Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Un automne ouvert sur le monde pour la SMCQ

    11 septembre 2019, 00h00

    La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) présentera cet automne deux grands concerts au répertoire éclectique, marqués par une ouverture aux musiques du Moyen-Orient et de l’Orient. S’inscrivant dans le cadre de la Série hommage qu’elle a récemment lancée autour de la compositrice Katia Makdissi-Warren, ils réuniront les musiciens de son ensemble et de l’Ensemble Oktoécho.

    Un automne ouvert sur le monde pour la SMCQ Katia Makdissi-Warren.Photo: Jérome Bertrand et Geneviève Bigué-SMCQ

    Comme le précise Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ : « Katia Makdissi-Warren s’est démarquée sur la scène québécoise par la grande qualité et originalité de ses oeuvres, à la croisée des cultures occidentale et moyen-orientale, mais aussi par son travail à titre de fondatrice, chef et directrice artistique de l’Ensemble Oktoécho. Il était alors primordial pour la SMCQ de donner une place de choix aux musiciens de cet ensemble dans ses propres concerts présentés à l’occasion de sa Série hommage. Il en résultera deux concerts particulièrement éclectiques, autant par la nature des oeuvres que par les instruments utilisés ».

    Concert Razzia(s)

    La SMCQ inaugurera sa 54e saison avec un grand concert gratuit à la Salle Pierre-Mercure dans le cadre des journées de la culture, le vendredi 27 septembre prochain à 19h30. L’Ensemble de la SMCQ et des membres de Oktoécho se partageront alors la scène, sous la direction de Katia Makdissi-Warren, Walter Boudreau et, pour la première fois à la SMCQ, Véronique Lussier. Se succéderont trois oeuvres de la compositrice à l’honneur aux couleurs du Moyen-Orient (dont des extraits « orientalisés » des célèbres « Saisons » de Vivaldi), une oeuvre du regretté Claude Vivier évoquant la Chine de Marco Polo, et une création de Keiko Devaux pour ensemble et kanoun, un instrument à cordes pincées de la famille des cithares.

    Concert Le matin des magiciens

    L’Ensemble de la SMCQ et les 8 musiciens de l’ensemble torontois Evergreen Club Contemporary Gamelan, se retrouveront à la Salle Pierre-Mercure le dimanche 10 novembre à 14h30, dans le cadre du Festival du monde arabe. Se joindront également à eux des musiciens de Oktoécho qui ajouteront des couleurs moyen-orientales aux teintes indonésiennes caractéristiques du gamelan. Katia Makdissi-Warren et le compositeur Gabriel Evangelista livreront pour l’occasion de toutes nouvelles oeuvres pour gamelan et instruments du Moyen-Orient, alors que seront aussi présentées deux oeuvres pour gamelan et instruments occidentaux tirées du grand répertoire contemporain québécois (Walter Boudreau, « Le matin des magiciens », et Gilles Tremblay, « L’arbre de Borobudur »).

    Une saison entière autour de Katia Makdissi-Warren

    Rappelons que la SMCQ consacre la 7e édition de sa Série hommage à la compositrice Katia Makdissi-Warren en invitant les milieux culturel et éducatif à lui faire une place dans leur année 2019-2020. Par le choix de cette compositrice établie, Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ, a posé un geste concret en faveur de la reconnaissance d’une musique contemporaine ouverte sur le monde.

    Un record de nouvelles oeuvres pour Katia Makdissi-Warren

    Les partenaires ont répondu en grand nombre à l’appel lancé par la SMCQ : des orchestres symphoniques, solistes, ensembles de chambre, compagnies de théâtre et de danse, feront entendre la musique de la compositrice honorée, qui a reçu pas moins de 16 commandes de nouvelles œuvres pour cette année unique. Déjà une vingtaine d’événements sont annoncés sur le site web de la SMCQ (www.smcq.qc.ca), et d’autres s’ajouteront tout au long de la saison.

    Une forte présence dans les écoles, d’un océan à l’autre

    Comme à chaque édition de la Série hommage, des enfants à travers le pays découvriront la musique de Katia Makdissi-Warren en effectuant des activités en classe inspirées de sa démarche. La distribution d’une trousse pédagogique par la SMCQ (incluant bande dessinée sur sa vie, guide d’activités pédagogiques, partitions, et websérie documentaire) auprès d’enseignants devrait permettre de rejoindre cette année plus de 50 000 enfants grâce à sa plateforme éducative.

    Rappel

    • Quoi : Concert Razzia(s) - Ensemble SMCQ et Ensemble Oktoécho
    • Quand : Vendredi 27 septembre 2019, 19 h 30
    • Où : Salle Pierre-Mercure - Métro Berri
    • Prix : Entrée libre
    • Information : 514-843-9305 poste 301
    • Quoi : Concert « Le matin des magiciens » - Evergreen Club Contemporary Gamelan - Ensemble de la SMCQ - Walter Boudreau, chef
    • Quand : Dimanche 10 novembre 2019, 14 h 30
    • Où : Cinquième Salle – Place des Arts - Métro Place-des-Arts
    • Prix : 30 $ / 26 $ (aînés) / 21 $ (étudiants)
    • Information : 514-843-9305 poste 301

    Katia Makdissi-Warren en quelques mots

    Katia Makdissi-Warren étudie d’abord la composition au Conservatoire de Musique de Québec puis à la Musikhochschule de Hambourg, en Allemagne. Afin de réaliser son désir de métisser les musiques arabe et occidentale, elle étudie la musique arabe au Conservatoire de Beyrouth et à l’Université de Kaslik au Liban sous la direction de P. Louis Hage. Parallèlement à ses études, elle participe à des stages de formation sous la direction de Franco Donatoni, Ennio Morricone et Manfred Stahnke. Elle obtient en 2007 un doctorat en composition de l’Université de Montréal, sous la direction de Michel Longtin.

    Compositrice innovatrice, elle s’est fait remarquer sur la scène nationale et internationale par son style unique où se rencontrent musiques du Moyen-Orient, de l’Occident et autochtones. Elle fondait d’ailleurs en 2006 l’Ensemble Oktoécho, spécialisé dans le métissage, pour lequel elle compose régulièrement en plus d’assumer la direction artistique. Son esthétique de fusion l’amène à travailler régulièrement - à la fois comme compositrice, directrice d’ensemble et interprète - avec les communautés autochtones, arabes et juives.

    Tout en étant très engagée auprès de communautés culturelles variées, Katia Makdissi-Warren est très active dans le milieu de la musique contemporaine, ayant reçu des commandes d’ensembles tels que l’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre national oriental de Beyrouth, I Musici de Montréal, l’Orchestre de chambre McGill ou l’Ensemble Contemporain de Montréal (ECM+). Ses œuvres sont d’ailleurs régulièrement jouées par différents interprètes et ensembles de musique de chambre au-delà des frontières canadiennes, en France, en Allemagne, au Liban, au Maroc, en Argentine et en Espagne.

    Elle a signé de nombreuses trames sonores pour théâtre, danse, cinéma, télévision, ou expositions au Canada, en France, à Singapour, au Japon ou aux Émirats arabes - dont celle de l’exposition permanente de Burl-Khalifa de Dubaï, plus haute tour du monde.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité