Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Jean-François Bélanger avec les migrants au milieu de la Méditerranée

    7 mai 2018, 17h12

    Les chiffres résument le drame. Depuis 2016, 8 670 migrants sont morts noyés en mer Méditerranée, dont 587 au cours des quatre premiers mois de l’année 2018. Une tragédie qui se déroule cependant loin des regards. Pour comprendre ce qui motive les migrants à risquer ainsi leur vie, le correspondant de Radio-Canada Jean-François Bélanger et le caméraman Sergio Santos se sont embarqués sur l’Aquarius, le navire de sauvetage affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières.

    Jean-François Bélanger avec les migrants au milieu de la Méditerranée «Les migrants ne savent pas nager».Photo: Courtoisie

    Pendant un mois, ils ont côtoyé les secouristes et les réfugiés de la mer qui ont fui ce qu’ils décrivent comme l’enfer de la Libye : esclavage, racket, torture, trafic sexuel. Ils proposent une série de quatre reportages au « Téléjournal » avec Céline Galipeau les lundi 7, mardi 8, mercredi 9 et jeudi 10 mai à 22 h sur Ici Radio-Canada Télé, à 21 h sur Ici RDI.

    Dans le même esprit, le lundi 7 mai à 20 h, « Les grands reportages » d’Ici RDI proposent le documentaire « Les migrants ne savent pas nager » consacré à cette dramatique réalité. Chaque année, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants meurent noyés dans la mer Méditerranée alors qu’ils tentent d’atteindre l’Europe dans des embarcations précaires. À bord du navire l’Aquarius, nous assistons au sauvetage de ces migrants qui nous racontent pourquoi ils doivent fuir au risque de mourir. La mer Méditerranée est un cimetière. Des hommes, des femmes, des enfants, de plus en plus nombreux, tentent de rejoindre l’Europe en traversant la Méditerranée. Beaucoup y laissent leur vie, près de 40 000 en quinze ans. Jean-Paul Mari, grand reporter depuis trente-cinq ans, se pose toujours la même question : pourquoi font-ils ça et pourquoi ne faisons-nous rien ? « L’Europe ne fait rien, faisons-le nous-mêmes », dit Klaus Vogel, capitaine allemand et cofondateur de SOS Méditerranée, une association européenne qui a affrété l’Aquarius, navire pour 300 passagers, et qui se consacre exclusivement au sauvetage des naufragés entre les côtes de la Sicile et celles de l’Afrique – la partie la plus meurtrière – où des milliers de migrants ont péri noyés ces dernières années. Deux journalistes sont montés à bord durant trois semaines pour témoigner des efforts d’une poignée de bénévoles. Ce film raconte l’engagement des uns face à la détresse des autres.

    • Réalisateurs : Jean-Paul Mari et Franck Dhelens
    • Production : Point du jour
    • Réalisateur-coordonnateur (« Grands reportages ») : Georges Amar

    DANS NOS ARCHIVES

    Le marketing, un outil majeur même pour les PME

    Le marketing, un outil majeur même pour les PME

    Les PME ne comprennent pas toujours l’importance du marketing dans leurs activités. Pourtant, il joue un rôle majeur pour aller chercher des acheteurs et faire en sorte qu’ils (...)

    Suite