Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    « Plonger » de Mélanie Laurent avec Gilles Lellouche à l’affiche le 29 juin

    28 juin 2018, 00h05

    Le long métrage « Plonger », réalisé par Mélanie Laurent avec Gilles Lellouche et Maria Valverde dans les rôles principaux, prendra l’affiche au Québec le 29 juin prochain. Il sera distribué au Québec par AZ Films.

    « Plonger » de Mélanie Laurent avec Gilles Lellouche à l’affiche le 29 juin «Plonger» .Photo: AZ Films

    Présenté au Festival international du film de Toronto et nommé dans la catégorie Meilleur film au au Festival international du film d’Édimbourg, le film est coscénarisé par Mélanie Laurent, Julien Lambroschini et Christophe Deslandes. Ce drame met également en vedette Ibrahim Ahmed (« Timbuktu »), Marie Denarnaud (« Respire »), Noémie Merlant (« Le ciel attendra »), Thomas Soliveres (« L’étudiante » et « Monsieur Henri ») et Albert Delpy (« 2 jours à Paris »).

    C’est l’histoire d‘un amour total entre César et Paz. Paz, photographe espagnole, nourrit une soif de rencontres, d’expériences et de voyages, alors que César, ex-grand reporter de guerre, souhaite à l’inverse s’extraire du tumulte du monde. Paz est enceinte, cette perspective l’angoisse, l’étouffe. Elle semble s’éloigner chaque jour un peu plus de César, comme obsédée par quelque chose qui lui échappe. Jusqu’au jour où elle disparaît, laissant son enfant et César sans véritable explication.

    « C’est un film que je voulais simple, sans clé pour essayer de comprendre absolument les événements qui se jouent ; juste les vivre à travers Paz, me mettre à la place de son œil et partir avec elle vers le grand large, confie Mélanie Laurent. J’ai le sentiment qu’il est à la fois le plus personnel et le plus complet que j’ai réalisé. Le plus mature aussi. »

    En 1999, Mélanie Laurent débute sur grand écran avec un rôle dans « Un pont entre deux rives », porté par Gérard Depardieu et Carole Bouquet. Deux ans plus tard, elle est au générique de « Ceci est mon corps ». En 2002 elle se révèle dans « Embrassez qui vous voudrez » de Michel Blanc. Après avoir joué dans « Snowboarder », elle fait partie du film hong-kongais « Rice Rhapsody » puis, dans « Le dernier jour » (2004). À partir de 2005, dans « De battre, mon coeur s’est arrêté », elle fait une apparition et obtient un rôle dans « Indigènes » avant de jouer dans le film belge « Dikkenek » et, surtout, dans « Je vais bien », ne t’en fais pas de Philippe Lioret. L’actrice, a remporté le César du Meilleur espoir féminin pour ce rôle. Elle tient ensuite la vedette dans « La chambre des morts » et dans « Le Tueur » avant de parcourir en 2008 le « Paris » de Cédric Klapisch. Après avoir réalisé l’un des courts métrages pornographiques du projet « X-Femmes », elle est à l’affiche, en 2009, dans « Jusqu’à toi » de Jennifer Devoldere, puis dans l’hollywoodien, « Inglourious Basterds » de Quentin Tarantino. Mélanie Laurent participe en 2010 au film de Rose Bosch, « La rafle ». Variant les personnages, elle joue l’année suivante dans « Requiem pour une tueuse » et retrouve ensuite la cinéaste Jennifer Devoldere pour « Et soudain, tout le monde me manque ». La même année, la comédienne multiplie les projets et passe notamment derrière la caméra avec « Adoptés », son premier long métrage. En 2013, Mélanie Laurent réaffirme sa place à Hollywood dans le film « Insaisissables » de Louis Leterrier et l’année suivante, elle est à l’affiche de « Enemy » de Denis Villeneuve. Elle enchaîne ensuite avec son deuxième long métrage en tant que réalisatrice en adaptant « Respire », le roman d’Anne-Sophie Brasme. Impliquée dans la préservation de l’environnement, Mélanie Laurent coréalise en 2014 un documentaire, intitulé « Demain », qui traite du changement de la société et de l’écologie. À l’affiche d’« Éternité » en 2016, elle donne aussi la réplique à Brad Pitt et Angelina Jolie dans le film de cette dernière « Vue sur mer », joue en 2017 dans « Les derniers parisiens » et dans le thriller « Mon garçon ». « Plonger » est son troisième long métrage de fiction comme réalisatrice.

    « Plonger » est distribué au Canada par AZ Films et prendra l’affiche au Québec le 29 juin prochain.

    DANS NOS ARCHIVES

    AgentSolo.com passe à l’ère du réseau

    AgentSolo.com passe à l’ère du réseau

    Originellement une plateforme de négociation de mandats pour professionnels autonomes et petites entreprises, AgentSolo évolue et effectue son passage vers le nouveau Web. Voulant offrir une (...)

    Suite