Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    CALENDRIER

    Alexa parle maintenant le français canadien !

    22 mars 2019, 00h31
         |      Article rédigé par Thomas Monteil.

    Amazon vient de lancer dans tout le Canada le service français canadien pour ses appareils Echo et Alexa. C’est l’aboutissement d’un long travail mené par les équipes d’Amazon pour créer une Amazon à l’identité 100% canadienne. Cette sortie du géant du Web s’annonce comme principalement basée sur une personnification de l’expérience.

    Alexa parle maintenant le français canadien ! Alexa.Photo: Amazon

    Après cinq années d’existence, Alexa va enfin se voir doter du langage français canadien. Initialement mis à disposition dans trois pays (Allemagne, Royaume-Uni et États-Unis), le service Alexa desservi par ses appareils Echo s’est fait une place dans la sphère de l’industrie technologique. Mais pourquoi une telle latence entre les sorties d’un pays à l’autre ? Cette durée s’explique par le fonctionnement de création d’Alexa. Le système ne fonctionne pas par une traduction des ordres qu’il reçoit dans un langage informatique universel.

    L’Alexa indienne n’est par exemple, pas une copie conforme du modèle allemand. Nicolas Maynard est le responsable d’Alexa pour Amazon France et Canada : « Chaque produit est unique en fonction du pays, et Amazon veut par cette sortie canadienne accroître cette expérience de personnalisation de Alexa. Pour ce faire, les équipes ont dû travailler pour donner une "personnalité". Cela passe par un groupe d’auteurs qui donne la culture et l’histoire locale et des positionnements d’idée à Alexa. ». Cet effort est fait dans le but d’accroître l’interactivité plus légère avec l’appareil d’Amazon et donc de parfaire le processus. Même si Alexa peut se faire comprendre de tous les Québécois francophones, elle continue d’apprendre. Son algorithme est programmé pour perfectionner cette compréhension du langage et le parfaire après sa sortie.

    La deuxième sortie accompagne la vocalise française canadienne est la mise à disposition de skills. Ces skills sont créés via la plateforme Alexa Skills Kit, un site permettant au développeur d’enregistrer de nouvelles commandes et ordres vocaux pour Alexa. Plusieurs entreprises canadiennes ont d’ores et déjà prévu une centaine de skills mis à disposition pour personnifier Alexa en fonction des désirs de ses utilisateurs. Parmi les skills déjà à disposition, on retrouve Air Canada, Radio-Canada et le Réseau Des Sports (RDS). La firme entend ainsi renforcer son rôle dans la domotique de ses utilisateurs. Comme à chaque sortie de nouvelle version d’appareil, Amazon met en avant la connectivité qu’elle peut proposer à ceux possédant déjà ampoules, thermostats et enceintes connectées.

    Amazon propose également à la précommande un nouveau dispositif : le Echo Input. Celui-ci, dépourvu de haut-parleur, se branche cependant sur une enceinte compatible pour la rendre dirigeable par Alexa. La connexion entre les deux dispositifs s’effectue par Bluetooth ou bien par un câble Jack. D’autres entreprises telles que Sonos, Bose ou encore Harmon Kardon ont annoncé la mise à disposition du service en français canadien dans leurs appareils possédant Alexa. La firme a également annoncé un rabais sur ses appareils pour encourager le lancement de la nouvelle voix d’Alexa au Canada.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité