Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    MBAM X FNC, une série de westerns cultes et décalés dès le 24 août

    24 août 2017, 05h20

    Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) s’associe avec le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC) pour présenter un cycle de films westerns qui abordent le genre sous des angles nouveaux ou insolites. À cette programmation, et parallèlement à l’exposition « Il était une fois... Le Western », le MBAM ajoutera des classiques du genre, venant du Québec et d’ailleurs, ainsi que des oeuvres de cinéastes autochtones. Ces films seront projetés dans les salles partenaires du FNC et à l’auditorium Maxwell-Cummings du MBAM.

    MBAM X FNC, une série de westerns cultes et décalés dès le 24 août «No Country For Old Men».Photo: MBAM/FNC

    Du 4 au 15 octobre, dans le cadre de la 46e édition du FNC, la programmation MBAM X FNC proposera deux films de la plus récente cuvée cannoise : « Western » (2017) de Valeska Grisebach, oeuvre humaniste présentée dans la section « Un certain regard », et « Marlina, la tueuse en 4 actes » (2017) de la réalisatrice indonésienne Mouly Surya, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs.

    Le public pourra de plus découvrir, dans sa version intégrale et restaurée à l’occasion de son 50e anniversaire, le chef-d’oeuvre du western italien « Il Grande Silenzio » (1968) de Sergio Corbucci, mettant en vedette Jean-Louis Trintignant et Klaus Kinski. MBAM X FNC proposera également des productions qui explorent les frontières du genre : le fantaisiste « El Topo » (1970) d’Alejandro Jodorowsky ; « Hell’s Bell » (2016) de John Bock ; « Lonesome Cowboys » (1968) d’Andy Warhol ; « Sukiyaki Western Django » (2007) de Takashi Miike ; et le déjanté « The Good, the Bad, the Weird » (2008) de Kim Jee-woon, lauréat du Prix du public – Temps Ø au FNC en 2008.

    Le coup d’envoi de cette programmation spéciale sera donné dès le 24 août, avec la projection en plein air gratuite de « No Country For Old Men » (2007) de Joel et Ethan Coen, dans le cadre du Cinéma urbain à la belle étoile à la place de la Paix, en collaboration avec la Société des arts technologiques (SAT) et le Quartier des spectacles.

    Cette programmation se terminera en apothéose au quartier général du FNC (Agora Hydro-Québec du Coeur des sciences de l’UQÀM), pour l’après-vernissage officiel de l’exposition « Il était une fois... Le Western », le mercredi 11 octobre dès 21h.

    Du cinéma western tout l’automne

    Au terme du FNC, le MBAM reprendra seul le flambeau avec une programmation cinéma en lien avec sa grande exposition automnale, « Il était une fois... Le Western », qui tiendra l’affiche du 14 octobre 2017 au 4 février 2018. Au programme, de grands classiques américains et italiens tels que « The Searchers » (1956) de John Ford ; « Rio Bravo » (1959) de Howard Hawk ; « Once Upon a Time in the West » (1968) de Sergio Leone ; « The Wild Bunch » (1969) de Sam Peckinpah ; et « Unforgiven » (1992) de Clint Eastwood. Également, les films québécois « Alias Will James » (1988) de Jacques Godbout, qui raconte l’histoire invraisemblable d’un Québécois devenu une légende dans le Far West américain, et « Mustang » (1975) d’Yves Gélinas et Marcel Lefebvre, avec Willie Lamothe.

    Le cinéma contemporain autochtone sera également à l’honneur avec la projection de « Reel Injun » (2009) de Catherine Bainbridge, Neil Diamond et Jeremiah Hayes, documentaire qui retrace l’évolution de la représentation des Premières Nations à travers un siècle de cinéma ; ainsi que de « Maliglutit » (« Searchers/Traqueurs ») (2016) de Zacharias Kunuk, film tourné dans le Nunavut avec des acteurs inuits, qui reprend la trame du chef-d’oeuvre éponyme de John Ford.

    Cette programmation est présentée grâce au soutien d’Alfredo et Moira Romano, de France et Raymond Royer, de Marcel Elefant et de George Lengvari.

    « Il était une fois… le western »

    • Une mythologie entre art et cinéma
    • Du 14 octobre 2017 au 4 février 2018

    Cette grande exposition pluridisciplinaire offre une lecture inédite du cinéma western en considérant ses liens avec les arts visuels depuis le milieu du XIXe siècle à nos jours, à travers plus de 400 peintures, sculptures, installations, photographies, artéfacts, photogrammes et extraits de films. Initiative du Musée des beaux-arts de Montréal, ce projet est produit par le MBAM et le Denver Art Museum.

    DANS NOS ARCHIVES

    Le FICC : 20 ans de soutien financier à la culture et aux communications

    Le FICC : 20 ans de soutien financier à la culture et aux communications

    Depuis le début des années 1990, l’Union des artistes (UDA) a commencé à réfléchir à des moyens de financement accessibles et d’outils de développement et de croissance. En 1996, (...)

    Suite