Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    50 ans ATM : Des enseignants passionnés par la transmission de la connaissance

    15 novembre 2018, 07h32
         |      Article rédigé par Sophie Bernard.

    Qu’est-ce qui fait d’ATM sa particularité ? La provenance des étudiants ? La qualité de la formation ? L’accès à une technologie toujours renouvelée ? Difficile de mettre le doigt dessus, estime Marc Villeneuve, enseignant au Cégep de Jonquière, lui-même finissant du programme Art et technologie des médias. Chose certaine, le fait que l’institution soit éloignée des grands centres joue un rôle important. Les étudiants viennent de partout à travers le Québec, un effet de campus se crée et les étudiants grandissent dans des expériences sociales et scolaires, avance-t-il.

    50 ans ATM : Des enseignants passionnés par la transmission de la connaissance Marc Villeneuve.Photo: Sonia Lavoie

    « Le réseau social qu’ils se créent pendant leurs trois années de formation deviendra leur réseau professionnel une fois sortis d’ATM, explique Marc Villeneuve. Comme professeur, je trouve intéressant de les voir entrer dans l’industrie. Les cohortes montent ensemble. » Cet esprit de famille s’avère un avantage, et non du marketing. L’enseignant estime qu’il serait impossible de vivre la même expérience dans un grand centre.

    Et puis, il faut compter également sur la façon dont les professeurs enseignent, partant d’un tronc commun dans les métiers de production et travaillant en équipe dans le respect de chacun. Comme dans les métiers des effets visuels, chacun demeure le maillon d’une chaîne, il importe donc de toujours bien travailler et vivre avec une bonne attitude. « Oui, on apprend la technologie, mais il s’agit également d’attitude, rappelle Marc Villeneuve. Comme les étudiants passent en alternance dans les différents postes, ils acquièrent une connaissance des métiers les uns des autres. Il faut prendre en compte à la fois le côté social et le côté enseignement. »

    Cet esprit de famille se transmet également par les enseignants, dont environ la moitié ont fait leurs études en ATM. Eux-mêmes considèrent essentiel de se former de nouveaux réseaux. « Le seul fait de nous former nous-mêmes aux nouvelles technologies rend notre travail très intéressant, poursuit-il. Les jeunes sortent d’ici, se spécialisent et reviennent former les prochaines cohortes. »

    Malgré que les entreprises spécialisées en effets visuels pourraient embaucher 100% des finissants, ATM doit également desservir d’autres industries. Il n’en demeure pas moins qu’en développant des compétences comme le vidéo mapping, les étudiants pourront travailler dans l’industrie des VFX. D’ailleurs, au Québec, ce sont des finissants d’ATM qui ont fondé plusieurs entreprises d’effets visuels, Marc Villeneuve pense, entre autres, à Rodeo FX et Folks. « Il faut comprendre que le secteur des effets visuels québécois n’est pas uniquement composé de grandes entreprises européennes qui viennent s’installer ici, ajoute-t-il. Plusieurs ont été lancées par des anciens d’ATM. »

    Cela fait 50 ans qu’ATM existe et son équipe met un point d’honneur à toujours demeurer à l’écoute de ce que les entreprises et l’industrie exigent. En offrant une formation concrète, le programme a réussi à développer des talents en journalisme traditionnel, en design numérique, en production et en postproduction. Et il continuera de le faire.

    DANS NOS ARCHIVES

    L’éthique du blogueur selon Katerine-Lune Rollet

    L’éthique du blogueur selon Katerine-Lune Rollet

    Avec ses chapeaux de blogueuse, journaliste gastronomique et stratège médias sociaux, Katerine-Lune Rollet jongle habilement, suivant en toute circonstance une éthique bien définie. À (...)

    Suite