Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Jérémy Demay et Alex Nevsky à « Lip Sync Battle : Face à face »

    16 septembre 2016, 15h36

    Le 16 septembre, à « Lip Sync Battle : Face à face », Joël Legendre et Marie-Soleil Dion accueillent Alex Nevsky et Jérémy Demay, deux meilleurs amis qui mettront leur amitié de côté, le temps d’un combat de lip sync enlevant.

    Jérémy Demay et Alex Nevsky à « Lip Sync Battle : Face à face » Joël Legendre, Alex Nevsky, Jérémy Demay et Marie-Soleil Dion.Photo: «Lip Sync Battle: Face à face»

    Lors de cette soirée haute en couleur, Jérémy montrera que bien qu’il soit Français, il maîtrise très bien la langue de Shakespeare avec son interprétation de « Counting Stars » de OneRepublic. Par la suite, il subira une époustouflante métamorphose pour interpréter « Roar » de Katy Perry.

    De son côté, Alex se mettra dans la peau de Marie-Chantal Toupin, le temps de « Soirée de filles » et une invitée surprise se joindra à lui pour l’occasion. Par la suite, il se transformera en rappeur pour interpréter « Chaque fois » d’Yvon Crevé.

    « Lip Sync Battle : Face à face » est diffusée ce vendredi, 20 h, à MusiquePlus.

    DANS NOS ARCHIVES

    SVMS d’Organix IT : la surveillance vidéo qui analyse le comportement

    SVMS d’Organix IT : la surveillance vidéo qui analyse le comportement

    La tour d’immeuble, avec son gardien de sécurité qui observe une mosaïque d’écrans, c’est du passé. C’est du moins ce qu’affirme Alexandre Le Bouthillier, chef de (...)

    Suite