Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Arriola présente le vidéoclip « Tout est à sa place » tiré d’un EP à paraître au printemps 2018

    18 novembre 2017, 00h00

    « Tout est à sa place » est une chanson inspirée et raffinée à saveur électro-pop soutenue par une instrumentation qui met de l’avant le piano, l’orgue et les synthétiseurs. Le texte nous rappelle qu’il n’y a rien à réparer. Tout est déjà parfait. Il suffit de le voir. Peut-on réapprendre à voir le monde comme pour la première fois ? Comme lorsqu’on revient d’un long voyage et qu’on redécouvre chez soi. Rien n’est pareil, mais rien n’a changé. La chanson est un morceau rassembleur qui évoque à la fois la nostalgie, la vulnérabilité et l’espoir.

    Arriola présente le vidéoclip « Tout est à sa place » tiré d’un EP à paraître au printemps 2018 Arriola.Photo: Courtoisie

    « Tout est à sa place » joue déjà dans plus de 60 radios à travers le Québec, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la France et la Belgique ainsi que sur Ici musique, en plus de bénéficier d’une rotation forte sur Sirius XM.

    Le vidéoclip est une réalisation de Sylvio Arriola, d’après un concept de Martin Arriola et Maude Chauvin. Dans un élan de nostalgie, l’artiste a réuni pour l’occasion tous les musiciens avec qui il a joué depuis 20 ans.

    Pour mener à terme son nouveau projet, Arriola (paroles, musique, voix, guitares) s’est entouré de Charles-Emmanuel L’Espérance (claviers) et Jonathan Gagné (claviers, batterie et percussions). À souligner également, la collaboration avec l’ingénieur de son Pascal Shefteshy qui a mixé la chanson (Ariane Moffatt, Alex Nevsky, Alfa Rococo, Coeur de pirate, Peter Peter, etc.) et, au mastering, Matt Colton, de Londres, qui a aussi masterisé les albums de Coldplay, Peter Gabriel, James Blake, Muse et plusieurs autres.

    Son EP « En haut » sorti en 2015 a reçu un accueil chaleureux de la part des médias ce qui indique qu’il possède une personnalité musicale innovatrice. Son premier extrait « Le virage » entendu sur de nombreuses stations de radio s’est classé #3 au palmarès de CIBL et #14 à Stingray Franco Attitude. Arriola n’a pas fini de charmer et de déstabiliser grâce à sa profonde recherche esthétique, à l’intelligence de son propos et à son approche musicale que l’on pourrait qualifier d’électro-pop philosophique. L’auteur-compositeur-interprète entrelace les atmosphères pour créer un ensemble sonore audacieux et plein de subtilités.

    Tout d’abord aux commandes du projet anglophone Checkpoint Charlie aux côtés du guitariste Philippe Lemire (Dance Laury Dance, ARIEL), Martin Arriola s’est lancé en solo en 2011 avec un premier mini album rock axé sur les guitares. Cette aventure le mena notamment jusqu’au Festival Vue sur la relève en 2013 et un maxi vit le jour à l’été 2014. Alimenté par une collaboration étroite avec Jonathan Gagné (Propofol, ARIEL, Topium) à la réalisation, une migration du rock vers l’électro-pop s’est opérée en 2015.

    DANS NOS ARCHIVES

    Des films cultes sous la loupe de Nicole Lizée

    Des films cultes sous la loupe de Nicole Lizée

    L’artiste manipule l’image aussi bien que le son. Depuis quelques années, elle tire sa matière première de scènes cultes du cinéma et élabore des pièces pour glitch, vidéo et (...)

    Suite