Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    « La nature pour toit » dévoile la programmation estivale 2018

    19 juin 2018, 00h05

    Tout l’été Espace pour la vie s’intéresse aux différentes façons qu’a le vivant d’habiter la planète, de la plus petite fourmi jusqu’à l’humain. Depuis le 15 juin, cette exploration prend la forme d’un amusant parcours immersif où les plus jeunes peuvent bouger, ramper, grimper, alors que toute la famille sera éblouie par l’ingéniosité des insectes et des animaux dans « La nature pour toit ».

    « La nature pour toit » dévoile la programmation estivale 2018 Espace pour la vie.Photo: Courtoisie

    À proximité, de magnifiques dessins en format géant attirent l’attention. Ce sont les oeuvres du renommé botaniste Francis Hallé qui forment un autre parcours, plus contemplatif, telle une exposition en plein air et dans les serres. « Francis Hallé : Carnets d’un botaniste » puise à la fois dans l’art et la science pour émouvoir par la nature. Ce parcours librement exploré, mène à une « station de recherche » où l’animation « Voyage en canopée » nous dévoile les merveilleuses aventures de Francis Hallé, mais surtout l’habitat méconnu, riche et précieux que forme la canopée. Bref, en mode actif ou contemplatif, la programmation estivale d’Espace pour la vie promet de nous reconnecter à cette nature dont nous avons tant besoin.

    « La nature pour toit »

    • 15 juin au 3 septembre 2018
    • Arboretum du Jardin botanique

    Imaginez un parcours où vous pouvez littéralement entrer dans des abris de mammifères, d’oiseaux et d’insectes. C’est ce que les experts du Biodôme et de l’Insectarium ont mis en place sur le site du Jardin botanique. Ce fascinant parcours immersif vous fera découvrir des structures originales, fabriquées à l’échelle humaine et inspirées des abris créés par des animaux du Québec. Vous aurez ainsi la chance de pénétrer dans un nid de Cardinal rouge, de vous faufiler dans l’abri du grand pic ou encore de vous asseoir dans des cocons d’insectes. Tous les jours, des animateurs sur place dévoileront les fascinantes stratégies déployées par les animaux et les insectes pour s’abriter. Une aventure grandeur nature !

    « Francis Hallé : Carnets d’un botaniste »

    • 15 juin au 31 octobre 2018
    • Exposition au Jardin botanique

    Pendant plus de 50 ans, Francis Hallé, botaniste de renommée internationale et spécialiste de la forêt tropicale, a arpenté des centaines de kilomètres de forêt pour observer les végétaux. Et au fil de ses découvertes, il a noirci de multiples carnets de croquis et de réflexions. Ici et là, parmi les serres et les collections du Jardin botanique, vous aurez le plaisir d’admirer, en format géant, une cinquantaine de ses plus beaux dessins. Des œuvres où tous vos sens seront sollicités dans un heureux amalgame de science, d’art et d’émotions. Du côté des serres du Jardin botanique, une salle a été aménagée pour que petits et grands créent leurs propres œuvres inspirées de la nature !

    Animation : « Voyage en canopée »

    • 23 juin au 3 septembre 2018, 11 h à 18 h
    • Ruisseau fleuri, près du grand étang

    Sous une tente d’explorateur, les animateurs vous parleront de la canopée (le sommet des arbres) comme si vous y étiez. Francis Hallé a mené plusieurs expéditions de recherche au cœur de cet extraordinaire écosystème. Mais que trouve-t-on de si particulier dans les hauteurs de la forêt tropicale ? Comment les scientifiques font-ils pour s’y rendre ? Comment les plantes s’épanouissent-elles à la cime des arbres ? Que trouve-t-on dans un sac de récolte ? Vous le saurez en participant à nos activités de découverte !

    Conférence exclusive : « Peut-on parler d’intelligence chez les plantes ? »

    • 20 juin 2018 à 19 h (précédé d’une séance de dédicace de 17 h 45 à 18 h 45)
    • Auditorium Henry-Teuscher du Jardin botanique

    Depuis une dizaine d’années, l’étude de la vie des plantes révèle des comportements inattendus et intéressants : sensibilité, mémoire, communications et ébauche de dialogues, choix, anticipations, entraide et solidarité familiale, résilience et structures décentralisées, etc. Le terme d’intelligence paraît légitime, et plusieurs auteurs l’utilisent déjà ; pourtant ce terme est tellement lié à l’être humain qu’il mérite d’être discuté et peut-être faut-il le redéfinir ?

    Places limitées. Billets en ligne seulement (12$), disponibles sur espacepourlavie.ca.

    Rappelons que les ouvrages de Francis Hallé sont disponibles à la boutique du Jardin et en librairie (distribuées par les éditions du passage, partenaire de MUSEO Éditions).

    La nature nous habite

    En 2018, Espace pour la vie porte son regard sur les multiples façons d’habiter notre planète : source d’inspiration pour les uns, invitation à la réflexion et au dialogue pour les autres jusqu’à la mobilisation citoyenne. Cette année à Espace pour la vie, la nature nous habite plus que jamais !

    Espace pour la vie regroupe sur un même site le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces quatre institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.

    DANS NOS ARCHIVES

    Kelly Lynne Ashton de la Writers Guild of Canada : les écrivains doivent s’habituer à écrire de façon non linéaire

    Kelly Lynne Ashton de la Writers Guild of Canada : les écrivains doivent s’habituer à écrire de façon non linéaire

    Kelly Lynne Ashton, directrice des politiques de la Writers Guild of Canada, croit que l’un des plus grands défis qui attend les auteurs avec la venue des nouvelles plateformes consistera à (...)

    Suite