Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Un premier festival montréalais dédié aux films féministes

    20 avril 2017, 07h12
         |      Article rédigé par Justine Baillargeon.

    Après un passage inspirant dans les festivals de films féministes des villes de Londres et de Berlin, où elle accompagnait son documentaire « Maman ? Non merci ! », Magenta Baribeau a été happée par une idée. « J’ai vu ces initiatives complètement géniales et très rassembleuses. Je me suis dit que c’était merveilleux et me suis demandé pourquoi nous n’avions pas ça à Montréal. Fidèle à moi-même, lorsque j’ai l’impression qu’il manque quelque chose, je n’attends pas que quelqu’un d’autre le fasse », raconte l’initiatrice en entrevue. Ainsi, la toute première du Festival de films féministes de Montréal (FFFM) verra le jour ce 20 avril et perdurera jusqu’au 23.

    Un premier festival montréalais dédié aux films féministes Magenta Baribeau.Photo: Justine Baillargeon

    CONNEXION

    Vous devez être connecté pour consulter cet article.
    MOT DE PASSE PERDU ?
    JE M'ABONNE

    LES DERNIERS ARTICLES




    L’Ensemble Caprice présente « iLove baroque » à L’Anglicane

    L’Ensemble Caprice présente « iLove baroque » à L’Anglicane

    Le samedi 24 mars, l’Ensemble Caprice offrira au public de L’Anglicane un concert d’une grande finesse. À travers des oeuvres baroques de compositeurs tels que Bach, Vivaldi, Purcell et autres, il parcourra huit brèves histoires et deux siècles de musiques (16e et 17e siècles) issus de cinq pays différents. Un programme soulevé de moments dramatiques, de tendresse et de mélancolie.

    24 mars 2018, 01h54

    900 000 $ pour contrer les agressions sexuelles et le harcèlement dans le milieu culturel québécois

    900 000 $ pour contrer les agressions sexuelles et le harcèlement dans le milieu culturel québécois

    La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Marie Montpetit, et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Hélène David, ont annoncé une aide financière de 900 000 $ pour contrer les agressions sexuelles et le harcèlement dans le milieu culturel québécois.

    23 mars 2018, 17h50

    La musique, la délaissée de l’univers des jeux vidéo ?

    La musique, la délaissée de l’univers des jeux vidéo ?

    La musique serait-elle le parent pauvre du jeu vidéo ? Quelle est son importance ? Comment les producteurs choisissent-ils les musiques ? Autant de questions auxquelles ont répondu David Fugère-Lamarre, PDG d’iLLOGIKA, Louis-Philippe Caron, d’Ubisoft, Mathieu Lavoie, compositeur et cofondateur de Vibe Avenue, et Florent Clavel, de Third Side Music, dans un panel, animé par Julien Bidar, d’Outland, organisé par l’Association des professionnels de l’édition musicale (APEM) lors du Sommet musique et technologie.

    23 mars 2018, 08h57

    La radio toujours favorite pour l’écoute audio, mais les milléniaux préfèrent la mobilité

    La radio toujours favorite pour l’écoute audio, mais les milléniaux préfèrent la mobilité

    Étonnamment, la radio AM et FM continue d’être une plateforme importante pour l’écoute de la musique. Toutefois, les temps sont intéressants pour l’audio numérique, avance Laura Silvia, vice-présidente, opérations numériques et TI, chez Edison Research. Aux États-Unis, la possession du téléphone intelligent a bondi au cours de la dernière décennie, passant de 10 % en 2009 à 83 % en 2018.

    23 mars 2018, 07h25

    Katie Bussière mise sur la croissance de Nubik

    Katie Bussière mise sur la croissance de Nubik

    Informaticienne de formation, Katie Bussière a rapidement su qu’elle voulait devenir entrepreneure. En 2015, elle acquiert Nubik, une entreprise spécialisée en consultation Salesforce pour les petites et les grandes entreprises. Aujourd’hui, Nubik compte 75 employés, principalement au Québec. Ses clients sont pour 75 % au Québec et le chiffre d’affaires se divise pour moitiés entre le Québec et l’Amérique du Nord. Katie Bussière a fait le choix d’une gestion entièrement décentralisée : tous les employés travaillent de chez eux. Ce qui explique, en partie, la croissance que connaît Nubik depuis les trois dernières années. Le Lien MULTIMÉDIA a discuté avec la présidente de l’entreprise.

    23 mars 2018, 07h25

    Poser la question des identités nationales à l’ère numérique

    Poser la question des identités nationales à l’ère numérique

    Pour son cinquantième anniversaire, Télé-Québec a organisé, en collaboration avec l’UQÀM, un colloque sur le thème « Télévision publique : se donner les moyens », le 15 mars dernier. La matinée fut particulièrement riche alors que la première table ronde, animée par le journaliste Stéphane Garneau, s’est penchée sur la question des identités nationales à l’ère numérique. Le journaliste Matthieu Dugal, Catalina Briceño, directrice de la veille stratégique au Fonds des médias du Canada, le documentariste Hugo Latulippe, le producteur Micho Marquis-Rose et le professeur de droit Pierre Trudel en avaient long à dire.

    23 mars 2018, 07h25

    Dompter son cheval intérieur, selon le cinéaste Tao Gu

    Dompter son cheval intérieur, selon le cinéaste Tao Gu

    Après une première au festival Visions du réel à Nyon en Suisse, le film « Comme un cheval fou » recueille de nombreux prix fin 2017, tel que celui du meilleur documentaire canadien aux derniers RIDM et la « Montgolfière d’or » au Festival des trois continents de Nantes. Le premier long métrage du Montréalais d’origine chinoise, Tao Gu, poursuivait cet hiver son parcours enviable aux RVQC. À la manière du cinéma vérité, le cinéaste retrouve après plusieurs années (et une formation en cinéma à Concordia) son ami chinois Dong, qui vit au sud du pays, dans le Yunnan. Avant de se quitter, les deux amis s’étaient promis de retourner un jour dans le nord en Mongolie, une terre de grands espaces et de chevaux, où Dong était né et y avait vécu sa tendre enfance. Le film veut nous transporter métaphoriquement vers ce voyage à destination d’une certaine rédemption.

    23 mars 2018, 07h25

    Tous les articles

    DANS NOS ARCHIVES

    David Hubert partage son expérience chez Dreamworks

    David Hubert partage son expérience chez Dreamworks

    Au Centre NAD, la première édition de la Convention Élite, qui propose une série de classes de maîtres autour de la création de contenu numérique, a débuté de grand matin avec une conférence du (...)

    Suite