Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Centre des Sciences prolonge l’expo « Animaux à corps ouvert » jusqu’à mars 2017

    17 novembre 2016, 00h15

    Le Centre des sciences de Montréal prolongera l’exposition « Animaux à corps ouvert » jusqu’au 12 mars 2017. Produite par les créateurs de « Body Worlds », cette exposition itinérante présente 100 spécimens révélant ainsi les secrets des animaux grâce à la révolutionnaire technique de plastination du Dr Gunther von Hagens.

    Le Centre des Sciences prolonge l’expo « Animaux à corps ouvert » jusqu’à mars 2017 «Animaux à corps ouvert».Photo: Centre des sciences de Montréal

    De l’os jusqu’à la structure des organes en passant par le système digestif, nerveux et circulatoire, le public peut observer le tout de ses propres yeux. « Animaux à corps ouvert » est une occasion unique de vivre une immersion totale dans la physiologie animale.

    L’exposition du Centre des sciences de Montréal propose également des animations autour de deux spécimens que le public pourra toucher : un coeur et un bras humain.

    Horaire et prix :

    • 9h à 16h en semaine
    • 10h à 17h la fin de semaine
    • Adulte : 23 $ ; Aîné : 20 $ ; Ado : 18 $ ; Enfant : 12,50 $ ; Famille : 60 $

    DANS NOS ARCHIVES

    [Digimart] À la demande : la révolution viendra d’ailleurs

    [Digimart] À la demande : la révolution viendra d’ailleurs

    Il fallait un journaliste de la vieille école, celle d’avant Internet, imprimée sur papier, pour calmer un peu les ardeurs des participants au Digimart. « Il y a un élément de consensus (...)

    Suite