bach.Photo: FQD

    Cette année, le FQD a accueilli les créations de 17 chorégraphes montréalais et huit compagnies et chorégraphes nationaux et internationaux. Ceux-ci se sont produits, entre autres, à la Cinquième Salle de la Place des Arts chaque soir du festival.

    Pendant 10 jours, le FQD a investi 11 lieux phares de Montréal et a été présent dans trois musées montréalais (MBAM, MACM et McCord) et à la Fondation Phi. Au total, 12 chorégraphes locaux, nationaux et internationaux ont offert 18 représentations en contexte urbain. Parmi ces lieux, on pouvait retrouver la Place d’Armes, les Marchés Atwater et Jean Talon, le Quartier des spectacles, la Place Ville-Marie et plusieurs autres. Le FQD a invité 27 diffuseurs et directeurs de festival spécialisés en danse de création afin de découvrir les chorégraphes et compagnies du festival.

    La danse sous toutes ses formes

    Trois soirées de courts métrages à la Cinémathèque québécoise ont mis de l’avant 20 réalisateurs québécois et internationaux. Une exposition rétrospective de la photographe officielle du FQD, Jackie Hopfinger de Londres, restera ouverte au public à la Place du Marché Atwater jusqu’à la fin septembre. De plus, le Festival a réuni un panel de chorégraphes et de chercheurs lors de deux tables rondes pour approfondir des sujets d’actualité du milieu de la danse : « La pratique engagée en danse » au Département de danse de l’Université Concordia, ainsi que « Danse contemporaine et traditions » au Musée McCord. Enfin, le Festival a complété sa programmation avec 3 ateliers de danse offerts par les chorégraphes du FQD au grand public.

    Prix du festival

    Lors de la soirée de clôture, cinq prix ont été décernés par les six membres qui formaient le jury du FQD aux chorégraphes et compagnies qui ont marqué cette 17e édition. La chorégraphe new yorkaise Rebecca Margolick a reçu le « prix de la meilleure œuvre chorégraphique en salle » pour sa puissance et la qualité de sa pièce, « Bunker + Vault ». Le « prix de la meilleure oeuvre chorégraphique en extérieur » a été attribué à « My Urban Nature » de Barbara Kanneratonni Diabo pour son accessibilité et sa sensibilité. Le jeune chorégraphe de 21 ans, Adrian W.S. Batt, a remporté le « prix découverte » pour sa première oeuvre « Mundi Scaenam ». Ismaera Takeo Ishii a obtenu le « prix du meilleur interprète » pour la pièce « Immortality » de la chorégraphe danoise Lene Boel. Finalement, la compagnie polonaise Hoteloko s’est vu décerner le « prix coup de coeur » du festival pour l’originalité de la pièce « Absolutely Fabulous Dancers ».

    Ce qui s’en vient après le festival

    Le Festival est à peine terminé que l’équipe du FQD pense déjà à la prochaine édition. En effet, l’appel de projets pour la 18e édition du festival sera lancé le 1er octobre prochain sur le site web.

    Le Festival poursuit son mandat de démocratiser la danse de création avec plusieurs projets de médiation culturelle qui auront lieu pour la saison 2019-20.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité