Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Les soeurs Boulay dévoilent « Je rêve », deuxième extrait tiré de leur album à paraître à l’automne

    13 juin 2019, 00h00

    Emboîtant le pas à la pièce « Nous après nous », dévoilée l’hiver dernier, voici qu’arrive « Je rêve », second extrait du troisième album en carrière des sœurs Boulay, à paraître à l’automne 2019. « Je rêve » est offerte dès maintenant sur les plateformes d’écoute en continu et d’achat en ligne.

    Les soeurs Boulay dévoilent « Je rêve », deuxième extrait tiré de leur album à paraître à l’automne Les sœurs Boulay.Photo: Caraz

    Mélanie et Stéphanie Boulay surprennent avec une éclatante production aux parfums d’été, d’insouciance et de liberté. On y retrouve, à l’avant plan, les cordes impétueuses (Mélanie Bélair, Marianne Houle, Julie Boivin, Ligia Paquin) et les cuivres ardents (Marie-Josée Frigon, Maude Lussier), arrangés par Antoine Gratton. Mais ce qui étonne le plus, peut-être, c’est cette section rythmique, plus articulée que ce qu’on n’a jamais entendu du duo. Marc-André Landry à la basse et Marc-André Larocque à la batterie, puis Joseph Marchand et Connor Seidel à la guitare, vont puiser dans les échos d’un autre temps, d’un autre lieu, pour modeler une pièce dégourdie, voire dansante. Et les sœurs Boulay, mordantes, chantant pour une rare fois sans harmonie vocale – et de manière plus brute qu’à l’habitude – cette mélodie aventureuse revendiquant le droit de rêver, que ce soit « endormies ou éveillées », malgré la désillusion ambiante de notre époque.

    Si à l’ultime je m’épanche
    Si je bois à la bouche des songes
    Qu’ils soient vérité ou mensonge
    Qu’ils me ravivent ou qu’ils m’achèvent
    Je rêve

    Mélanie et Stéphanie Boulay signent, avec Connor Seidel, la réalisation du morceau, masterisé par Philip Gosselin (Le Lab Mastering).

    « Je rêve » est offerte dès maintenant sur les plateformes d’écoute en continu et d’achat en ligne.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité