Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Sony avoue ne pas être propriétaire de Bach

    28 septembre 2018, 07h15
         |      Article rédigé par Alexis Gagnon.

    À vos clavecins, orgues et violons ! Après avoir tenté de le faire croire au monde entier, la multinationale Sony a fini par reconnaître qu’elle n’était pas propriétaire des oeuvres de Johann Sebastian Bach.

    Sony avoue ne pas être propriétaire de Bach Johann Sebastian Bach .Photo: Elias Gottlob Haussmann sous licence CC

    Bien que la musique du célébrissime compositeur allemand décédé en 1750 soit incontestablement libre de droit, Sony a en effet mené, au cours des derniers mois, une campagne d’intimidation et de réclamation auprès de musiciens amateurs affichant leurs interprétations musicales sur Facebook.

    Le filtre du réseau social pouvait retirer allègrement les vidéos « fautives », alléguant une atteinte au droit d’auteur, jusqu’à ce que l’une des victimes du procédé, un certain James Rhodes, attaque Sony sur Twitter au début du mois de septembre. Sans offrir d’excuses, le géant japonais a retiré sa plainte et la vidéo s’est à nouveau affichée.

    La bataille est gagnée, mais pas la guerre. Plusieurs observateurs, dont l’Electronic Frontier Foundation, avertissent en effet que ce genre de situation, résultat d’un filtrage automatisé de masse, se produira de plus en plus souvent, pour Bach comme pour d’autres auteurs et oeuvres, tant sur Facebook que sur les autres réseaux sociaux.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité