Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    SpaceX va lancer son premier client privé en orbite

    21 septembre 2018, 07h00
         |      Article rédigé par Mickaël Faure.

    La compagnie spatiale américaine créée par Elon Musk a déclaré avoir signé avec son premier client. Ainsi, ce dernier aura la chance de pouvoir réalisé le premier vol spatial privé de l’histoire en effectuant un voyage autour de la lune. Toutefois, l’apprenti spationaute devra prendre son mal en patience puisque la fusée BFR qui sera utilisée par la firme pour réaliser ses vols privés ne sera pas inaugurée avant plusieurs années.

    SpaceX va lancer son premier client privé en orbite Fusée SpaceX.Photo: SpaceX Imagery

    La société SpaceX avait déjà annoncé, début 2017, que la capsule Falcon Heavy accueillerait dès 2018 deux passagers pour une virée dans l’espace. Malheureusement, le lancement de la fusée n’a jamais eu lieu. Mais ce n’était que partie remise car avec le développement de son nouvel engin spatial, le Big Falcon Rocket (BFR), et la signature d’un nouveau touriste spatial, la société annonce à nouveau le début des premiers trajets spatiaux à destination de clients privés.

    L’identité du client a été révélée ce lundi par Elon musk en personne. Ainsi, l’heureux élu est Yusaku Maezawa, milliardaire japonais à la tête de la plus grande plateforme de vente de prêt à porter en ligne japonaise, Zozotown. Passionné d’art, il a réservé plusieurs places dans la navette afin de pouvoir emmener avec lui plusieurs artistes qu’il aura choisis. Parmi eux, le Japonais a annoncé qu’il y aurait des peintres, des sculpteurs, des photographes, des musiciens et des réalisateurs. Ceux-ci auront pour mission de créer une oeuvre une fois de retour sur Terre. L’homme d’affaires japonais et ses invités devront suivre un entraînement spécial avant de pouvoir effectuer leur voyage autour de la lune. SpaceX a indiqué via Twitter que cette aventure marquait une étape importante pour toutes les personnes dont le rêve serait d’aller dans l’espace.

    La fusée qui propulsera le curieux équipage, la BFR, mesurera 118 mètres de hauteur, développera une poussée capable de propulser 100 tonnes et sera réutilisable. La navette quant à elle devrait mesurer 55 mètres de hauteur. Les voyageurs effectueront un tour de la Terre suivi par un tour de la Lune avant de venir se reposer sur notre planète.

    Toutefois, les ambitions de l’entreprise d’Elon Musk ne s’arrêtent pas là puisque la société travaille sur d’autres projets parallèles et complémentaires. Le lanceur moyen Falcon 9 a pour objectif de propulser la capsule Dragon qui transportera des astronautes jusqu’à la Station Spatiale Internationale (SSI), tandis que le lanceur lourd Falcon Heavy qui devrait être utilisé pour transporter jusqu’en orbite des satellites trop lourds pour la concurrence. À savoir que le transport d’astronautes de la Nasa en direction de la SSI devrait débuter dès 2019 afin de substituer aux vaisseaux Soyouz fabriqués en Russie. Elon Musk a également rappelé que la raison d’être de sa société est de créer un engin capable de relier la terre à n’importe quel endroit du système solaire afin de créer une civilisation interplanétaire le plus rapidement possible et ainsi parer à tout désastre terrestre.

    Plusieurs entreprises tentent déjà de répondre à SpaceX en se positionnant sur le marché du voyage spatial. À l’image de Virgin Galactic et sa capsule SpaceShipTwo VSS Unity, qui proposera pour 250 000$ US à ses clients de décoller depuis un avion pour un vol en apesanteur ou encore Blue Origin et sa fusée New Shepard dont les premières places pour un voyage à 100 kilomètres d’altitude devraient être commercialisées dès 2019 selon son fondateur Jeff Bezos.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité