Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Hexa, le robot jardinier

    11 septembre 2018, 08h29
         |      Article rédigé par Mickaël Faure.

    Vincross, une startup basée à Pékin en Chine, vient de créer le premier robot pot de fleur à destination du grand public. Développé par Sun Tianqi, le robot, prénommé « Hexa », se rapproche automatiquement des rayons du soleil, et se met à danser lorsque la plante qu’il transporte a besoin d’être arrosée.

    Hexa, le robot jardinier Hexa, le robot jardinier.Photo: Vincross

    Équipé de six pattes articulées et de nombreux capteurs afin de se déplacer, le robot intègre un emplacement sur son dos afin d’y disposer une plante dont il prendra soin. En effet, Hexa surveillera que toutes les feuilles de la plante reçoivent suffisamment de lumière, si ce n’est pas le cas, il l’exposera au soleil. Il est également capable de détecter lorsque la plante est en manque d’eau ou de nutriments et n’hésitera pas à le faire savoir à son propriétaire en entamant une danse endiablée. Un robot pour les personnes qui n’ont pas la main verte, mais qui ont beaucoup d’argent puisqu’il coûte tout de même 1 000$.

    L’entreprise a également développé « Mind », un système d’exploitation pour robot destiné au grand public. Cet outil, basé sur le noyau Linux est optimisé pour être simple d’utilisation afin que les usagers puissent se concentrer sur la création. Tous les robots développés par Vincross, y compris Hexa sont, bien évidemment, équipés de ce système d’exploitation.

    Sun Tianqi, ingénieur et fondateur de Vincross, désire rendre la technologie et plus particulièrement la robotique accessible au grand public. C’est pourquoi son entreprise a pour objectif de créer des robots et applications simples d’utilisation et capables d’assister les utilisateurs dans leur vie quotidienne. Pour lui l’avenir de la robotique se trouve dans son ouverture au plus grand nombre.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité