Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tali Goldstein (Casa Rara) veut aider les gens à rêver en réalité virtuelle

    26 mars 2019, 07h20
         |      Article rédigé par Mickaël Faure.

    « Nous sommes ici pour aider les gens à rêver en réalité virtuelle », lance Tali Goldstein, cofondatrice et directrice de du studio de jeu vidéo indépendant Casa Rara. Nous l’avons rencontrée afin de revenir sur son parcours.

    Tali Goldstein (Casa Rara) veut aider les gens à rêver en réalité virtuelle Tali Goldstein (Casa Rara).Photo: Mickaël Faure

    Connectez-vous pour lire la suite

    Vous n'êtes pas abonné.e?
    Accéder à notre écosystème complet d'informations, à partir de 20$/mois

    Vous êtes abonné.e?, connectez-vous

    MOT DE PASSE PERDU ?

    LES DERNIERS ARTICLES


    Planète+ diffusera « Mes kangourous et moi » dès le 19 février 2020

    Planète+ diffusera « Mes kangourous et moi » dès le 19 février 2020

    Dès le 19 février, 21 h 30, la chaîne Planète+ propose la série documentaire « Mes kangourous et moi », qui suit le quotidien de Chris Barnes, surnommé « Brolga », un curieux sauveteur dans un refuge de kangourous situé à Alice Springs, en plein coeur du bush australien. Les six épisodes de la série suivent l’arrivée de Max et Ruby, deux petits orphelins kangourous retrouvés sur le bord de la route. Brolga va alors les élever jusqu’à l’âge adulte pour qu’ils puissent retrouver leur liberté et acquérir une grande autonomie dans les espaces naturels.

    17 février 2020, 00h00

    Alexandre Da Costa et Gregory Charles seront en concert avec l’Orchestre symphonique de Longueuil

    Alexandre Da Costa et Gregory Charles seront en concert avec l’Orchestre symphonique de Longueuil

    À l’image de son nouveau chef, la saison 2019-2020 de l’Orchestre symphonique de Longueuil – Tournant symphonique – entame la dernière portion de sa riche programmation dès le 20 février. Nommé à la tête de l’OSDL il y a tout juste un an, le maestro et violoniste de réputation internationale, Alexandre Da Costa, a su donner un souffle nouveau au 4e orchestre en importance au Québec avec une programmation de qualité, accessible et diversifiée. C’est également dans cette dynamique qu’il présentera les concerts à venir avec des invités de marque tels que Gregory Charles, Pénélope McQuade et plusieurs autres.

    15 février 2020, 00h22




    La Ministre taïwanaise du numérique, Audrey Tang, milite pour un usage démocratique du Web

    La Ministre taïwanaise du numérique, Audrey Tang, milite pour un usage démocratique du Web

    La Ministre taïwanaise du numérique, Audrey Tang, sera cette année l’une des invités d’honneur de MTL connecte : La Semaine numérique de Montréal, qui se tiendra du 19 au 24 mai 2020. Tour à tour lycéenne en désertion, fondatrice de startups en nouvelles technologies, militante pour l’open Web, Ministre du numérique, et première ministre trans au monde, son parcours atypique explique son regard visionnaire sur les possibilités des nouvelles technologies numériques. Portrait d’Audrey Tang, Ministre du numérique à Taïwan, pour en savoir plus sur son parcours d’experte du numérique, ses valeurs vis-à-vis du Web et son intervention — en hologramme — lors de l’édition 2020 de MTL connecte.

    14 février 2020, 10h06

    UNLTD produit le documentaire en RV « Les Pieds en Haut : L’âge adulte »

    UNLTD produit le documentaire en RV « Les Pieds en Haut : L’âge adulte »

    C’est pour familiariser le grand public avec les troubles de l’autisme, et améliorer la compréhension de ses manifestations, que Martine Asselin et Annick Daigneault ont conçu « Les Pieds en Haut : L’âge adulte ». Produite par UNLTD à Montréal, l’oeuvre documentaire en réalité virtuelle est le troisième volet d’une trilogie suivant le personnage de Lou, jeune autiste, à travers trois périodes majeurs de sa vie : l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte. Présentée lors de l’Atelier Grand Nord XR 2020, l’expérience aura la particularité d’épouser le point de vue de ce personnage, notamment grâce au travail des dessins d’animation. Entrevue avec Sébastien Gros, producteur des « Pieds en Haut », pour en savoir davantage sur le projet.

    14 février 2020, 09h56

    À qui le droit ? La question du droit d’auteur en intelligence artificielle

    À qui le droit ? La question du droit d’auteur en intelligence artificielle

    Qui est l’auteur d’une oeuvre créée grâce aux technologies de l’intelligence artificielle : l’algorithme qui a produit l’oeuvre, la compagnie qui a conçu le programme ou l’artiste qui a pensé le projet ? Les règles ne sont pas claires, tout simplement parce qu’il n’y en a pas. Ou pas encore... Le sujet est cependant d’importance, raison pour laquelle il a été l’objet d’un panel lors du Forum « L’intelligence artificielle dans le milieu des arts médiatiques, de l’industrie et du savoir : Réalisations, avancements et limites » qui s’est déroulé à l’UQÀM ce mois de février 2020. Retour sur les discussions d’Adam Basanta (artiste), Mathieu Marcotte (Element AI), Eliane Ellbogen (Easken, Eastern Bloc) et Tom Lebrun, le tout animé par Matthieu Dugal.

    14 février 2020, 09h17

    L’intelligence artificielle : quels obstacles, quelles difficultés, quelles limites ?

    L’intelligence artificielle : quels obstacles, quelles difficultés, quelles limites ?

    Si l’intelligence artificielle suscite bien des espoirs, elle présente aussi de nombreuses limites. C’est autour de cette constatation qu’ont tourné les discussions de François Quévillon (artiste), d’Alexandre de Brébisson (Lyrebird), de Sofian Audry (Perte de Signal, Hexagram) et de Christopher Salter (Concordia, Hexagram), lors du panel animé par Matthieu Dugal, à l’occasion du Forum « L’intelligence artificielle dans le milieu des arts médiatiques, de l’industrie et du savoir : Réalisations, avancements et limites », qui s’est tenu à l’UQÀM en février 2020. Compte-rendu du panel pour connaître leur avis, leurs expériences et leurs projections au sujet des limites de l’intelligence artificielle.

    14 février 2020, 08h30

    Tous les articles

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité