Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Premières mondiales et nord-américaines et présentation du dernier Luc Besson à Fantasia

    15 juin 2017, 00h00

    Parmi les films confirmés dans cette première vague de la programmation de la 21e édition de Fantasia, la révélation cannoise « The Villainess », une présentation spéciale de « Valerian and the City of a Thousand Planets » de Luc Besson, la première Nord-Américaine de « Jojo’s Bizarre Adventure : Diamond is Unbreakable » de Takashi Miike, la première canadienne de « Tom of Finland » et un prix de reconnaissance pour l’ensemble de son oeuvre à Larry Cohen.

    Premières mondiales et nord-américaines et présentation du dernier Luc Besson à Fantasia «Brigsby Bear».Photo: Fantasia

    Le Festival international de films Fantasia célèbrera son 21e anniversaire à Montréal cet été du 13 juillet au 2 août et installera son quartier général dans le quartier de l’Université Concordia comme à son habitude en investissant les le Cinéma Hall et la Salle J.A. de Sève.

    « The Villainess » de Jung Byung-Gil et « Jojo’s Bizarre Adventure : Diamond is Unbreakable » de Takashi Miike en ouverture

    La soirée d’ouverture de cette 21e édition promet d’être étourdissante. En effet, après avoir fasciné le public de Cannes avec ses scènes de combats révolutionnaires et spectaculaires ainsi que la performance tout aussi féroce que poignante de Kim Ok-vin, le thriller d’action « The Villainess » de Jung Byung-gil sera présenté en première nord-américaine et en ouverture du Festival le jeudi 13 juillet.

    Comme à son habitude, Fantasia poursuivra le coup d’envoi avec un 2e film le même soir. Qui de mieux que le grand maitre du cinéma de genre international pour faire suite à un tel choc de pure adrénaline ? Le chouchou de Fantasia : Takashi Miike. Celui qui recevait un Prix de reconnaissance pour l’ensemble de son oeuvre en 2016 fera donc à nouveau plaisir à sa horde de fans montréalais avec l’exubérant « Jojo’s Bizarre Adventure : Diamond is Unbreakable », également présenté en première Nord-Américaine. Cette adaptation magistrale du manga culte de Hirohiko Kitakubo est doté d’une superbe distribution menée par Kento Yamazaki.

    Une présentation spéciale du dernier film de Luc Besson « Valerian and the City of a Thousand Planets »

    En collaboration avec Les Films Séville, Fantasia présentera une projection spéciale du film fantastique « Valerian and the City of a Thousand Planets » de Luc Besson. Basé sur la série de bandes dessinées française de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, le film met en vedette Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen et Rihanna et promet d’être l’un des films de genre les plus visuellement extravagants. Distribué par Les Films Séville, le film prendra l’affiche le 21 juillet.

    La première canadienne de « Game of Death » des Québécois Sébastien Landry et Laurence Baz Morais

    Présenté en sélection officielle au Festival South by Southwest et au Jeonju International Film Festival, « Game of Death » arrive enfin en terre natale. Un groupe d’adolescents insatiables de fêtes débauchées sont forcés à participer à un jeu de la mort désespéré après avoir joué au mauvais jeu rétro dans cet opus sanglant et énergique des cinéastes montréalais Sébastien Landry et Laurence Baz Morais.

    Prix de reconnaissance pour l’ensemble de son oeuvre à Larry Cohen

    Fantasia récompensera le travail révolutionnaire du cinéaste américain indépendant Larry Cohen, reconnu comme l’un des parrains du cinéma de genre à conscience sociale progressiste grâce entre autres à la série « It’s Alive », « Black Caesar », « Q », et « The Stuff ». Cohen a également prêté son style de scénarisation distinctif à de multiples cinéastes. Son approche a toujours été intelligente, centrée sur les personnages et il n’a jamais eu peur de la confrontation.

    Larry Cohen recevra son prix avant la première mondiale de « King Cohen » de Steve Mitchell, un documentaire traitant de la vie et de l’oeuvre extraordinaire du cinéaste. Le film comprend, entre autres, des interventions de Martin Scorsese, John Landis, Yaphet Kotto, J.J. Abrams, Fred Williamson, Rick Baker, Joe Dante et Eric Bogosian. Michael Moriarty, acteur réputé qui a joué dans sept longs métrages de Cohen en plus d’apparaître dans « King Cohen », sera présent à la cérémonie de remise de prix.

    En outre, le festival, projettera, en collaboration avec la Cinémathèque Québécoise, des copies d’archive 35 mm des films « It’s Alive », « God Told Me To » et « Q ».

    Un concert cinématographique glorieux : « The Man Who Laughs »

    Suivant le succès des performances musicales pour les films « Metropolis » et « The Phantom of the opera », Gabriel Thibaudeau et Fantasia font à nouveau équipe cette année, en présentant un concert cinématographique unique pour le classique de 1928 de Paul Leni, « The Man Who Laughs », reconnu comme l’un des premiers chefs-d’oeuvre du cinéma d’horreur. La trame sonore originale de Thibodeau a été jouée partout dans le monde, au cours des 20 dernières années, de Paris à São Paulo, de Tokyo à New York. Elle sera interprétée par un nonette incluant le Quatuor Molinari sous la direction du compositeur lui-même.

    « Tom of Finland » en première canadienne

    Le cinéaste finlandais Dome Karukoski (« Lapland Odyssey ») met en scène la vie et les efforts de l’une des figures les plus reconnues de la culture gaie du 20e siècle dans cette histoire hors du commun de révolution et d’acceptation à travers l’art de la contre-culture. Le film a été présenté en sélections officielles des festivals internationaux de Göteborg et Edimbourg.

    « Brigsby Bear » arrive au Canada

    Après sa première mondiale à Sundance et sa première européenne à Cannes (à La Semaine de la Critique), l’étonnant « Brigsby Bear » de Dave McCary fera sa première sortie canadienne à Fantasia. « Brigsby Bear Adventures » est une émission pour enfants produite pour un public d’une personne : James (Kyle Mooney). Lorsque l’émission se termine abruptement, la vie de James sera bouleversée à jamais. Il se mettra alors au travail afin de terminer l’histoire par lui-même. Mark Hamill, Claire Danes et Greg Kinnear se partagent la vedette dans cette comédie inventive et touchante sur le pouvoir des histoires.

    Plus puissant que la prière : la première nord-américaine de « Cold Hell » de Stefan Ruzowitzky

    Le réalisateur, lauréat d’un Oscar pour le meilleur film en langue étrangère avec « The Counterfeiters » et de la série de films « Anatomie », offre l’intense et écrasant « Cold Hell » — un film qui aborde des éléments du cinéma Giallo, de l’horreur, du thriller et de l’action à tout casser, le tout ancré dans une solide dose de confrontation politique. Une chauffeuse de taxi turque dure à cuire (Violetta Schurawlow) est témoin d’un meurtre à Vienne et se retrouve épiée par un tueur fondamentaliste qui s’inspire de l’Islam. Après une vie entière à être assiégée, elle n’est pas prête à se sauver de qui que ce soit. Ce qui suit est tout sauf un jeu du chat et de la souris conventionnel, alors que les idéologies s’entrechoquent avec une colère du désespoir.

    Dévoilement de l’affiche 2017

    Afin de célébrer le 375e anniversaire de Montréal, l’artiste vétéran de Fantasia Donald Caron a créé une lettre d’amour visuelle à la ville.

    Le marché international de coproduction Frontières et le weekend des Rendez-vous de l’industrie se dérouleront du 20 au 23 juillet.

    La programmation complète de la 21e édition sera dévoilée le 5 juillet à l’occasion d’une conférence de presse.

    DANS NOS ARCHIVES

    Le coût de l’accès Internet est-il vraiment trop élevé ?

    Le coût de l’accès Internet est-il vraiment trop élevé ?

    Voilà une question qui fait réagir bien du monde, des fournisseurs d’accès aux usagers en passant par les producteurs de contenus. Le Lien MULTIMÉDIA se penche sur le sujet et interroge (...)

    Suite