Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Benoît Godbout respecte d’abord et avant tout l’univers des fans avec « La Course des Tuques 3D »

    7 décembre 2018, 07h20
         |      Article rédigé par Frédéric Bouchard.

    Après avoir réalisé la série d’animation « Les Mini-tuques », Benoît Godbout se retrouve à la barre de son premier long métrage de fiction. Et pas n’importe lequel : « La Course des Tuques 3D », la suite de « La Guerre des Tuques 3D » sorti en 2015. Aux côtés du Singing Frog Studio et d’une solide équipe, composée notamment du coréalisateur François Bisson et de Jean-François Pouliot en tant que consultant à la réalisation et directeur de la photographie, il fait revivre les personnages de Luc, Sophie, et surtout François-les-lunettes à partir d’un scénario 100 % original signé Claude Landry, Maxime Landry et Claude Risacher. Nous avons discuté avec le réalisateur à propos de son travail sur cette suite très attendue.

    Benoît Godbout respecte d’abord et avant tout l’univers des fans avec « La Course des Tuques 3D » Benoît Godbout.Photo: Frédéric Bouchard

    CONNEXION

    Vous devez être connecté pour consulter cet article.
    MOT DE PASSE PERDU ?
    JE M'ABONNE

    LES DERNIERS ARTICLES


    Le jeu comme méthode d’apprentissage avec l’association Edteq

    Le jeu comme méthode d’apprentissage avec l’association Edteq

    Francois Boucher-Genesse, co-fondateur d’Ululab, Joseph Baril, chef des applications chez Nanomonx, Paul-Étienne Belloncik, créateur d’InvestorHero et Avery Rueb, cofondateur d’Affordance Studio et de l’association Edteq, directeurs et développeurs membres de l’association Entreprises pour le Développement des Technologies Éducatives au Québec (Edteq), présentent les activités de cette organisation qui s’active à promouvoir le jeu vidéo comme méthode innovante d’éducation.

    12 décembre 2018, 07h30

    Jera Cravo passe du métal à la musique de jeux vidéo chez La Hacienda Creative

    Jera Cravo passe du métal à la musique de jeux vidéo chez La Hacienda Creative

    Jera Cravo, directeur technique et ingénieur audio du studio de son La Hacienda Creative revient sur son parcours à l’occasion de la sortie de « Shadow of The Tomb Raider », dernier jeu pour lequel l’équipe du studio a composé la bande son.

    12 décembre 2018, 07h30


    Bertrand Paquette, l’homme aux deux casquettes, celle de Haus Creative et celle d’Outpost MTL

    Bertrand Paquette, l’homme aux deux casquettes, celle de Haus Creative et celle d’Outpost MTL

    Après un baccalauréat au département des Beaux-arts, en production cinématographique, à l’Université Concordia, Bertrand Paquette change de branche et fait une maîtrise en gestion de projet à l’École des sciences de la gestion de l’UQÀM, ce qui l’amène très loin du cinéma. Pourtant il y reviendra un temps, en tant que producteur et directeur de production pour Les Films Midnights, de 2008 à 2015. Après un passage de près de trois ans chez LVL Studio, en 2016, il cofonde Haus Creative et, l’année suivante, Outpost MTL, deux entreprises avec deux mandats très différents, nous explique-t-il en entrevue.

    12 décembre 2018, 07h40

    10e Ave : Cécile Bellemare a cru en Productions 10e Ave dès le début

    10e Ave : Cécile Bellemare a cru en Productions 10e Ave dès le début

    Directrice du développement des programmes de 1997 à 2003 à Télé-Québec, Cécile Bellemare fut la première que Nancy Florence Savard est allée voir pour proposer, au début des années 2000, un projet de contes de Noël en animation 3D pour la période des Fêtes. « Tous les diffuseurs cherchent des contenus pour Noël, en français, raconte-t-elle à Qui fait Quoi. Elle est entrée dans mon bureau, avec Natalie Bédard, se sont présentées, puis Nancy s’est levée et a commencé à raconter une histoire, jouant et prenant la voix de chaque personnage. »

    12 décembre 2018, 07h25

    De l’audiovisuel au jeu vidéo, Vincent Brunet-Dupont exploite ses idées avec Trebuchet

    De l’audiovisuel au jeu vidéo, Vincent Brunet-Dupont exploite ses idées avec Trebuchet

    « Nous sommes des juniors, nous apprenons de nos erreurs », indique Vincent Brunet-Dupont, cofondateur et PDG du jeune studio de jeux vidéo indépendant Trebuchet. Il revient en notre compagnie sur son parcours jusqu’à la création de son entreprise de développement vidéoludique.


    La Fondation J. Armand Bombardier lance 3 bourses d’excellence pour la relève entrepreneuriale féminine

    La Fondation J. Armand Bombardier lance 3 bourses d’excellence pour la relève entrepreneuriale féminine

    La Fondation J. Armand Bombardier lance un programme de bourses dans le but de promouvoir le rôle des femmes en tant qu’actrices du développement économique et communautaire dans différents secteurs d’activités, et de reconnaître l’excellence de projets menées par des femmes dans ces secteurs.

    12 décembre 2018, 07h20

    « M’entends-tu », pour une télé moins propre

    « M’entends-tu », pour une télé moins propre

    Pour son grand retour en fiction, Télé-Québec a choisi de faire confiance à une jeune auteure, la prolifique Florence Longpré. Active au théâtre et connue surtout pour son rôle de Gaby Gravel dans « Like-moi », elle ajoute une corde à son arc avec l’écriture d’une première série télévisée de dix épisodes : « M’entends-tu ? ». Pour cette première expérience, elle plonge au coeur d’un univers peu représenté au petit écran québécois, celui de trois jeunes femmes issues d’un milieu défavorisé.

    12 décembre 2018, 07h20

    Pour Daniel Lamarre, Montréal demeure dans l’ADN du Cirque du Soleil

    Pour Daniel Lamarre, Montréal demeure dans l’ADN du Cirque du Soleil

    Au-delà du Cirque du Soleil, Montréal regorge de beaucoup de jeunes entreprises qui créeront beaucoup d’emploi, a lancé tout de go Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque du Soleil lors du Forum stratégique sur les industries créatives, organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, au début du mois de décembre. Dans une discussion avec Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, il a parlé de l’importance des industries créatives, rappelant que Guy Laliberté n’avait que 25 ans lorsqu’il a fondé le Cirque.


    Tous les articles

    DANS NOS ARCHIVES

    L’interaction transforme les campagnes de communication, selon Philippe Le Roux

    L’interaction transforme les campagnes de communication, selon Philippe Le Roux

    Selon Philippe Le Roux de l’agence Phéromone, le monde de la publicité a changé avec la montée de l’interaction comme mode privilégié de communication. « Auparavant, la stratégie de (...)

    Suite