Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Femmes et e-sports : WIGJ se retrousse les manches

    7 mars 2019, 07h20
         |      Article rédigé par Alexis Gagnon.

    La branche française de l’OBNL international Women in Games (WIGJ), qui promeut le recrutement et le soutien des femmes évoluant dans l’industrie du jeu vidéo, a annoncé cet hiver, en partenariat avec Riot Games, l’inauguration d’un incubateur e-sports 100% féminin.

    Femmes et e-sports : WIGJ se retrousse les manches Saison 1 des aspirantes joueuses.Photo: WIGJ

    L’initiative se cristallise autour du phénomène mondial « League of Legends », l’un des jeux de type arène de bataille en ligne multijoueur les plus populaires de la planète (plus de 80 millions de joueurs mensuels). Cinq jeunes femmes, sélectionnées par Women in Games parmi 60 candidatures, se sont lancées dans l’aventure en février et poursuivent leur cheminement compétitif ce mois-ci. Sous la supervision de la responsable Floriane Zini, en charge de l’incubateur, ces cinq joueuses sont accompagnées jusqu’en juin par des entraîneurs e-sports particuliers.

    L’objectif de l’organisme, qui s’efforce de favoriser une plus grande participation féminine dans un secteur comptant seulement 5% de femmes, est de les accompagner vers un statut de joueuse semi-professionnelle, voire professionnelle.

    Notons au passage que la branche britannique de Women in Games (WIGJ) a pour sa part annoncé, au début du mois de février, la formation d’un comité de direction ayant pour mandat d’embaucher une directrice du marketing ainsi qu’une directrice des événements.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité