Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Olivier Boisvert remporte le prix d’excellence de l’ALQ

    10 mai 2018, 13h59

    L’Association des libraires du Québec (ALQ) a remis pour la sixième année son Prix d’excellence, qui honore un(e) libraire certifié(e) en soulignant son travail exceptionnel. Le lauréat 2018, Olivier Boisvert, libraire à la Librairie Marie-Laura à Jonquière, s’est démarqué par sa polyvalence, l’ampleur de ses compétences liées au métier et pour son côté humaniste. Cela fait de lui un libraire-conseil hors pair, qui place les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs.

     Olivier Boisvert remporte le prix d’excellence de l’ALQ Olivier Boisvert.Photo: Librairie Marie-Laura

    « C’est un libraire d’une extrême polyvalence, capable d’apprécier et de conseiller tous les types de livres. Il occupe un rôle névralgique dans les activités de la librairie au quotidien. C’est un libraire qui cherche toujours à s’améliorer et qui a à cœur la réussite de la librairie », affirme Maximilien Bouchard, propriétaire de la Librairie Marie-Laura.

    La ministre de la Culture et des Communications, responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Marie Montpetit, a remis une bourse de 2 000 $ à Olivier Boisvert. « Nous avons d’innombrables talents littéraires au Québec et les libraires permettent de les révéler. C’est donc un immense plaisir pour moi de remettre cette bourse à Olivier Boisvert, qui, au quotidien, partage sa passion et met en valeur les livres et les auteurs d’ici et d’ailleurs », a mentionné Marie Montpetit.

    Le jury de cette année était composé de : Shannon Desbiens (libraire à la Librairie Les Bouquinistes à Chicoutimi et lauréat du prix en 2016), Jeremy Laniel (libraire à la Librairie Carcajou à Rosemère et lauréat du prix en 2015), Audrey Martel (libraire à la Librairie L’Exèdre à Trois-Rivières et lauréate du prix en 2017) et Marie-Hélène Vaugeois (libraire à Librairie Vaugeois à Québec et lauréate du prix en 2014). Olivier Boisvert a également retenu l’attention du jury pour son évolution au sein de l’entreprise, son implication dans sa région et pour l’ampleur de ses réalisations au cours de la dernière année.

    Pour sa part, la directrice générale de l’ALQ, Katherine Fafard, souligne : « On répète souvent que les libraires indépendants se distinguent par leur passion du métier, leur professionnalisme, leur service de qualité, leurs vastes connaissances et leur implication dans leur communauté. Ce sont toutes des caractéristiques qui décrivent le lauréat de cette année. Je tiens à le remercier pour le rayonnement qu’il apporte à la profession. »

    Le lauréat, ragaillardi par cette annonce, s’exprime ainsi : « C’est un immense honneur de recevoir le Prix d’excellence, reconnaissance qui me motive à m’engager encore davantage envers ma mission de libraire. Au cours de mes 12 ans de métier, j’ai réalisé que cette profession est profondément ancrée dans le champ littéraire et s’avère à cet égard féconde pour aménager des espaces de rencontre et de dialogue entre les différents acteurs de ce milieu. Je partage ce prix avec mes collègues au savoir-faire immense, avec tous mes collaborateurs et collaboratrices du Saguenay qui m’honorent de leur confiance, et bien évidemment avec la fidèle clientèle de la librairie Marie-Laura qui, généreuse en rétroactions de toutes sortes, m’a toujours insufflé l’élan le plus véloce. »

    DANS NOS ARCHIVES

    Terroriser autrement : le cas du jeu vidéo Amnesia : The Dark Descent

    Terroriser autrement : le cas du jeu vidéo Amnesia : The Dark Descent

    Amnesia : The Dark Descent constitue une aventure destinée à faire vivre au joueur une expérience de profonde peur. Bernard Perron, professeur au Département d’histoire de l’art et (...)

    Suite