Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    VIDÉO : Lucie Léger récompensée par FCTMN pour son engagement auprès de la jeunesse

    20 février 2018, 07h29
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    Lucie Léger, ancienne directrice des programmes jeunesse et famille de Télé-Québec désormais à la retraite, fait partie des cinq femmes récompensées cette année par le réseau Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques. Celles-ci seront honorées lors du gala-bénéfice organisé par le réseau le mercredi 2 mai 2018 à la Place des Arts. Nous nous sommes entretenus avec Lucie Léger lors de l’annonce de sa sélection à la SAT pour recueillir sa réaction.

    VIDÉO : Lucie Léger récompensée par FCTMN pour son engagement auprès de la jeunesse Lucie Léger, directrice des programmes jeunesse et famille à Télé-Québec.Photo: Oriane Morriet

    Avec 37 ans de carrière à Télé-Québec, Lucie Léger est une spécialiste de la production télévisuelle. De 2006 à 2008, elle se dédie à la création de contenus jeunes et familiaux en occupant la place de directrice des programmes jeunesse et famille. Sa tâche l’a ainsi amenée à superviser plus de 40% de la grille horaire de la chaîne publique. Son objectif était avant tout d’offrir aux enfants des contenus de grande qualité tout en respectant les contraintes des budgets alloués à leur production.

    C’est pour souligner le départ à la retraite de cette grande dame de la télévision que le réseau Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques a décidé de la récompenser. « FCTMN souhaitait souligner en grand ce départ à la retraite d’une femme qui aura définitivement laissé sa trace dans l’imaginaire des québécoises et des québécois, chez le diffuseur pour qui elle oeuvrait et chez ceux et celles qui l’ont côtoyée ! », annonce officiellement le réseau FCTMN.

    Lucie Léger s’est montrée particulièrement émue lors de l’annonce de sa sélection pour le prix du réseau Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques. « Je suis très heureuse de remporter ce prix ce soir. Cela souligne la contribution des femmes dans l’industrie », déclare-t-elle. La production jeunesse étant un monde de femmes, elle a chaleureusement salué celles qui ont cru en elle, qui l’ont guidée et qui l’ont accompagnée tout au long de sa carrière à Télé-Québec.

    Si elle apprécie les efforts actuels pour faire de plus en plus de place aux femmes, elle a précisé qu’il faut à tout prix que les femmes aient confiance en elles pour occuper davantage de postes à responsabilité. « Il faut que les femmes aient confiance, que les femmes foncent, que les femmes croient en elles. C’est un défi social, pour que les petites filles croient en elles dès le départ. Le travail n’est pas fini », a-t-elle ajouté.

    Un des défis majeurs qu’elle a rencontré au cours de sa carrière à Télé-Québec est de rester près des jeunes. « Les jeunes, c’est une cible mouvante, en changement perpétuel. Il faut anticiper où les jeunes seront. Il faut les accompagner de façon constructive : ce n’est pas tout de les séduire. Télé-Québec est une télévision éducative et culturelle. Et tout cela en gardant un budget bien raisonnable », conclut-elle.

    DANS NOS ARCHIVES

    Hugues Sweeney, figure de proue de la création interactive

    Hugues Sweeney, figure de proue de la création interactive

    Rien, au départ, ne destinait Hugues Sweeney à travailler dans le milieu du multimédia et de la création d’expériences interactives. Après son baccalauréat en philosophie au Collège (...)

    Suite