Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    L’École NAD déménage à l’Îlot Balmoral, la première cohorte attendue dès l’automne 2019

    14 octobre 2018, 07h30
         |      Article rédigé par Sophie Bernard.

    La fébrilité se faisait sentir au 3e étage du 405, avenue Ogilvy à Montréal, alors que l’équipe de l’Université du Québec à Chicoutimi et celle de l’École NAD annonçaient le déménagement de cette dernière à l’Îlot Balmoral, dans le Quartier des spectacles. Première à prendre la parole, Nicole Bouchard, rectrice de l’UQÀC, avoue que l’institution attend depuis « très très très » longtemps ce moment, le comparant aux grandes étapes d’une vie. Depuis quatre ans, toute une équipe travaille à ce projet de 40 millions $, grâce à un investissement du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

    L’École NAD déménage à l’Îlot Balmoral, la première cohorte attendue dès l’automne 2019 Marie-Josée Parent, Christian Beauchesne, Suzanne Guèvremont, Nicole Bouchard et Carl Bond.Photo: Sophie Bernard

    CONNEXION

    Vous devez être connecté pour consulter cet article.
    MOT DE PASSE PERDU ?
    JE M'ABONNE

    LES DERNIERS ARTICLES



    Le Centre Phi dévoile sa programmation des Fêtes

    Le Centre Phi dévoile sa programmation des Fêtes

    Une grande exposition, une installation vidéo et un nouveau cinéma dédié à la réalité virtuelle : pour le temps des Fêtes, Phi invite les visiteurs à passer du temps de qualité ensemble. Trois activités dédiées aux nouveaux médias s’offrent aux visiteurs qui désirent ajouter à l’enchantement du temps des Fêtes.

    14 décembre 2018, 07h20

    Astral et Transgesco revitalisent et numérisent leur offre dans le métro de Montréal

    Astral et Transgesco revitalisent et numérisent leur offre dans le métro de Montréal

    Astral, la division d’affichage de Bell Média, et Transgesco filiale de la Société de transport de Montréal (STM), moderniseront l’offre d’affichage dans le métro de Montréal. Ainsi, les stations Berri-UQÀM, McGill et Lionel-Groulx profiteront de mises à jour majeures qui viendront renforcer l’offre de produits disponibles pour les annonceurs en avril 2019.

    14 décembre 2018, 07h20


    Pour Daniel Lamarre, Montréal demeure dans l’ADN du Cirque du Soleil

    Pour Daniel Lamarre, Montréal demeure dans l’ADN du Cirque du Soleil

    Au-delà du Cirque du Soleil, Montréal regorge de beaucoup de jeunes entreprises qui créeront beaucoup d’emploi, a lancé tout de go Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque du Soleil lors du Forum stratégique sur les industries créatives, organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, au début du mois de décembre. Dans une discussion avec Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, il a parlé de l’importance des industries créatives, rappelant que Guy Laliberté n’avait que 25 ans lorsqu’il a fondé le Cirque.

    14 décembre 2018, 07h20

    Jean-René Dufort et Marie-Pier Élie sont sortis transformés du tournage du « Gros laboratoire »

    Jean-René Dufort et Marie-Pier Élie sont sortis transformés du tournage du « Gros laboratoire »

    Ésotérique, c’est le terme qu’utilise Jean-René Dufort pour décrire l’émission « Le gros laboratoire », qu’il anime avec la journaliste scientifique Marie-Pier Élie et qui prendra les ondes sur ICI Explora à partir du 19 décembre, à 21 h. Ce format de 10 X 30 minutes vient des Pays-Bas et dès que le producteur Richard Gohier et son complice de longue date (ils se sont rencontrés alors que le producteur était script-éditeur de « La fin du monde est à 7 heures », c’est dire !) ont découvert le concept, ils ont tous les deux été emballés. Qui fait Quoi a rencontré les deux animateurs après le visionnement de presse des deux premiers épisodes.

    14 décembre 2018, 07h20

    Rosanna Maule milite pour l’instauration d’archives audiovisuelles féministes québécoises

    Rosanna Maule milite pour l’instauration d’archives audiovisuelles féministes québécoises

    Il n’existe pas, à ce jour, d’archives audiovisuelles féministes au Québec. Comment donc conserver les oeuvres conçues et réalisées par les cinéastes féministes pour les générations futures ? Pour Rosanna Maule, professeure à l’École de cinéma de l’Université Concordia, l’enjeu est de taille. Si elles ne sont pas systématiquement collectées et stockées, ces oeuvres courent le risque d’être perdues et oubliées. Débat lors de sa communication au colloque « Être femme dans les médias audiovisuels au Québec : cinéma, télévision, jeux vidéo et web ».


    Sonia Bonspille-Boileau revendique l’importance de la création autochtone

    Sonia Bonspille-Boileau revendique l’importance de la création autochtone

    Partagée entre télévision et cinéma, Sonia Bonspille-Boileau revendique haut et fort l’importance de la création autochtone dans le paysage audiovisuel canadien. D’origine Mohawk, la réalisatrice est d’ailleurs elle-même porteuse de nombreux projets de ce type. Achevant actuellement son second long métrage « Rustic Oracle », elle mène en parallèle le développement de deux autres oeuvres télévisuelles et cinématographiques. Une production prolifique qui n’aurait pu se faire sans le soutien de financements spécialisés, ni l’évolution de la société canadienne qui accorde de plus en plus de place aux contenus authentiques sur, par et pour les Premières Nations. Entretien en tête à tête avec Sonia Bonspille-Boileau sur la place faite aux créateurs autochtones à l’heure d’aujourd’hui.

    14 décembre 2018, 07h20

    Fonds Shaw Rocket : Le Canada demeure un leader en ce qui a trait au contenu jeunesse

    Fonds Shaw Rocket : Le Canada demeure un leader en ce qui a trait au contenu jeunesse

    À la tête du Fonds Shaw Rocket depuis 2004, Agnes Augustin possède une excellente connaissance de la production et de la diffusion de contenus jeunesse. Le mandat de ce fonds institué par la famille Shaw il y a 20 ans est toujours demeuré le même : travailler avec les diffuseurs et les producteurs qui ont à coeur la programmation jeunesse. « Nous sommes là pour soutenir et investir dans les contenus jeunesse, mais pas seulement, nous voulons aussi nourrir l’industrie », précise-t-elle en entrevue avec Qui fait Quoi.

    14 décembre 2018, 07h20

    Tous les articles

    DANS NOS ARCHIVES

    L’enfant prodige du jeu vidéo : Lenny Brown de THQ parle de risques calculés

    L’enfant prodige du jeu vidéo : Lenny Brown de THQ parle de risques calculés

    THQ aime se considérer comme une petite entreprise même si ce n’en est pas une. THQ est un holding publiquement coté en bourse (NASDAQ : THQI) avec plus de 2 000 employés dans le monde et (...)

    Suite