Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Les 11es « Urban Tales » présentés au Théâtre Centaur entre le 7 et le 16 décembre 2017

    6 décembre 2017, 00h17
         |      Article rédigé par Qui fait Quoi.

    La 11e édition des « Urban Tales » du Théâtre Centaur sera présentée pour cinq représentations seulement entre le 7 et le 16 décembre 2017. Cette année, c’est sous le thème de « Chanson d’immigrants : Premier Noël à Montréal » que seront regroupées les uniques et inhabituelles histoires des Fêtes que propose le comédien, dramaturge et metteur en scène montréalais, Harry Standjofski, qui en plus d’assurer la mise en scène des contes, interprète en direct la musique qui les accompagne.

    Les 11es « Urban Tales » présentés au Théâtre Centaur entre le 7 et le 16 décembre 2017 «Urban Tales».Photo: Théâtre Centaur

    Certains des meilleurs auteurs montréalais, qu’ils soient originaires d’Haïti (comme le romancier récipiendaire de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec et membre de l’Académie Française, Dany Laferrière), des Philippines (comme Marie Barlizo), d’Italie (comme Michaela Di Cesare), du Liban (comme Pascale Rafie), de Turquie (comme Harry Standjofksi), ou du Québec rural (tel le cofondateur des Urban Tales, Yvan Bienvenue) plongent dans leurs souvenirs et leur imagination pour nous faire passer derrière le miroir et voir à quoi ressemblent les Fêtes de fin d’année à Montréal.

    Même si nous vivons dans un pays peuplé par des gens provenant du monde entier, il est difficile d’échapper à Noël et à tout ce qui l’entoure dès le lendemain d’Halloween et jusqu’à ce que le père Noël descende dans la cheminée. Pour les nouveaux immigrants, il peut s’avérer ardu de naviguer à travers cette pléiade de coutumes religieuses et sociales alors qu’ils essaient de s’adapter à leur nouveau pays, tout en s’accrochant aux souvenirs et aux traditions familières et réconfortantes de leur pays d’origine et de leur famille.

    Au fil des années et au fur et à mesure que l’événement gagne en popularité, il est de moins en moins nécessaire de faire appel à des dramaturges locaux pour obtenir des histoires. Alors que les Urban Tales entrent dans leur deuxième décennie, Harry Standjofski reçoit désormais des œuvres non sollicitées de la part de dramaturges et également d’autres professionnels du théâtre qui travaillent sur scène ou en coulisses. Parfois les scripts coïncident avec le thème annuel, mais ceux qui ne correspondent pas sont tout de même conservés pour de prochaines éditions des Urban Tales, comme l’explique Harry Standjofski. « D’habitude, nous en recevons plus que ce que nous pouvons produire en un spectacle de toute façon, mais ces scripts ne sont pas pour autant peine perdue. En fait, nous avons constitué une assez bonne réserve de matériel remarquable pour nos futures éditions. »

    Eda Holmes, la directrice artistique et exécutive du Centaur déclare : « Nous avons beaucoup de chance dans cette ville de disposer d’une communauté théâtrale aussi riche et diversifiée. Cette édition annuelle des Urban Tales nous permet de braquer les projecteurs sur certains de ces auteurs et interprètes aux innombrables talents. J’ai entendu dire beaucoup de choses amusantes et intrigantes à propos de cet événement et j’ai hâte de vivre pour la première fois cette tradition des Fêtes du Centaur ! »

    Calendrier des représentations :

    • Jeudi 7 décembre à 20 h
    • Samedi 9 décembre à 20 h
    • Jeudi 14 décembre à 20 h
    • Vendredi 15 décembre à 20 h 00
    • Samedi 16 décembre à 20 h

    Billets :

    • Admission régulière : 22 $
    • Abonnés, Âge d’or, Membres de l’ACTRA, Equity, QDF, UDA, PWM, QWF et moins de 30 ans : 18 $
    • Étudiants : 16 $
    • centaurtheatre.com

    DANS NOS ARCHIVES

    Le Global Game Jam : une compétition pour le plaisir

    Le Global Game Jam : une compétition pour le plaisir

    Le Global Game Jam (GGJ) est un événement au cours duquel les différentes équipes participantes doivent créer intégralement un jeu vidéo en 48 heures, sur une thématique obligatoire. Le Lien (...)

    Suite